Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

La journée de demain sera une grande journée de mobilisation pour la défense et le développement des services publics.

A l'heure où le PS présente son projet pour 2007, alors que la CFDT est en congrès ce weekend, la question des services publics continue à faire débat.

Pour certains, à droite le plus souvent, mais aussi parfois à gauche, seuls les services publics régaliens (l'armée, la justice, la police) doivent être gérés par l'Etat, tous les autres secteurs économiques étant livrés au marché et à la loi de la concurrence.

La santé, l'éducation, la culture, l'eau, le transport ferroviaire, la Poste, l'électricité et le gaz, le téléphone... pour les libéraux et les sociaux-libéraux du PS et de la CFDT qui ne valent guère mieux, tous les services publics doivent être démantelés, vendus au plus offrant. Plus radicaux que les autres, certains osent quand même réclamer que les nouveaux opérateurs privés respectent un pseudo "cahier des charges". Les sociaux-libéraux appellent cela : confier une "délégation de service public" à une entreprise privée.

Pour les citoyens et les consommateurs, le résultat est le même : des prix qui augmentent, un service de piètre qualité, d'abominables campagnes publicitaires des nouveaux opérateurs privés en lutte pour conquérir des parts de marché...

Surtout, alors que les services publics reposent sur l'idée qu'il y a des biens et des services qu'une société doit fournir à chacun de ses membres, la disparition des services publics programmée par les libéraux s'inscrit dans un véritable processus de marchandisation du monde, de marchandisation de nos vies.

Demain, le PCF participera dans toute la France aux mobilisations pour la défense et le développement des services publics.
Nous avons besoin de grands services publics : en 2007, il faudra renationaliser EDF et GDF, mais il faudra aussi mettre sur pieds un grand service public de l'eau, comme un grand service public bancaire.
C'est à nous, citoyens, usagers des services publics, de faire entendre nos voix pour défendre les services publics contre les assauts du capitalisme.

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/03/66/15/tracts-pcf/tract-10-juin.pdf
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Eric 10/06/2006 17:13

Je pense que tu y vas fort.Je n\\\'aime pas du tout le qualificatif de "social-libéral" ; il me rappelle "social-fasciste"; employé , il y a quelques décennies par le PCF .
Adhérent de la CFDT ,  en désaccord avec ma direction confédérale,je ne me retrouve pas dans tes analyses. Enseignant et militant du SGEN cfdt, j\\\'ai beaucoup de plaisir à me retrouver avec mes camarades de la FEPcfdt (syndicat majoritaire dans l\\\'enseignement privé)ou avec mes camarades ouvriers de Renault. Tu sais très bien que dans notre milieu , le corporatisme domine ; ce syndicalisme ne mène pas loin. D\\\'autre part cette ligne "sociale-.libérale." a fait son apparition au sein de la CGT.C\\\'est aussi la CGT qui s\\\'est fait parrainée par la CFDT pour rejoindre la CES (confédération européenne...)
Si les communistes du PCF ont su enterré le piolet qui les séparait des trotskistes, je ne comprends toujours pas leur acharnement à s\\\'opposer à la deuxième gauche.
Amicalement . Jean-Eric