Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

L'émotion était au rendez-vous, hier, à Hénin-Beaumont pour les traditionnelles commémorations du 90ème anniversaire de l'armistice.

Une foule nombreuse était rassemblée au monument aux morts du cimetière centre où Gérard Dalongeville, Maire d'Hénin-Beaumont, Marie-Noëlle Lienemann, première Adjointe et députée européenne et Jean-Marc Legrand, Adjoint au Maire délégué à la sécurité et correspondant défense ont déposé une gerbe en l'honneur des victimes de la Première Guerre Mondiale.

Deux enfants de l'école Breuval ont lu le message de Jean-Marie Bockel, Secrétaire d'Etat aux anciens combattants. Ces moments-là sont toujours très émouvants et l'espace d'un instant, on se retrouve transporté quelque part sur le front de l'Ouest, le 11 novembre 1918, à 11h. On ne peut qu'imaginer l'horreur de la guerre vécue par les combattants des deux camps. 90 ans après, les cérémonies du 11 novembre sont toujours aussi chargées de sens et il est important que toutes les générations soient rassemblées dans le souvenir de nos morts, de nos invalides, de ces familles qui ont perdu leur fils, de ces jeunes femmes qui ont perdu leur fiancé, de tous ces gens qui ont eu la vie brisée par la guerre pour que plus jamais, ça ne se reproduise.

Devant le monument aux morts de Beaumont, autre moment d'émotion quand les enfants de l'école Léon Blum ont lu à leur tour le message de Jean-Marie Bockel avant que l'assistance ne rejoigne la salle Debeyre pour les prises de paroles de Gérard Dalongeville et de Philippe Demarquilly, Adjoint Spécial de Beaumont.

Gérard Dalongeville et Bernard Houssin, président du Souvenir Français ont remis les décorations aux médaillés du jour, dont notre camarade Yves Mascarte, militant de la section d'Hénin-Beaumont du PCF et membre de la FNACA.

David Noël, Adjoint au Maire et secrétaire de la section d'Hénin-Beaumont du PCF était présent, comme de nombreux élus : Guy Creuze, Jean-Bernard Deshayes, Claude Duberger, Richard Gonzalès, Brigitte Bombeke, Nadine Tavernier, Annick Genty et Claudine Policante, Adjoints au Maire, Micheline Rudi, Yves Martel et Chantal Sabato, conseillers municipaux délégués, Roger Lenfle, premier vice-président de la Communauté d'Agglomération d'Hénin-Carvin et Jean-Pierre Wirtgen, vice-président de la CAHC.

Du côté de l'opposition, on reconnaissait Daniel Duquenne accompagné de Georges Bouquillon et de nombreux militants de l'Alliance Républicaine, Christine Coget et Patrick Piret pour le Modem, Nesredine Ramdani pour l'UMP, Pascal Wallerand pour Debout La République et Steeve Briois entouré de plusieurs militants FN.

Comme d'habitude, ce sont les musiciens emmenés par Jean-Marc Papajak qui ont conclu avec leur talent habituel ces commémorations du 11 novembre.

Dans l'après-midi, les célébrations du 11 novembre se poursuivaient avec un circuit de la mémoire organisé par la CAHC à la découverte du cimetière militaire allemand de Courrières et du carré militaire du cimetière de Courcelles-les-Lens.
A l'issue du circuit, les participants ont pu assister à la représentation de Eux, un spectacle de la Compagnie du Créac'h autour des Carnets de guerre de Louis Barthas, tonnelier de l'Aude. Le texte de Louis Barthas est magnifique et porté par un acteur époustouflant. Abasourdis par les bruits infernaux des obus, les spectateurs sont plongés dans une guerre qui n'est plus seulement la guerre 1914-1918, mais une guerre qui pourrait être toutes les guerres tant le texte et l'émotion sont intemporels.

Un grand bravo aux anciens combattants, aux enfants, aux services techniques et aux relations publiques, au service culture et patrimoine de la CAHC ainsi qu'à toute l'équipe de l'Escapade pour ce 90ème anniversaire de l'armistice fort en émotion.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article