Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Les militants communistes ont décidé de riposter au Conseil Municipal de basse vengeance qu'organise Gérard Dalongeville pour évincer le PCF et Marie-Noëlle Lienemann de sa majorité. Depuis la semaine dernière, des militants de toutes les sections voisines m'ont appelé pour me proposer leur aide.
Un tract d'urgence a été élaboré et imprimé ce weekend et sera distribué ce matin dans tous les quartiers d'Hénin-Beaumont afin d'informer les habitants des manoeuvres qui se joueront ce soir et de la volonté du PCF de continuer à se battre contre l'affairisme et le clientélisme et pour une alternative démocratique et sociale à Hénin-Beaumont.



Ce soir, lundi 6 avril 2009, à l’occasion d’un Conseil Municipal extraordinaire, le Maire et son « clan » s’apprêtent à me retirer le titre d’adjoint au Maire, après m’avoir retiré ma délégation à la Culture au lendemain du conseil municipal du 30 mars dernier.

J’ai accepté de rejoindre la liste d’union de la gauche conduite par Gérard Dalongeville pour faire barrage au Front National.
Depuis un an, j’ai travaillé avec passion et conviction, au service des Héninois et des Beaumontois pour développer l’action culturelle à Hénin-Beaumont. 

Elu municipal, j’ai vite découvert en travaillant aux côtés de Gérard Dalongeville des méthodes que je ne peux pas cautionner et c’est la raison pour laquelle Gérard Dalongeville organise ce lundi soir un conseil municipal de basse vengeance.

Membre du Parti Communiste Français, héritier d’une longue tradition de militants et d’élus désintéressés, au service des hommes et des femmes de cette région, soucieux du bien commun et pas de l’intérêt particulier, j’affirme que cette décision sera pour moi le début d’un autre combat !

Gérard Dalongeville sera peut-être majoritaire lundi soir en conseil, parce qu’il aura acheté les voix des uns et des autres. Mais il sera sévèrement jugé par la population. D’ores et déjà, le Maire d’Hénin-Beaumont a perdu la bataille de l’honneur. Cette bataille, c’est moi, avec les autres élus intègres qui l’avons remportée.

A de nombreuses reprises déjà, je et nous nous sommes exprimés avec force et conviction sur des dérives qui n’ont plus rien de démocratique et qui surtout jettent le discrédit sur notre ville et ses habitants.

Les habitants d’Hénin-Beaumont ne méritent pas tout ce qui arrive, leur vie quotidienne pour la plupart est particulièrement difficile.
La politique menée par le patronat et le gouvernement de droite ne fait qu’appauvrir chaque jour un peu plus les salariés, les retraités, les familles.

Et comme si cela ne suffisait pas, les dérives du « clan » Dalongeville aggravent encore la note.

La justice doit faire son travail et tous ceux qui ont fauté doivent être condamnés.

Pour ce qui me concerne, je resterai, dans mon rôle de Conseiller Municipal, au service des plus humbles et de tous ceux qui, au-delà de leurs divergences, s’uniront pour construire une alternative démocratique à Hénin-Beaumont.

C’est les mains propres et le cœur léger que j’irai au conseil ce soir. Tête droite, je regarderai droit dans les yeux mes accusateurs, certain que demain je serai toujours reconnu dans mon intégrité là où d’autres seront traduits devant les tribunaux.

Aujourd’hui et demain, en toute honnêteté, vous pouvez compter sur moi !

David NOËL
Secrétaire de section
Membre du Secrétariat Fédéral du PCF 62
Conseiller Municipal

Télécharger le tract
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article