Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Le ralliement de la liste indépendante de Jean-Marc Legrand à Gérard Dalongeville en 2001 a failli nous le faire oublier, mais il existe bel et bien un électorat de droite à Hénin-Beaumont.

Si évidemment nous nous opposons en tous points au projet de société libéral comme au projet de société centriste et démocrate-chrétien, nous n'avons pour notre part jamais pensé que les électeurs de sensibilité, de culture politique centriste ou libérale avaient disparu de la scène héninoise.

En 2004, lors des dernières élections régionales, les quelque 1500 électeurs qui ont porté leurs voix sur les listes UMP de Jean-Paul Delevoye et UDF de Valérie Létard représentaient près de 15 % des suffrages.

Ces électeurs étaient pourtant orphelins d'un parti qui porterait leur sensibilité sur Hénin-Beaumont.

C'est sans doute là qu'il faut chercher cette autre spécificité locale, qu'est la puissance dans le bassin minier d'une extrême droite qui dépasse parfois les 30 % des suffrages.
A n'en pas douter, des transferts de voix issues de la droite modérée ont contribué au renforcement de l'extrême droite héninoise aux élections locales.

Ce n'est donc pas une mauvaise chose que la droite héninoise se réorganise, d'une part pour que le FN cesse d'être hégémonique à droite et d'autre part parce que le retour du clivage droite-gauche dans le débat politique héninois remettra les différences idéologiques à l'honneur en lieu et place des attaques personnelles qui ne grandissent pas les forces politiques héninoises.

Dans le même temps, le retour de la droite héninoise témoigne des défis qui nous restent à relever : l'hégémonie des idées libérales dans le débat public et dans de nombreux médias n'a pas été remise en cause, malgré le 29 mai, malgré la victoire dans le combat contre le CPE.
Sarkozy, adepte des méthodes à l'américaine et du populisme, s'est livré à un marketing politique sans précédent : en faisant adhérer à l'UMP par sms, en achetant des mots-clés sur google...

Pour notre part, nous nous refusons à ce type de méthode populiste, mais il nous faut nous renforcer. Adhérer à un parti politique, militer, ce n'est pas ringard !
Les communistes d'Hénin-Beaumont sont sur le terrain pour défendre vos droits et conquérir de nouveaux droits, construire une société plus juste.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article