Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Les manifestations du 15 mai pour la défense du service public, du statut de la fonction publique et contre les suppressions de postes dans l'Education Nationale ont été un succès qui ne restera pas sans lendemain. Dans toute la France, plus de 300 000 personnes ont défilé à l'appel des organisations syndicales et des partis de gauche.

Dans la région, des manifestations ont rassemblé plusieurs centaines de personnes à Lens, Arras, Dunkerque et Valenciennes. 

A Lille, la manifestation régionale a rassemblé entre 4 500 et 6 000 manifestants.

CGT, FSU, CFDT, FO, CFTC, Unsa, Solidaires, CNT... Toutes les organisations syndicales étaient présentes pour protester contre la suppression de 11 200 postes au niveau national et les attaques contre nos statuts.
Des centaines de lycéens venus des lycées de la métropole lilloise étaient présents, à l'appel de l'UNL. Côté parents d'élèves, les militants de la FCPE étaient nombreux à défiler pour réclamer des moyens pour l'école et pour l'avenir de nos enfants.

Animé par une idéologie libérale, le gouvernement rêve d'en finir avec le statut de la fonction publique qui protège les fonctionnaires. Nicolas Sarkozy et Xavier Darcos rêvent d'une Education Nationale privatisée, de professeurs embauchés avec des contrats de droit privé et licenciés en cas de grève.

Dans le cortège lillois, de nombreux partis politiques étaient présents pour dénoncer la politique de casse sociale de Nicolas Sarkozy.

Militants de la LCR ou de LO, jeunes socialistes du MJS, avec Pierre Ferrari, militants des Verts, communistes... toutes les organisations politiques de gauche étaient rassemblées pour exiger l'arrêt des attaques contre l'Education Nationale et les fonctionnaires. 

Plusieurs militants communistes d'Hénin-Beaumont et du Pas-de-Calais étaient présents.
David Noël, secrétaire de section et Xavier Schmidt, secrétaire de la cellule Lanvin-Coquel d'Arras, ont défilé avec l'impressionnant cortège des Jeunesses Communistes de Lille. 

Charles Noël et Dominique Lecomte, membres du Comité de section étaient également en grève et ont défilé avec la CGT Territoriaux et le SNES-FSU.  

A l'arrière du cortège, Roland Diagne et les sans-papiers du Nord étaient présents. Les militants communistes héninois sont allés saluer leurs amis sans-papiers qui étaient encore dimanche à Paris où s'est achevée la marche des sans-papiers.

Hier, dans les rues de Lille, la manifestation a rassemblé dans l'unité l'ensemble du mouvement social. 40 ans après mai 1968, la jeunesse, les forces de gauche et le mouvement syndical sont dans la rue pour défendre nos droits bafoués par les ultra-libéraux qui ne rêvent que d'une révolution conservatrice. 

Il nous reste une semaine pour préparer la manifestation du 22 mai. La section d'Hénin-Beaumont du Parti Communiste Français appelle l'ensemble des salariés héninois, du public comme du privé, à se mettre en grève et à défiler massivement pour refuser le passage aux 41 annuités de cotisation. 
D'autres choix sont possibles. Tous ensemble, nous pouvons faire reculer Sarkozy et sa bande de réactionnaires aux ordres des capitalistes. Rejoignez-nous dans la lutte pour défendre vos droits et conquérir de nouveaux droits ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article