Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Les salariés d'Auchan Noyelles-Godault ont débrayé, mercredi matin, dans l'unité, pour protester contre l'arnaque de la journée de solidarité.

Imaginée après la canicule de 2003 par Jean-Pierre Raffarin pour venir en aide aux personnes âgées, la journée de solidarité du lundi de Pentecôte a fait la preuve de son échec au point que le gouvernement Fillon a légiféré le 16 avril 2008 pour en assouplir les modalités. Désormais, la journée de solidarité, transformée en temps de travail non rémunéré, peut être négociée au sein de l'entreprise sous la forme soit d'un autre jour férié, d’une journée de RTT ou encore de sept heures réparties dans l’année.

Sur le fond, le principe de cette journée de solidarité reste scandaleux. Comme le dénonçaient nos amis d'ATTAC, il s'agit avant tout de culpabiliser les travailleurs, de faire passer à petits pas l'idée que l'on pourrait revenir sur la baisse séculaire du temps de travail, de casser toujours plus d'acquis sociaux et de continuer à marteler l'évidence chère aux théoriciens du marché d'une nécessaire diminution du coût du travail.

Les personnes âgées et dépendantes méritent mieux que cette exploitation politicienne et idéologique d'une droite néolibérale toute acquise aux intérêts du patronat.

En proposant à ses salariés d'effectuer la journée de solidarité le 14 juillet ou encore le 15 août, la direction d'Auchan entend profiter du dispositif gouvernemental pour avancer en force sur la question de l'ouverture des grandes surfaces le dimanche et les jours fériés. C'est une attaque insupportable contre les droits des travailleurs.

La section d'Hénin-Beaumont du PCF apporte son soutien aux salariés d'Auchan, elle appelle la direction de l'entreprise à renoncer à un projet qui constitue une attaque en règle contre les droits des travailleurs et scandalise la population d'Hénin-Beaumont. Solidaires des salariés, les communistes d'Hénin-Beaumont appellent tous les consommateurs révoltés par la politique anti-sociale d'Auchan à en tirer les conséquences.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
C'est drôle, dès qu'un semblant de discussion sur un sujet mêlant local et national se crée, plus personne au balcon !
Répondre
E
Bien vu, Libertad and co !!! je signe des deux mains à vos propos ! Si pas de clients, pas d'opportunité d'affaires, donc inutile d'ouvrir le dimanche... C'est juste, mais passez la frontière toute proche et faîtes un tour au Mont Noir ou Dadizelle : des lieux de promenades et de commerce le dimanche, bondés de Français en goguette ;o)))Il faut aller plus loin dans le débat et la réflexion : c'est notre société qui évolue et qui ne s'adapte pas meure (Darwin ?). Le tout est de rester vigilant quant aux acquis et pour moi, l'acquis essentiel n'est pas le repos dominical (oh le mécréant !) mais le travail justement rémunéré.
Répondre
L
La liste des communes touristiques ou thermales concernées est établie par le Préfet sur demande des conseils municipaux et après consultation du comité départemental du tourisme, lequel dispose alors du délai d'un mois pour répondre.Pour les autres zones touristiques (zone touristique d'affluence exceptionnelle ou d'animation culturelle permanente) la liste est délimitée par arrêté motivé du Préfet pris sur proposition du conseil municipal.Alors à votre avis que vont décider les conseils municipaux de la CALL et de la CAHC sur l'ouverture le Dimanche ? Ajouter à cela le futur projet du Centre de Vie de la Métallurgie à Courcelles lez lens et vous comprenez ce silence asourdissant de nos élus sur le repos dominical dans notre bassin minier.Alors mon cher david, bravo pour le combat contre l'arnaque de la journée de solidarité et j'apporte mon soutien aux copains d' ATTAC ; cependant pour l'ouverture des grandes surfaces le dimanche la messe est dite..........Restons juste solidaires des salariés d'Auchan en boycottant les courses le dimanche." C'est une maxime bien essentielle dans le gouvernement, de prévenir que les peuples ne tombent pas dans une sorte d'indifférence qui leur fasse penser qu' il est égal de vivre sous une domination ou sous une autre". LOUIS XVI.
Répondre
L
De toute façon avec l'ouverture du Louvre à lens prévue en 2010, les hypers et supers dans un rayon de 30 kms autour du lieu touristique auront le droit d'ouvrir le Dimanche.......
Répondre