Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL


Un autre dimanche est possible !


La crise est là. Il y a urgence à mettre une pelletée supplémentaire de charbon dans la chaudière de la croissance : travailler plus pour consommer plus. Pour y parvenir, le travail le dimanche c'est la solution.

Autant le dire tout de suite, nos dimanches ne participent nullement à l'effort national pour relancer la croissance. Oisiveté, bavardages en famille, loisirs, activités culturelles... des dizaines de millions de français ne produisent ni ne consomment rien pendant 24 heures. On croit rêver à l'heure où chacun devrait contribuer à relancer l'économie.

Le dimanche doit devenir un jour comme les autres. Il faut le traiter à égalité des lundis, mardis, mercredi..., notamment concernant les bonifications qui lui sont encore associées. Autant de primes à la fainéantise ou à la vénalité.

Travailler plus certes, mais en joignant l'utile à l'agréable. Les longs dimanches tristes ne seront bientôt plus qu'un mauvais souvenir. Travailler le dimanche, c'est une nouvelle liberté offerte, celle de se replonger un jour de plus dans l'ambiance palpitante du travail pour les uns, et pour les autres, dans la chaleureuse atmosphère des hypermarchés et des quinzaines commerciales.

Chacun le sait bien. Les balades en forêt, les visites de musées, les spectacles ... c'est un peu ringard à l'heure où l'on peut se procurer les plus fameux divertissement sur Internet ou dans les centres commerciaux (à condition qu'ils soient ouverts le dimanche et pourquoi pas la nuit).

Oui, avec le PUM, un autre dimanche est possible. Loin des propositions du PCF qui persiste à défendre la vision rétrograde de dimanches futiles et désœuvrés.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article