Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

logo PCF62Alors que dans toute la France, les manifestations des élèves en décembre dernier ont montré l’attachement des lycéens et des lycéennes au service public, le ministère de l’Education Nationale annonce de nouvelles suppressions de postes pour la rentrée 2009.

Au plan national, ce sont 13 500 suppressions de postes qui sont programmées à la rentrée 2009, et le ministère ne dit rien de la répartition des 3000 emplois de remplacement et des 1000 emplois de stagiaires qu’il entend encore supprimer. Ces 13 500 suppressions de postes s’ajoutent aux 11 200 postes supprimés à la rentrée 2008. L’argument de la baisse démographique ne tient pas debout : avec 34 000 élèves de moins, on supprime un poste de professeur pour trois élèves de moins ! Au total, depuis 2002, l’Education Nationale a subi un plan social massif, ce sont 70 000 postes qui ont été supprimés par les gouvernements de droite.

Une fois de plus, ces suppressions de postes frappent durement l’académie de Lille qui perdrait 226 postes d’enseignants (dont 193 de RASED) dans le secteur primaire et 376 postes dans le secteur secondaire.  

Le PCF est attaché à une autre politique éducative, qui garantisse la réussite scolaire de tous les jeunes. Le PCF fait des propositions en ce sens, qu’il met en débat auprès de tous les partenaires concernés. Les moyens existent, comme le montrent les 360 milliards débloqués comme par miracle ces dernières semaines en faveur des banques et des grands industriels pour pallier aux effets de la crise économique et financière.

Solidaire des enseignants, des élèves et des parents d’élèves et attaché à défendre l’Education Nationale contre les attaques de la droite, le PCF 62 appelle ses adhérents et sympathisants à manifester à Lens mercredi 7 janvier à 14h devant l’Hôtel de Ville, place Jean Jaurès contre les suppressions de postes dans le primaire et le secondaire et pour imposer une politique éducative progressiste.

 

Fait à Lens, le 06 janvier 2009

Pour la Fédération du Pas-de-Calais du PCF,

Hervé POLY,
Secrétaire Fédéral

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article