Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Après le succès de la manifestation du 19 octobre, l’ensemble des organisations syndicales, dans le premier degré, le second degré et le supérieur, appellent à la grève le jeudi 20 novembre
 
Cette nouvelle journée d’action s’inscrit dans le cadre de la semaine de mobilisation du 17 au 21 novembre à l’appel du collectif associant parents, personnels, élèves et partenaires de l’éducation, qui avait initié la manifestation nationale.

Budget 2009 : améliorer ensemble les conditions d'étude et de travail

Le budget 2009 de l’Éducation nationale (enseignements scolaires) a été voté mardi 4 novembre par la majorité de l’Assemblée nationale en première lecture.
 
Ce budget se caractérise par des suppressions massives d’emplois (13 500 dont 5 500 dans le second degré) mais aussi par une baisse de crédits sans précédent.

Pour la première fois depuis 1945, les crédits (hors coût des pensions de retraite) sont en baisse en euros constants. Ce budget manifeste clairement que l’Éducation nationale n’est pas une priorité du gouvernement.

Les conséquences seront une nouvelle dégradation des conditions d’étude et de travail pour les élèves et les personnels : réduction de l’offre de formation, augmentation des effectifs, suppression de postes, multiplication des affectations sur plusieurs établissements... On peut légitimement s’interroger sur ces restrictions massives prévues depuis plusieurs mois quand dans le même temps des dizaines de milliards d’euros ont été débloqués pour venir en aide aux banques.

Pour de meilleures conditions d'études et de travail en collège et en lycée

Au collège, le socle commun devient le seul horizon pour certains élèves ; avec la généralisation de l’accompagnement éducatif, l’aide aux élèves est renvoyée en dehors du temps scolaire tandis que l’ordinaire de la classe se dégrade.

L’assouplissement de la carte scolaire renforce la ghettoïsation des établissements scolaires défavorisés.

Au lycée, la réforme Darcos reste inacceptable, malgré les premiers reculs du ministre. Il convient d’amplifier la mobilisation pour une autre politique éducative et en particulier pour une réforme du lycée qui respecte les disciplines et les métiers, qui garantisse des parcours cohérents dans les trois voies de formation pour mener davantage de jeunes au baccalauréat, examen national garantissant l’accès à l’Université.

Il faut revaloriser nos métiers !

L’ouverture de négociations sur la revalorisation de nos métiers continue de se faire attendre malgré les demandes répétées du SNES et les promesses renouvelées du gouvernement.
 
La dégradation des rémunérations, des conditions de travail et d’emploi depuis plusieurs années rendent pourtant cette exigence incontournable, au point que Nicolas Sarkozy avait été obligé de s’engager avant et après l’élection présidentielle sur cette question.

Pour le SNES, il s’agit bien d’une revalorisation dans toutes ses dimensions (rémunération, conditions de travail et d’emploi) et qui doit s’appliquer pour tous.

Manifestation régionale à Lille
Rassemblement à 14h - Porte de Paris

La FSU met en place des bus :
Pour le secteur Lens-Hénin, rendez-vous à Lens, 13h15 place du Cantin - Inscription auprès du SNUipp 62 au 03.21.51.72.26.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article