Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Le texte de loi « protection de la création sur internet », a été rejeté hier par une majorité des députés présents.

Pour les communistes, le scandale allait bien plus loin que la « double peine » infligée aux internautes suspectés de piratage (coupure de l’abonnement avec obligation de le payer aux fournisseurs d’accès) : HADOPI était censée agir sur dénonciation d’acteurs privés travaillant pour les industries du divertissement. Ainsi, l’internaute aurait eu affaire à une justice privée, où l’autorité aurait été à la fois juge et partie.

Pour les communistes, le rejet de cette loi est donc une grande victoire. Elle est le résultat d’une grande campagne de conviction menée conjointement par des citoyennes et citoyens, des internautes et par les parlementaires de l’opposition, communistes en tête. Bataille si efficace qu’elle aura ébranlé des députés de la majorité eux-même, pour qui la double peine aura été le coup de grâce. C’est une victoire qui redonne du souffle et de l’espoir dans le travail de l’opposition parlementaire.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Meeting de solidarité à Méricourt ce vendredi 10 avril
Liberté pour Georges Ibrahim Abdallah, communiste libanais et militant de la cause palestinienne, incarcéré en France depuis 1984 en raison de ses convictions anti-impérialistes !Vendredi 10 avril 2009A partir de 18h 30
 
Méricourt
Centre Max-Pol Fouchet (salle Daquin)
rue Jean-Jacques Rousseau              
 


 
Programme :
 
- "Georges Ibrahim Abdallah : son combat politique ? Sa situation ?"  par le Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah
- "L'actualité du sionisme en Palestine et au Liban" par le comité "Libérez-les !" 
- projection du film "Retour au pays du Hezbollah" de Soha Béchara 
et intervention de Walid Atallah,de l'Association des Palestiniens enFrance (Al Jaliya)
Répondre