Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

En cette période d’inscription des nouveaux étudiants à l’université, l’UNEF, première organisation étudiante, publie son classement 2008 des universités hors la loi.

Après trois années de campagne contre les pratiques illégales des universités en matière de droits d’inscription, l’UNEF avait obtenu à la rentrée universitaire 2007 la suppression des frais d’inscriptions illégaux et le remboursement des étudiants dans 64 établissements suite à une intervention de Valérie Pécresse.

Or, un an après, de nombreuses universités continuent à faire payer les étudiants plus qu’ils ne le devraient, selon l’étude du syndicat : 35 universités soit 40% d’entre elles se retrouvent cette année encore hors la loi en imposant aux étudiants le paiement de frais supplémentaires à ceux fixés nationalement et s’exposent à des recours contentieux devant les tribunaux administratifs selon l’étude national que le syndicat vient de publier.

Celles-ci réclament, en toute illégalité, des « frais complémentaires » en plus des droits de scolarité nationaux fixés par le ministère de l’enseignement supérieur ne correspondant à aucune disposition pédagogique particulière ou clairement identifiée, mais qui peuvent s’élever à plusieurs centaines ou plusieurs milliers d’euros selon les cas.

Six universités se détachent du lot en demandant des droits complémentaires dépassant mille euros (Aix Marseille 3 : 16 000 €, Reims : 9 600 € ; Lyon 3 : 7500 € ; Amiens : 6 021 € ; Chambéry : 2 000 € ; Grenoble 2 : 1 749,03 €). Ces dérives donnent lieu à une sélection sociale accrue à l’entrée de certains diplômes et s’opposent au principe de l’égalité des chances.

Les universités justifient ces frais par leurs difficultés financières et par la participation de l’étudiant aux services liés à la vie estudiantine. « Payer un droit complémentaire pour la culture, la vie étudiante, ou la bibliothèque revient donc à payer deux fois le même service » a expliqué Elise Bertrand, étudiante à la faculté des lettres à Nice au journal "Le Patriote".

Cette pratique abusive aggrave la précarité étudiante, dans un contexte où les frais nationaux ont augmentés de 4,3 % en moyenne sur tous les cycles, que l’inflation est de 3,3 % alors que les aides pour les étudiants ne sont revalorisées que de 2,5 %. En résultent une baisse du pouvoir d’achat des étudiants et une dégradation de leur situation sociale.

Contre la précarité étudiante, la section d'Hénin-Beaumont du PCF met à votre disposition la lettre type de demande de remboursement des frais d'inscription illégaux proposée par l'UNEF.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

rafa 30/08/2008 22:22

Je sais bien que votre motivation premiere est de faire barrage au F N , et c est louable ! Moi aussi , au sein de l A R j agis dans ce sens !Mais voila , moi ,j oserai dire nous , face au risque enorme de voir G D reelu j ai choisi de le combattre .Il est des moments ou il faut savoir prendre des risques et c est ce que j ai fait : Si vous aviez fait de meme , vous les "unis " de la gauche , vous n en seriez pas a commenceer a vous poser des questions !Vous n avez aucune conscience ,vous et vos  "amis " de circonstance et ne meritez a mes yeux , aucune indulgence !D autant que j ai releve quelques extraits de vos commentaires :Le 22 08 :G D que j ai eu ce matin par texto ce matin , m assure et JE N AI PAS DE RAISON DOUTER DE SA PAROLE ....Le 28 08 :Durant la campagne nous avons reçu des assurances sur la situation assainie , ON NOUS A PARLE DE BAISSE D IMPOTS !Vous comprendrez que je n ai aucune raison de douter de la bonne foi des  GENS ( ? )Le 30 08 :Je  ne sais pas qui a eu cette brillante idee . Au dela de la methode quel manque de sens politique !Credulite ?Angelisme ?Victime de la subjugation ?Obeissance aveugle ?Des billes au F N ? C est vous qui lui en donnez !J espere avoir comme Baloo avoir reussi a sortir Mowgli de l emprise de Kaa !

David NOËL 30/08/2008 23:58



Je ne sais pas ce que vous ne comprenez pas. Les choses sont pourtant très simples. Je me défiais de Gérard Dalongeville, je l'ai dit de nombreuses fois, y-compris à la presse, mais ma
responsabilité de militant et de cadre communiste, c'est de mettre ma défiance de côté pour ne prendre en compte que la situation politique et l'intérêt des Héninois.

Quel était-il ? D'abord, battre le Front National. Ensuite, tourner la page des querelles du passé et regarder vers l'avenir.

Très vite, la question de la stratégie et des alliances s'est posée. Quelle stratégie ? Une stratégie unitaire ou une stratégie identitaire ? Quelles alliances ? Avec qui ? Sur quelle base ?

