Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Le Parti Communiste d’Israël et Hadash (le Front Démocratique pour la Paix et l’Egalité) condamnent les meurtrières attaques d’aujourd’hui commises par l’aviation israélienne dans la Bande de Gaza et qui a causé la mort de plus de 150 palestiniens. Le Parti Communiste d’Israël appelle les partis communistes et ouvriers et les mouvements sociaux du monde entier à se mobiliser contre les crimes de guerre israéliens et a demander à la communauté internationale des sanctions contre Israël et que soient jugés Tzipi Livni, Ehud Barak et les autres politiciens israéliens et leaders militaires pour ces sanglants crimes de guerre, commis dans le contexte des élections israéliennes.

L’attaque israélienne d’aujourd’hui est une part du siège continu de la Bande de Gaza. Israël exploite les derniers moments de l’administration de Bush pour imposer la sanglante mais inutile politique impérialiste qui consiste à utiliser la force militaire pour amener des changements politiques. Des manifestations contre l’agression israélienne sur la Bande de Gaza sont organisées cette nuit à Tel Aviv, Haïfa et Nazareth. Hier (vendredi), des centaines de manifestants se sont rassemblés dans le centre de Tel Aviv pour protester contre l’opération militaire prévue en réponse aux tirs de roquettes palestiniens depuis la Bande de Gaza. Ce rassemblement était organisé par la Coalition contre le Siège de Gaza et Hadash (Front Démocratique pour la Paix et l’Egalité - Parti Communiste d’Israël).



« Je propose que nous prenions une autre direction » a déclaré Dov Khenin, député du Hadash à la Knesset et dirigeant du Parti Communiste d’Israël. « Notre force est notre tragédie. Une force puissance qui n’aura pas de fin. Ils répondront par des tirs de roquettes et nous allons éventuellement être embarqués dans une guerre totale. Aller dans l’autre direction signifie d’assurer un cessez-le-feu et de lever le siège qui ne sert qu’à unifier la population autour du Hamas ».

« Un véritable processus de paix sera engagé avec l’Autorité Palestinienne, dirigée par Abbas » a-t-il ajouté. « Ce qui est tellement tragique c’est que c’est possible. Il suffit que nous le désirions ».

Khenin a ajouté qu’il est «essentiel d’assurer un échange de prisonniers qui inclurait Gilad Shalit ». Lorsqu’il lui fut demandé pourquoi peu d’israéliens s’opposent à la guerre à Gaza, il a dit « Les gens ont perdu leur espoir. Ils réalisent que ce qui se passe est mauvais, mais maintenant ils ne voient pas d’autres options. Mais actuellement nous ne sommes pas destinés à être les victimes de l’histoire ». Un autre participant au rassemblement, l’ancien député Tamar Gozansky a dit : « il y a deux ans nous protestions au même endroit avant la deuxième guerre du Liban. Nous étions ostracisés et considérés comme des traîtres. Quelques mois plus tard, tous les gens qui se moquaient de nous se ont trouvé le chemin de la Place Rabbin [NDT : place de Tel Aviv où ont lieu la plupart des manifestations] et ont manifesté contre la politique d’Olmert. J’espère vraiment que nous n’allons pas avoir une nouvelle fois raison de dire : “Nous vous l‘avions bien dit” ».

Dans une déclaration précédente, le député Khenin disait : « Une guerre totale à Gaza est dangereuse et inutile, elle menacera la vie de milliers d’habitants de Gaza et de l’Ouest de Neguev. La guerre n’est pas la solution au problème des roquettes Kassam. » Il continuait : « Il y a une autre voie : un véritable accord de trêve. Pas seulement un cessez-le-feu, mais la fin du blocus de Gaza et des souffrances extrêmes d’un million et demi êtres humains ».

Parti Communiste d’Israël,
27 décembre 2008
 source : site "solidarité ouvrière"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article