Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Comme chaque année, la municipalité d'Hénin-Beaumont organisait une série de festivités qui ont rassemblé de nombreux Héninois et Beaumontois pour la Fête Nationale.

Samedi soir, c'est à la salle Debeyre, à Beaumont, qu'avait lieu le traditionnel bal populaire organisé par le Football Club de Beaumont et son président Pascal Hiroux et animé par la Liétard Family. Dans une salle comble, petits et grands ont dansé sur les tubes d'hier et d'aujourd'hui, de Mika comme de Dalida. Gérard Dalongeville, Maire d'Hénin-Beaumont a passé une agréable soirée avec Jean-Marc Legrand, Maire-Adjoint aux Fêtes et Cérémonies, David Noël, Maire-Adjoint à la Culture et Pierre Ferrari.

Dimanche soir, il fallait être sur la Place de la République pour le traditionnel grand concert du 14 juillet, présenté par Guy Mollet. Après les belles prestations des artistes héninois, la jeune et talentueuse Lorédana, suivie de Kévin Szabo, c'est Patrick Fiori qui a clôturé la soirée pour le plus grand plaisir des centaines d'Héninois et des nombreux fans présents sur place.

"Mon copain Kad m'avait dit que vous étiez un public chaleureux, il ne s'était pas trompé !" C'est sur ces mots, déclenchant un tonnerre d'applaudissements, que Patrick Fiori a remercié les Héninois de l'ambiance de fête qui régnait place de la République.

A l'issue d'un concert de près d'1h30, Patrick Fiori s'est gentiment prêté au jeu des photos et des autographes. Chaleureux et accessible, le chanteur a eu un mot pour chacun des enfants venus le voir.

Après la fête, place aux cérémonies du souvenir et au défilé avec un hommage, rendu hier matin, aux anciens combattants et aux morts d'Indochine. Gérard Dalongeville a déposé une gerbe en leur mémoire au Cimetière centre avec Marie-Noëlle Lienemann, Première Adjointe et député européen et Jean-Marc Legrand, Maire-Adjoint à la Sécurité.

Les anciens combattants et les élus se sont ensuite dirigés vers Beaumont où deux élèves des centres de loisirs, Cécilia et Hugo, ont planté l'arbe de la liberté au square Marcel Petit aux côtés de Gérard Dalongeville, Marie-Noëlle Lienemann, Philippe Demarquilly, Adjoint Spécial de Beaumont et Brigitte Bombeke, Maire-Adjointe aux Affaires Scolaires.

Emmenés par les élèves de l'école municipale de musique dirigée par Jean-Marc Papajak et les sapeurs pompiers d'Hénin-Beaumont commandés par le Capitaine Pierre-Louis Herbaut, les élus et les anciens combattants ont défilé à travers les rues de Beaumont jusqu'au monument aux morts où Gérard Dalongeville, Jean-Marc Legrand et Philippe Demarquilly ont déposé une gerbe en hommage aux morts de Beaumont.

Tout le monde s'est ensuite dirigé vers la salle Debeyre où Gérard Dalongeville a clôturé les cérémonies en remerciant les musiciens et les sapeurs-pompiers, mis à l'honneur à travers la remise d'un diplôme aux quatre lauréats du Brevet National de Jeunes Sapeurs Pompiers.

Gérard Dalongeville, le Capitaine Herbaut et les élus présents ont félicité les quatre jeunes sapeurs-pompiers qui ont réussi un examen difficile, avant de remercier et d'honorer chacun des jeunes sapeurs-pompiers et leurs formateurs.
Pour finir, ce sont les joueurs du club de football des sapeurs-pompiers d'Hénin-Beaumont qui ont été mis à l'honneur, après leur participation aux jeux sportifs de Herne, dans le cadre du jumelage franco-allemand. Le Maire et les adjoints ont remis un nouvel équipement à chacun des joueurs, fiers de porter les couleurs héninoises.

Enfin, hier soir, les festivités du 14 juillet se sont terminées en beauté à l'Espace Mitterrand avec un magnifique feu d'artifices qui a attiré une foule nombreuse. Sur les plus grands airs d'Ennio Morricone, les habitants d'Hénin-Beaumont ont apprécié un spectacle pyrotechnique de haute tenue qui a été longuement applaudi.

