Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Alors qu’aux Etats-Unis, Bush est contraint de nationaliser in extremis des établissements financiers en faillite, Sarkozy veut faire cadeau aux actionnaires d’une entreprise publique utile qui marche, La Poste. Nationaliser les pertes, privatiser les bénéfices. On croit rêver ! La riposte s’organise, le PCF en est !

La Privatisation de la Poste : c’est NON !

A l’horizon 2010, Nicolas Sarkozy envisage de transformer La Poste en société anonyme, de l’introduire en Bourse, de la vendre aux capitaux privés. Pour le gouvernement, cette privatisation est un prélude à l’ouverture du marché du courrier en 2011, recommandée par les directives européennes. Derrière les mots, le projet est connu : réduction du nombre de bureaux et des horaires d’ouverture, mise en cause de la péréquation et de l’égalité tarifaire, des personnels et de leur statut, augmentation du prix du timbre, abandon des missions de service public de La Banque Postale, pour drainer l’épargne populaire vers la spéculation et livrer le service public de la communication au marché et à la spéculation. Cette politique est la même qui a amené notre planète au bord du gouffre avec la crise financière que nous connaissons. Cela suffit. Nous ne pouvons continuer comme cela. Les moyens existent dans notre pays et en Europe pour garantir à chacune et chacun le droit d’égal accès aux secteurs permettant une vie digne. La communication en fait partie.

La Poste, les communications : un bien commun

La communication, l’échange postal entre personnes ne sont pas des marchandises mais un droit inaliénable pour chaque personne et pour l’intérêt général. Dans les quartiers populaires, les zones rurales, partout, La Poste est un lien. Elle est utile au développement économique, notamment pour les petites entreprises les commerçants et les artisans. Les Françaises et les Français y sont attachés. Au lieu de discréditer La Poste depuis des années et de la priver des moyens d’assurer ses missions, on devrait s’attacher à répondre aux attentes des usagers. Les communistes portent des propositions pour qu’elle s’améliore et devienne un modèle de gestion moderne pour l’efficacité sociale, la coopération, la démocratie, le financement de l’économie et pour l’Europe postale. Mais pour moderniser, il faut avoir encore une Poste.

Non seulement, donc, nous disons NON à la privatisation de la Poste mais nous exigeons l’ouverture d’un débat pour redéfinir un grand service public de la communication, intégrant les nouvelles technologies, Ce débat doit définir la réponse moderne aux besoins de la population et les moyens financiers à mettre en oeuvre pour le réaliser. Ce nouveau service public doit être démocratisé en donnant des droits aux représentants des usagers, des élus et des salariés sur les choix de La Poste.

Ensemble, rassemblés, pour faire reculer le gouvernement

De nombreuses organisations comprenant ses syndicats, les partis de gauche, le Collectif de défense des Services publics, des élus, de nombreuses associations regroupant des usagers lancent un appel pour un référendum permettant d’empêcher cette privatisation.

Ensemble, dans nos villes, nos quartiers, nos villages nos entreprises menons un grand débat national pour faire reculer le gouvernement sur la privatisation, pour élaborer un service public de la communication.

Dès aujourd'hui, les communistes d'Hénin-Beaumont seront dans l'action et organiseront une distribution de tracts aux usagers de La Poste à la sortie des bureaux de poste d'Hénin-Beaumont avant de se rendre à Arras où les militants communistes participeront à la manifestation départementale.

La section d'Hénin-Beaumont du PCF appelle ses adhérents et sympathisants et l'ensemble des usagers soucieux de l'avenir de nos services publics et de La Poste à nous rejoindre samedi après-midi, à 14h30, devant la gare d'Arras.

Télécharger le tract 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

polochon 18/01/2009 14:46

il faut arreter!!!Le poste DOIT etre privatisé.. a l'heure actuelle ce n'est pas un service public, mais un regroupeùment de fénéant, qui n'est pas capable d'acheminé une lettre dasn les temps (je recois mes lettres tjrs en retard, quelque soit l'endroit ou j'ai pu habiter) le pire pour que la poste fasse correctement son travil (faire arrivé un lettre dans un délai résonnable), il faut payer cher!! inadmissible..Il faut privatisé pour faire du ménage et virer tout ces j'm'en foutiste!!!Il faut privatisé, parc que j'en ai asser de payer pour une bande d'incapable de faire crrectement leur travail.. et quel travail!!! meme ma petite soeur pour le faire, poru dire!!