Au fond, quatre choix étaient possibles :

- une stratégie identitaire avec une liste communiste autonome
- une stratégie unitaire en direction de la LCR
- une stratégie unitaire en direction du PS et des autres forces de gauche
- une stratégie unitaire en direction d'un rassemblement des adversaires du Maire sortant

Chacune de ces stratégies présentait un certain nombre d'inconvénients.
- La stratégie identitaire était politiquement risquée dans une élection face à Marine Le Pen. Le Parti Communiste est historiquement antifasciste et unitaire. Adopter une stratégie identitaire,
c'était courir le risque d'être accusé de sectarisme, de nous couper de la jeunesse antifasciste et d'un électorat de gauche attaché à l'unité de la gauche.
- La stratégie unitaire en direction de la LCR présentait le même type d'inconvénient et en ajoutait un de plus : celui de servir de rampe de lancement pour l'opération NPA. J'ai du respect pour
les militants de la LCR/NPA, mais je suis en désaccord politique avec leur vision de deux gauches séparées et leur refus des alliances avec le PS.
- La stratégie unitaire en direction du PS et des autres forces de gauche présentait l'inconvénient de devoir faire équipe avec un Maire aussi contesté que Gérard Dalongeville, mais son influence
pouvait être contrebalancée par celle de Marie-Noëlle Lienemann.
- La stratégie unitaire en direction des adversaires du Maire sortant présentait l'inconvénient de devoir faire alliance avec des dissidents de l'UMP et avec le MODEM, une option politiquement
inacceptable pour le Parti Communiste. De plus, l'Alliance Républicaine apparaissait comme un rassemblement négatif. Je me suis toujours refusé à travailler avec des gens unis par la détestation
d'un homme.

Nous avons fait le choix de l'union de la gauche. C'était le seul choix responsable. Nous avons mis notre défiance de côté pour travailler avec Gérard Dalongeville et Marie-Noëlle Lienemann.
C'est encore aujourd'hui le seul choix responsable pour tourner la page des querelles du passé et avancer.

J'ai parfois des critiques à faire à Gérard Dalongeville et je les formule, je ne vois pas où est le drame. Vous notez scrupuleusement mes citations, mais qu'est-ce que vous voulez prouver ? Je
me défiais de Gérard Dalongeville, j'ai mis ma défiance de côté pour travailler pour les habitants. Lorsque quelque chose ne va pas, je le dis. Je crois que c'est une position claire...

Je vous laisse à vos comparaisons animalières et à votre dénigrement. Si je ne mérite aucune indulgence parce que je revendique une stratégie d'union de la gauche, que dire de votre groupe ? Je
suis peut-être un jeune militant communiste et altermondialiste, mais je ne comprendrai jamais qu'un homme de gauche puisse, au nom de je ne sais quelle croisade contre un maire en place,
abandonner son parti, s'allier avec la droite et se maintenir dans une triangulaire face au Front National !



el diablo 30/08/2008 21:39

Eh ben, c'est digne d'une histoire des "pieds nickelés"! Décidemment,  je ne comprends pas votre obstination à rester dans cette majorité municipale. Croyez-moi, minoritaire vous ne pouvez  RIEN sinon servir de caution à ces "bras cassés" et surtout vous risquez de faire perdre quelques plumes supplémentaires à votre parti : est-ce bien nécessaire ?

David NOËL 30/08/2008 22:14



Mais c'est bien pour cela que nous avons réagi à l'annonce de la hausse des impôts par un communiqué sans ambiguïté. Le PCF ne porte aucune responsabilité dans les dérives budgétaires qui ont
conduit la CRC à retoquer le budget et le préfet à augmenter les impôts.
Aujourd'hui, les difficultés sont là, elles affectent des équipements culturels ; je suis adjoint à la culture et je me sens concerné, el diablo.



el diablo 30/08/2008 18:17

De quoi parlez-vous exactement ? De la hausse de 10 % des impôts dans votre ville? il serait  bon d'abandonner  ces  propos  sibyllins  qui mettent  le lecteur non initié hors du débat : c'est très frabchement très désagréable- Salut et fraternité EL DIABLO 

David NOËL 30/08/2008 19:35



Vous avez raison. Alors, pour les lecteurs qui n'auraient pas suivi sur les autres blogs et dans la presse, je vais essayer de résumer.

Hier matin, Nord Eclair faisait sa une sur "Hénin dans le rouge... 10 % d'impôts en plus !" En page 7, sur toute une page, un article de Gaëlle Caron particulièrement sévère pour le Maire d'Hénin-Beaumont, qui reprenait notamment des
extraits du communiqué du PCF.