Les élus communistes, David Noël et Sandy Soudé, remercient tous ceux, chanteurs, musiciens, sapeurs-pompiers, mais aussi agents des services techniques, du service des relations publiques ou de la police municipale, qui se sont mobilisés et ont permis la réussite de ces trois jours de festivité qui ont enchanté les habitants d'Hénin-Beaumont.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Sachez, Monsieur Noël, que mes écrits sont toujours signés, je ne prends donc pas ombrage de cette énième attaque dirigée à l'encontre de l'AR.Que vous trouviez triste le pourrissement du débat politique, j'en conviens, mais que pensez-vous de ce qui nous attend, dès lundi, et plus précisément dès la rentrée de septembre?J'aimerais, en mon nom propre, avoir votre ressenti sur cette situation catastrophique. Vous avez rejoint l'équipe de Dalongeville en toute connaissance de cause, et depuis, avez accepté toutes les décisions prises sans piper mot. Dans un post précédent, vous aviez répondu à un commentaire en disant que vous n'écoutiez pas les rumeurs. Maintenant que les faits sont avérés, pouvez-vous vous exprimer?
Répondre
D


Bien entendu que je m'exprimerai... mais pas avant le conseil municipal, comme nous y sommes tenus.

Pour le reste, je n'accepterai aucune mise en cause contre moi ou contre mon parti. Nous avons mis de côté notre défiance contre la majorité sortante et rejoint l'union de la gauche pour battre
le Front National et cette mission, nous l'avons remplie.

Nous sommes prêts à travailler dans le respect réciproque et la loyauté et c'est ce que nous faisons depuis notre élection. Et on peut être loyal sans être vassal. C'est notre feuille de route et
nous nous y tenons.

Nous avons adopté le CA 2007 le 9 avril et le BP 2008 le 10 avril. Bien évidemment que les budgets sont préparés des mois en arrière. A qui allez-vous faire croire que les nouveaux élus nommés le
23 mars ont élaboré les budgets ?

S'il s'avérait qu'il y ait un décalage entre le budget présenté en avril et voté en toute confiance et le rapport de la CRC, qui ne sera rendu public que lundi, alors évidemment qu'en tant que
secrétaire de section du PCF et membre du Bureau Fédéral, je m'exprimerai. C'est d'ailleurs une position fédérale que les élus communistes minoritaires sur des listes d'union à direction PS
s'expriment en toute liberté. Que croyez-vous que font les élus socialistes dans le cas contraire ?



S
David, ca ne vous fait rien d'avoir voté un budget 2008 insincère avec un trou de 12 millions d'euros ?
Répondre
L
Trois jours de festivités...trois jours de trop ? On peut se le demander vu les finances de la ville !!! Moi, quand j'ai plus de sous, je vais pas au ciné ! GG et son pote Pierrot (doit être à Avignon ou dans le Lubéron, pas à Berck !), eux offrent des jeux au peuple !!!C'est une vieille recette...qui a fait ses preuves ;o))) Pour combien de temps...
Répondre
D


Encore un témoignage (un de plus...) de la nullité de l'opposition qui pratique les commentaires anonymes, pseudo-humoristiques et les attaques ad hominem.
Maintenant, voilà que le 14 juillet est le fruit d'un complot ourdi par la municipalité qui "offre des jeux au peuple". Vous êtes pathétiques...
Ne serait-ce que le "GG et son pote Pierrot", moi, ça me dépasse qu'on puisse faire de la politique en affublant les autres de sobriquets. M'avez-vous déjà lu quelque part utiliser un sobriquet
pour parler des élus de l'Alliance Républicaine ou du FN ? Jamais !
Posez-vous la question... En quoi cela fait-il avancer le débat politique ?
Ces commentaires idiots, ces attaques ad hominem, toujours contre les mêmes personnes sont le fruit d'un pourrissement du débat politique que le FN a initié et que d'autres entretiennent. Je
trouve ça triste...