Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Le 7 Juin 2008 (« Samedi noir »), les habitants de Sidi Ifni, une ville située à environ 160 km au sud d’Agadir, ont été victimes d’une opération de représailles et d’une répression généralisée. Femmes et enfants n’ont pas été épargnés.

Plus de 4 000 policiers et forces auxiliaires ont violemment réprimé le blocage du port, où des militants étaient installés depuis une semaine afin de défendre leur droit légitime pour obtenir du travail et une possibilité de vie décente.

Les citoyens de Sidi Ifni ont depuis trop longtemps été ignorés par les autorités marocaines. Aucun projet de développement local n’a été initié, aucun emploi n’a été créé. Seulement des promesses sans suite. Depuis 2005, les habitants ont décidé de prendre leur propre sort en main afin d’améliorer leur situation. Ils refusent la marginalisation qu’on leur impose et proposent des alternatives concrètes à la pauvreté, au chômage et à l’exclusion sociale et économique.

Les habitants de Sidi Ifni ne réclament pas la charité, ils proposent un véritable plan de développement local.

La brutalité des violences policières démontre l’incapacité des autorités marocaines à répondre aux demandes légitimes des citoyens. Au lieu d’écouter les populations, elles se rabattent sur les anciennes méthodes répressives : violation des demeures au hasard, torture, pillage et arrestations. Certains évoquent même des viols et des assassinats.

Suite à ces événements 12 militants ont été arrêtés dont BRAHIM BARA, secrétaire général du Comité local d’Attac à Sidi Ifni poursuivi en justice pour motifs de constitution d’une bande criminelle, attroupement armé et désobéissance civile ! Brahim Sebaa Ellil membre du Centre Marocain des Droits Humains a été condamné le 10 juillet à 6 mois de prison et à une amende de 50 000 dh pour diffusion de fausses informations.

Nous, signataires de la présente pétition :

- Dénonçons les interventions violentes des forces de répression contre la population de Sidi Ifni ;
- Exprimons notre entière solidarité avec la population de Sidi Ifni et soutenons leur mobilisation légitime ;
- Exigeons la libération immédiate et inconditionnelle de BRAHIM BARA membre d’ATTAC Maroc et de tous les militants arrêtés et demandons la fin des poursuites à leur encontre.

Signer la pétition
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article