Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Hier matin, les partis de gauche se sont mobilisés à Hénin-Beaumont pour soutenir la journée de grève et de manifestation contre les 41 annuités de cotisation.

A 10h, une conférence de presse s'est tenue devant la maison de retraite "les 5 saisons". David Noël pour le PCF et Pierre Ferrari pour le MJS ont rappelé tour à tour le sens du combat des partis de gauche contre la casse des retraites.

De nombreux élus et militants étaient présents : Dany Coolen, secrétaire de l'Union locale Lens-Hénin pour la CGT, Jean-Pierre Chruszez, conseiller municipal, Annick Genty, adjointe au Maire et Olivier Vergnaud pour le PS, Jean-Pierre Policante et Claudine Policante, adjointe au Maire, pour le MRC.

Solidaires de cette action et signataires du tract unitaire, Gérard Dalongeville et Marie-Noëlle Lienemann étaient excusés, mais Jean-Pierre Corbisez, Président de la Communauté d'Agglomération d'Hénin-Carvin avait tenu à nous apporter son soutien.

Jean-Paul, professeur au lycée Pasteur et militant PCF a fait les calculs : s'il devait partir en retraite dans 10 ans, à l'âge de 60 ans, il serait victime d'une décôte de plus de 23 %. Le montant de sa retraite serait de 56 % du dernier salaire, au lieu de 75 %. Voilà la réalité de la réforme des retraites ! Avec les réformes Balladur de 1993, les réformes Fillon de 2003 et demain les 41 annuités si le gouvernement campe sur ses positions, des millions de salariés partiront en retraite sans avoir le nombre d'annuités requises. Les retraités de demain verront leurs pensions amputées, à moins qu'ils choisissent d'épargner auprès de fonds de pension privés, un des objectifs du gouvernement.

Une fois la conférence de presse terminée, David Noël et ses camarades se sont rendus à Lille pour la grande manifestation régionale, une manifestation qui a rassemblé plus de monde que la semaine dernière. Selon les chiffres fournis par la police et les organisations syndicales, nous étions entre 7 000 et 10 000 dans les rues de Lille.
CGT, UNSA, CFTC, FO, FSU, CNT, CFDT, Solidaires, CFE-CGC... C'est dans l'unité que les organisations syndicales ont défilé à Lille comme ailleurs.

A Paris, la manifestation a rassemblé 50 000 personnes. Au total, entre 500 000 et 700 000 personnes ont défilé dans toute la France.

De nombreuses personnalités étaient présentes dans le cortège lillois. Pierre Ferrari et ses camarades du MJS ont défilé, aux côtés de Nadine Tavernier, adjointe au Maire, de Marie-Noëlle Lienemann, mais aussi de Martine Aubry et de Jack Lang.

De nombreux élus du PCF étaient également présents : Eric Corbeaux, conseiller régional et premier sécrétaire de la Fédération du Nord, Jean Haja, Maire de Rouvroy, Dominique Watrin, conseiller général, Bernard Baude, maire de Méricourt.

La manifestation d'hier fera-t-elle reculer le gouvernement ? Rien n'est moins sûr, mais le mouvement social est plus déterminé que jamais et prêt à continuer la lutte contre le passage aux 41 annuités de cotisation. Défendre les retraites, c'est un combat d'avenir !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article