En début de matinée, Nord Eclair avait disparu de tous les points presse de la ville. Un employé municipal a fait le tour de tous les points presse pour acheter systématiquement tous les
exemplaires de Nord Eclair au prétexte que sa fille était en photo dedans, ce qui est évidemment faux. J'ai dû aller à Noyelles-Godault pour me procurer un Nord Eclair.

Bien sûr, l'affaire a fait le tour d'Hénin-Beaumont. Le FN l'a révélée sur son blog hier soir et ce matin, La Voix du Nord et Nord Eclair ironisent sur les méthodes pour le
moins curieuses du Maire d'Hénin-Beaumont. Les deux blogs de l'Alliance Républicaine reprennent également l'information ce matin.

Pour ma part, j'ai appris la nouvelle hier par texto, lorsqu'un collègue de la majorité m'a alerté en me disant d'aller voir le blog du FN. Je suis abonné à La Voix du Nord, mais je ne
prends pas Nord Eclair, les deux journaux appartiennent au même groupe, les pages locales de Nord Eclair sont faites par La Voix du Nord, seules les pages régionales
changent.

C'est la deuxième fois en deux semaines que je découvre sur le blog du FN des informations accablantes sur le Maire d'Hénin-Beaumont. Sa conception de ce qu'est une équipe me surprend de jour en
jour.



ERIC 30/08/2008 15:56

Jusqu'à quand allez vous tolérer de tels débordements ? Vous etes tout de meme dans la majorité !

David NOËL 30/08/2008 20:09



Mon cher Eric, je trouve votre manière de faire assez déplaisante. Vous posez sans cesse la même question, vous ne lisez pas mes réponses, vous voulez à tout prix une "petite phrase" pour pouvoir
la poster sur le blog du FN ou le blog d'Alter Echo. Personne n'est dupe des stratégies politiciennes de l'Alliance Républicaine et du Front National.

Steeve Briois et Patrick Piret qui ne cessent de s'attaquer à "Lienemann-Noël-Ferrari" poursuivent en fait un seul et même objectif politique : nous associer à un Gérard Dalongeville qu'ils
croient discrédité, empêcher, en cas d'invalidation, l'émergence d'une alternative à l'intérieur de la majorité, apparaître comme la seule alternative.

Votre stratégie est transparente... Les multiples commentaires qui me visent notamment sur Alter Echo participent de cette stratégie politicienne mesquine. Si je ne dis rien, on m'accuse de
cautionner le Maire, quand j'émets des critiques, on m'accuse de toute façon aussi de cautionner le Maire. Vous voulez nous pousser à la faute politique, nous isoler, nous empêcher d'être, un
jour ou l'autre, une alternative pour que vous puissiez rafler la mise.

Vos calculs politiciens répugnent aux Héninois. Moi, je ne fonctionne pas comme ça, je n'attends pas le jugement du Tribunal Administratif sur les recours, je ne suis pas en train de préparer la
prochaine élection, je n'ai pas à me justifier sans cesse du "péché originel" de l'alliance avec Gérard Dalongeville. Cette alliance, je l'assume, parce que contrairement à ce que certains ont pu
dire, ce n'était pas la peste ou le choléra, c'était l'union de la gauche contre le Front National. Comment peut-on hésiter une seule seconde ?
Moi, je ne marche pas à la personnalisation du combat politique que le FN a initié et que l'AR pratique avec une belle constance, je ne marche pas à l'anti-Dalongeville, ça ne m'intéresse pas et
je plains ceux qui n'ont que ça comme seul horizon politique.
Je travaille tout simplement au service de la population, je milite pour faire avancer les idées communistes et anticapitalistes. Jamais je ne dévierai de cette feuille de route.



Eric 30/08/2008 13:48

alors écrivez-le. C'est trop grave pour ne pas être condamné officiellement

David NOËL 30/08/2008 14:02



Je vous ai répondu très clairement ce matin. Je n'ai pas d'autre commentaire à faire.



Eric 30/08/2008 12:26

Je suis d'accord avec vous sur la forme. Mais sur le fond, que pensez-vous de cet acte de censure de la part du maire dont vous etes l'un des principaux adjoints ?

David NOËL 30/08/2008 13:41



Vous savez très bien ce que j'en pense.



Eric 30/08/2008 09:46

Vous ne pouvez pas à la fois dénoncer les méthodes du FN et restez silencieux sur l'affaire de "Nord Eclair" hier. Ne trouvez-vous pas que ces méthodes sont très choquantes et révèle une mentalité dangereuse ? Merci de me répondre David

David NOËL 30/08/2008 10:00



Mon sentiment sur cette affaire assez pathétique, c'est qu'elle affaiblit le Maire d'Hénin-Beaumont, qui est ridiculisé dans la presse et qui donne au Front National des billes pour l'attaquer.
Je ne sais pas qui a eu cette brillante idée. Au-delà de la méthode, quel manque de sens politique, c'est affligeant...