Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

La Fédération du Pas-de-Calais du PCF tenait ce weekend à Divion sa 41ème Conférence Fédérale, dans le cadre du 34ème Congrès du PCF.
256 délégués venus des différentes sections de notre département se sont réunis pendant deux jours, dans la salle des fêtes Georges Carpentier de Divion pour débattre de l'avenir du PCF et de notre fédération.
La délégation héninoise, mandatée lors de notre dernière conférence de section, avait désigné cinq délégués : David Noël, Charles Noël, Yves Mascarte, Michel Gouverneur et Marcel Simoneaux.
Après le mot d'accueil de Danièle Seux, Maire de Divion et l'élection du bureau de la conférence fédérale, Bertrand Péricaud, secrétaire fédéral, a présenté le premier rapport de la matinée, consacré à la situation internationale. Thomas Boulard, secrétaire de la section de Divion et membre du Bureau Fédéral, a présidé le débat qui a suivi. C'est ensuite Hervé Poly, secrétaire de la section d'Avion et membre du Bureau Fédéral, qui a présenté un rapport sur l'Europe et les services publics, suivi d'un temps de débat présidé par David Noël, secrétaire de la section d'Hénin-Beaumont et membre du Bureau Fédéral.
Avant la pause du midi, Jean-Claude Danglot, sénateur et premier secrétaire de la Fédération a accueilli chaleureusement une délégation cubaine conduite par l'ambassadeur de Cuba, qui s'est réjoui de l'accueil chaleureux des communistes du Pas-de-Calais avec qui Cuba entretient depuis longtemps des liens privilégiés. Durant le repas fraternel du samedi midi, les militants communistes ont pu revoir l'émission La Voix est Libre, que nous avions enregistrée, avec Hervé Poly et Fabien Roussel, membre de la direction de la Fédération du Nord.
L'après-midi, Jean-Claude Danglot a présenté un rapport sur la stratégie politique, le rassemblement et les alliances. Revenant sur la gauche plurielle, Jean-Claude Danglot a appelé à un PCF qui porte fièrement ses valeurs et les défende partout et à tous les niveaux, à la région comme dans les municipalités, dans la majorité comme dans l'opposition. "Quand on est dans une majorité d'union, même minoritaire, il faut toujours clarifier parce que ce qui compte, c'est l'intérêt de nos populations. L'union, c'est la clarification permanente, y-compris publiquement". Les communistes héninois partagent entièrement ce point de vue et continueront de l'appliquer.
Daniel Dewalle, maire de Houdain et membre du Bureau Fédéral, a animé le débat qui a suivi et qui a été particulièrement riche.
Le dimanche matin, notre conférence fédérale accueillait Alain Bocquet, député du Nord et Jacky Hénin, député européen.
La matinée a débuté avec un rapport de Cathy Apourceau-Poly, secrétaire fédérale, sur l'activité de la fédération et des sections. Laurence Zaderatzky, membre du Comité Fédéral, a présidé les débats qui ont permis à plusieurs secrétaires de section de s'exprimer et de montrer tout le travail qu'ils accomplissent au quotidien. Dominique Watrin, secrétaire fédéral, était chargé de présenter un rapport sur la base commune et les amendements. Plusieurs sections, comme la section d'Hénin-Beaumont, avaient présenté des amendements et les délégués ont voté pour le principe de transmettre tous les amendements remontés au Comité National.
Les délégués se sont ensuite prononcés sur le texte de la base commune non amendée et sur la motion proposée par la Fédération PCF 62. Très majoritairement, les délégués présents ont rejeté le texte de la base commune à plus de 80 % et adopté la motion fédérale.
Clôturant la dernière matinée de travaux, Claude Vanzavelberg, secrétaire fédéral, a présenté la nouvelle liste du comité fédéral proposée au vote des délégués. Le Comité Fédéral est notre direction fédérale, le "parlement" de la fédération. Le Comité Fédéral sortant, élu en mars 2006, comptait 74 membres et 3 membres de la Commission de Contrôle Financier. Le nouveau comité fédéral comptera 79 membres et 3 membres à la Commission de Contrôle Financier.
En tête de liste, Jean-Claude Danglot ne se représentait plus, après seize ans à la tête de la Fédération communiste du Pas-de-Calais. Les militants communistes lui ont réservé une ovation bien méritée. C'est Hervé Poly, secrétaire de la section d'Avion et membre du Bureau Fédéral, qui avait été choisi comme tête de liste pour succéder à Jean-Claude Danglot comme premier secrétaire fédéral. 
Agé de 44 ans, Hervé Poly a dirigé les Jeunesses Communistes du Pas-de-Calais avant d'entrer au Comité Fédéral et au Bureau Fédéral. Directeur politique de Liberté 62, Hervé Poly est le collaborateur parlementaire de Jacky Hénin depuis 2004 où il s'est notamment chargé du travail en direction des entreprises de la grande région Nord-Ouest. Secrétaire de la section d'Avion, Hervé Poly sillonne depuis longtemps les sections du département. Il était notamment chargé, pour le Bureau Fédéral, de suivre les sections d'Arras et d'Hénin-Beaumont. Depuis 2006, Hervé Poly a rarement manqué un Comité de Section héninois et il connaît parfaitement la situation héninoise.
Hervé Poly est un marxiste convaincu, partisan d'un PCF qui porte fièrement ses valeurs communistes, des positions qu'il entend bien porter au Comité National.
La liste unique présentée par la direction fédérale sortante a obtenu 246 voix sur 256. Hervé Poly devient donc le nouveau premier secrétaire fédéral. Lors de sa prochaine réunion, le comité fédéral élira un nouveau Bureau Fédéral et un nouveau Secrétariat Fédéral. Deux Héninois siègeront dans le nouveau Comité Fédéral : David Noël et Yves Mascarte, carreleur retraité, pilier de la section d'Hénin-Beaumont et investi chez les anciens combattants, qui remplace Marie-Serge Opigez, qui ne se représentait plus.
Deux autres votes ont permis de désigner d'abord une délégation de 25 adhérents du Pas-de-Calais qui se rendront au Congrès National, du 11 au 14 décembre à La Défense, puis les 4 représentants de la Fédération du Pas-de-Calais au Comité National : il s'agit d'Hervé Poly, de Jean-Claude Danglot, de Jacky Hénin et de Cathy Apourceau-Poly.
Après cette Conférence Fédérale, réussie, la Fédération communiste du Pas-de-Calais est désormais en ordre de bataille. Loin du microcosme politique parisien, les militants communistes du Pas-de-Calais sont fiers de leur parti et sont présents au quotidien dans les luttes. Ils le montreront à nouveau à Lens le 6 décembre prochain avec notre grande manifestation départementale pour l'emploi et la défense de l'industrie dans notre région. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article