Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

EDF a annoncé mercredi une offre de 15,8 milliards d’euros sur British Energy. C’est un prix cher. Il tient surtout compte de l’intense spéculation sur les entreprises énergétiques européennes favorisée par la tragique déréglementation européenne en cours.

Le PCF défend une politique de développement énergétique européenne et propose la création d’une agence européenne de l’énergie. Il est donc favorable à ce que EDF se développe sur le territoire européen des lors que cela correspond à un projet industriel. L’achat des 8 centrales nucléaires anglaises et d’une unité charbon par EDF, salué par les syndicats anglais, va dans le bon sens si le prix d’achat reste juste car il donne à EDF les moyen de produire l’électricité qu’il vend déjà aux usagers britanniques.

Face au défi de la crise énergétique, l’heure est à la coopération entre les acteurs et non leur mise en concurrence, C’est à une toute autre logique que l’avenir énergétique européen doit être examiné, à rebours de cette déréglementation qui a surtout fragilisé la sûreté des sites et mis à mal l’indépendance énergétique de l’Europe. Le PCF propose l’ouverture d’un débat national sur l’avenir de notre politique énergétique en France et en Europe. L’heure des choix cruciaux pour l’avenir est désormais devant nous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article