Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Une délégation de la fédération du Pas-de-Calais du PCF composée d'Hervé Poly, premier secrétaire fédéral, Dominique Watrin, Cathy Apourceau-Poly, David Noël et Thomas Boulard a rencontré hier matin Catherine Génisson et les membres du secrétariat fédéral du PS du Pas-de-Calais pour évoquer la situation héninoise.

Au sortir de leur Bureau Fédéral, la direction du PS 62 nous a assurés de son soutien sans équivoque contre les manoeuvres de Gérard Dalongeville et appelle les élus socialistes de la majorité municipale à voter pour mon maintien et celui de Marie-Noëlle Lienemann dans nos fonctions d'adjoints. 



La ville d’Hénin-Beaumont, forte de ses 27.000 habitants, de son potentiel économique, social et culturel mérite respect, dignité, vérité pour construire son avenir.

Lors des élections municipales de mars 2008, le Parti Socialiste a pris ses responsabilités pour battre Marine Le Pen et le danger qu’elle représente au titre de l’extrême droite. Cet engagement a été approuvé par une large majorité des habitants d’Hénin-Beaumont.

En conséquence, face à la situation que la ville d’Hénin-Beaumont connaît aujourd’hui, le Bureau de la fédération socialiste du Pas-de-Calais s’est réuni ce dimanche 05 avril 2009. Après débat, les membres du Bureau Fédéral ont adopté, à l’unanimité, les décisions suivantes :

- Le maire d’Hénin-Beaumont doit apporter toutes les explications nécessaires aux représentants de l’Etat sur les interrogations suscitées par sa gestion.

- Les élus socialistes du conseil municipal d’Hénin-Beaumont doivent respecter le contrat passé avec les électeurs lors des élections municipales de mars 2008 et n’accepter aucun retrait de mandat électif, de modification de place dans l’ordre de la liste. Dès lors, ils doivent voter contre toute délibération qui proposerait le retrait de fonction d’adjoints de Marie-Noëlle LIENEMANN et de David NOEL au risque de créer les conditions d’une situation où ils se mettraient d’eux-mêmes hors du Parti.

Face au Front National qui ne rêve que d’élections anticipées pour s’emparer d’Hénin-Beaumont à des fins de politique nationale partisane, les socialistes Héninois ont un triple devoir de vérité :

- Vérité en respectant le vote des électeurs,
- Vérité en apportant toutes les explications aux autorités de l’Etat,
- Vérité en appliquant le programme de développement et de progrès sur lequel ils ont été élus par les Héninoises et les Héninois.

Enfin, le Bureau Fédéral rappelle que les difficultés de gestion d’une ville comme Hénin-Beaumont, comme toutes celles du Bassin Minier, sont réelles et qu’il appartient au Gouvernement, particulièrement dans le contexte actuel de crise économique et sociale, d’accorder à ces collectivités les moyens de leur développement.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article