Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Le directeur et un journaliste de Rue89 ainsi que deux journalistes de France 3 –délégués du personnel, membres du SNJ-CGT – étaient convoqués hier devant la Brigade de répression de la délinquance contre la personne.

Le motif : des images du Président de la République prises quelques minutes avant son passage au 19/20 du 30 juin sur France 3 ont été diffusées sur Rue89. Cela s’apparenterait, selon la plainte déposée par France 3 à du vol, du recel et de la contrefaçon.

C’est un média public dont une des missions est précisément d’agir pour la liberté de la presse qui demande aux journalistes de révéler leurs sources et donc de légitimer une nouvelle atteinte à la liberté de la presse !

Ce cas confirme à la fois une augmentation inquiétante des affaires liées à la protection des sources et de la pénalisation des militants syndicaux. Le Parti Communiste Français soutient les journalistes de Rue89 et de France 3.

L’Elysée doit cesser d’instrumentaliser France Télévisions et cette plainte doit être retirée.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Réveillons-nous ! 02/04/2009 21:56

Je suis stupéfait à la lecture des news du jour !  Demarquilly aurait, seul, acquis des terrains du ccas de Douai (clin d'oeil aux bénéficiaires de ce ccas) et transformer leur vocation de terrains agricoles en terrains à bâtir !!!! Cela ne nécessite t'il pas, partout en France, de modification du PLU ? Ce qui implique forcément une délibération de tout le conseil municipal ? Qu'en a t'il été des terrains cédés à la SOPIC pour édifier ce temple de la consommation qu'est IKEA Maison Plus ?Ce "pauvre" Philippe serait-il un bouc (si je puis dire...) émissaire destiné à protéger, un temps encore les intérêts d'autres barbus du bassin minier ?J'en doute. D'autres "victimes" sont à craindre : les marionnettistes de haut-vol coupent les ficelles ;o)))

Jean-Eric 02/04/2009 20:30

France Inter en fait ses gorges chaudes depuis hier.Un président qui préfère s'exprimer sur les ondes d'Europe 1, qui attaque le service public  en critiquant  ses chroniqueurs,qui se permet par le biais de l'appariel judiciaire de remettre en cause la liberté d'expression.Dérive du temps ?Je ne le pense pas .Notre sociétéet, ses maîtres penseurs se conduisent de plus en plus comme des marionnettistes; y compris sur le plan local.A tout ce beau monde , du "haut " de ma cinquantaine,  je suis prêt à rechanter  comme nos le faisions dans les années 70: "Prenez garde.....V'la  la jeune garde qui descend sur le pavé.."Jean-Eric

c'est la fin 02/04/2009 17:48

ANNICK GENTY,le juda de la politique héninoise,a trahiPIERRE DARCHICOURT,PIERRE FERRARI,M.N.LIENEMANN,le P.S LOCAL ET LE P.S DEPARTEMENTAL.

David NOËL 02/04/2009 21:52



Annick Genty est pathétique. Je conçois qu'on puisse taire ses doutes le temps d'une campagne et qu'on puisse montrer un minimum de solidarité, mais la solidarité s'arrête dès lors que la ligne
jaune est franchie. Gérard Dalongeville, ses complices et ses amis affairistes disciples des méthodes Mellick avaient maintes fois franchi la ligne jaune avant notre arrivée et très rapidement,
en étant dans la majorité, nous avons pu juger de ses méthodes. Son comportement n'a pas changé, ses amitiés douteuses n'ont pas changé.

Annick Genty, membre du Bureau Fédéral du PS, candidate PS aux cantonales, est une cadre du Parti Socialiste, elle sait ce qu'est une ligne jaune, elle sait ce qu'est un affairiste, elle sait ce
que sont les méthodes de Mellick and co appliquées par Gérard Dalongeville. Elle a choisi, en arguant d'une solidarité majoritaire parfaitement absurde de cautionner les méthodes mafieuses, elle
s'apprête à trahir Marie-Noëlle Lienemann, ancienne ministre PS et toujours députée européenne et conseillère régionale, membre du BN du PS en votant pour le retrait de son titre d'adjointe au
mépris des ordres de sa fédération. Elle en portera la responsabilité politique comme les grands élus PS du territoire et de la région qui soutiennent le camp des affairistes pour faire barrage à
Marie-Noëlle Lienemann. Ces gens là ne méritent aucune indulgence, que du mépris.  



c'est la fin 02/04/2009 12:17

avec ses magouilles,mr DEMARQUILLY a les moyens de  se payer les meilleurs avocats et les plus chers,ex.....MAITRE BERTON