Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Culbute judiciaire pour l'élu

Mis à jour le 02.04.09 à 04h02

Il ne devrait pas échapper à une mise en examen pour « prise illégale d'intérêts ». Philippe Demarquilly, l'adjoint à l'Urbanisme d'Hénin-Beaumont, doit être présenté ce matin au parquet de Béthune à l'issue de sa garde à vue. Selon nos informations, c'est l'administration fiscale qui aurait déclenché l'enquête, après avoir été alertée par une plus-value inhabituelle réalisée sur la vente d'un terrain en 2002. Demarquilly, agriculteur et élu municipal depuis 2001, avait acquis ce terrain agricole à un prix modique auprès du CCAS de la ville. Grâce à son classement en zone constructible, il a revendu le terrain à un promoteur en multipliant le prix par plus de 200.

La justice lui reproche d'avoir lui-même contribué, grâce à son mandat municipal, à la modification du plan local d'urbanisme. Ce qui avait permis la culbute. « Il y a tellement de garde-fous qu'une telle manipulation me paraît impossible », a réagi hier l'avocat de l'élu. Le parquet de Béthune n'est visiblement pas du même avis.

O. A.


Un adjoint au maire d'Hénin-Beaumont jugé pour prise illégale d'intérêt


LILLE, 2 avr 2009 (AFP) - 17h08

Un adjoint au maire de la commune d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) va être jugé le 26 mai au tribunal correctionnel de Béthune pour prise illégale d'intérêt, a annoncé jeudi le parquet.

La justice reproche à Philippe Demarquilly, adjoint au maire chargé de l'urbanisme, d'avoir acquis un terrain agricole en juillet 2003 pour la somme de 3.689 euros, puis de l'avoir revendu en juin 2007 pour la somme de 774.700 euros, après son classement en zone constructible par le plan local d'urbanisme de la ville. L'enquête "a fait ressortir qu'en sa qualité d'adjoint au maire chargé de l'urbanisme, Philippe Demarquilly a élaboré le plan local d'urbanisme et a pris part au vote qui l'a approuvé", selon un communiqué de la procureure de Béthune, Brigitte Lamy. "Ces faits constituent le délit de prise illégale d'intérêt et sont punis d'une peine de 5 ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende", a précisé la procureure. L'enquête a débuté après le signalement par l'administration fiscale des "conditions suspectes" du déroulement de cette opération immobilière.

Déféré jeudi au parquet de Béthune, Philippe Demarquilly a été placé sous contrôle judiciaire avec pour obligation de verser une caution de 60.000 euros.

"C'est un peu la condamnation du système (Gérard) Dalongeville (maire PS d'Hénin-Beaumont, ndlr) (..) qui ne pouvait pas l'ignorer", a estimé Marine Le Pen, conseillère municipale. Les élus FN vont se constituer partie civile dans cette affaire. Par ailleurs, la gestion municipale de la ville - épinglée par la cour régionale des comptes - est depuis quelques mois visée par une enquête préliminaire de la brigade financière, qui cherche à déterminer d'éventuelles malversations.



LibeLille2Hénin-Beaumont : 770 000 euros de benef pour l'adjoint
02/04/09

POLITIQUE - Philippe Demarquilly, adjoint au maire d'Hénin-Beaumont, chargé de l'urbanisme, se serait fait un joli bénéfice de 770 000 euros sur la vente d'un terrain qu'il avait acheté 3 689 euros en juillet 2003, selon les premiers éléments d'une enquête en cours. Il l'aurait revendu 774 700 euros en juin 2007. Entre les deux dates, les terres agricoles sont devenues constructibles, ce qui a fait bondir leur valeur.

Problème : qui a conçu  le plan local d'urbanisme qui a modifié la nature du terrain ? Et qui a participé au vote validant ce changement ? Philippe Demarquilly, adjoint à l'urbanisme. Ce qui constitue, explique le Parquet de Béthune, un  "délit de prise illégale d’intérêt puni d’une peine de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende."

L'élu a été déféré à l'audience du 26 mai au tribunal correctionnel de Béthune, placé sous contrôle judiciaire avec obligation de verser une caution de 60 000 euros. Après plusieurs appels de notre part, la mairie d'Hénin-Beaumont devrait communiquer son avis cet après-midi sur le sujet.

S.M.

Source : Libé Lille
Jeudi 02 avril 2009
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

c'est la fin 04/04/2009 03:03

cet acte ne peux pas se faire sans la complicité du maire ,et de certains élus, qui ne doivent  pas dormir serains.ils peuvent nommer de nouveaux adjoints corrompus,ce lundi,ils ne dureront pas longtemps,en mairie.ceux qui sont en place,le sont de façon éphémére.débarrassons nous de la maffia héninoise

Caton l'ancien 03/04/2009 19:00

Bravo David, tu as franchis le Rubicon... Cela fleurait bon la libération ce lundi dernier !

Motivé 03/04/2009 15:29

David,Tu peux compter sur moi lundi je prends congé pour vous aider et je serai là au conseil pour te soutenir face à la magouille de Gérard Dalongeville.Motivé