Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

La direction de Total Petrochemicals France (TPF), regroupant les activités pétrochimiques de Total en France, a annoncé mardi la suppression de 306 postes, lors d’un comité central d’entreprise extraordinaire. En 2008, Total a dégagé le plus gros profit jamais réalisé par un groupe français, en hausse de 14 % sur un an à 13,9 milliards d’euros.

Le profit de Total s’est construit sur le dos des français qui n’ont rien vu de la baisse du prix du baril à la pompe, et sur le travail de ses salariés, et parmi eux, ceux qui voient leurs postes supprimés aujourd’hui dans le raffinage.

L’attitude de Total est scandaleuse. Cette entreprise s’illustre comme l’une des pires prédatrices, tant au niveau de l’environnement, que des droits sociaux, et même du pouvoir d’achat.
Trop, c’est trop. Il est temps que l’Etat français agisse pour empêcher ces suppressions de postes, et pour que cessent ces comportements intolérables de prédateurs.

Olivier Dartigolles
Porte-parole du PCF, membre de la coordination nationale du PCF
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article