Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Dans le dernier numéro du torchon frontiste « Hénin-Beaumont Tissu de mensonges », Steeve Briois prétend avoir vu de ma part un « soutien sans faille » à la politique financière du maire jusqu’à ce je vote « subitement » contre le budget le 30 mars dernier.

Un certain Briois Steeve était d’un tout autre avis en septembre, après que j’aie signifié à Gérard Dalongeville et à Jean-Pierre Chruszez, dans le bureau du maire, que je ne retirais pas mes propos à France 3 sur leur responsabilité dans la hausse des impôts, que je ne croyais pas au prétendu soutien du PS dont ils se targuaient pour sanctionner Pierre Ferrari et que je restais solidaire du MJS, quitte à ce qu’on me retire ma délégation, ce que j’aurais considéré comme un casus belli à l’encontre du PCF.
 
« Ferrari s’est vu officiellement retiré sa délégation d’adjoint au maire. […] Selon nos informations, David Noël se serait vanté, en petit comité, d’être solidaire de son "camarade" ». (Blog FN, 19-09-08)

Deux semaines plus tard, alors que j’avais réitéré mes propos lors d’une réunion de bureau municipal et d’une réunion de groupe transformées en tribunal politique, je me suis rendu en bureau municipal sans y avoir été convié pour affronter mes accusateurs.
J’avais répondu un peu plus tôt dans l’après-midi à une interview de Stéphanie Maurice  parue sur le site de Libé Lille et qui a suscité la fureur de Gérard Dalongeville, qui en a été rapidement prévenu par quelqu’un de son cabinet.
Sortant du bureau municipal, Gérard Dalongeville est réapparu quelques minutes plus tard, ivre de rage, en brandissant l’article de Libé Lille. Il y était notamment écrit que :

« David Noël, communiste et adjoint à la culture, a la même position. Il pointe du doigt certaines dépenses excessives, comme, dit-il, "l'achat de 70 bacs à fleurs à 3 200 euros pièce". Et insiste : "Un accord d'union a été signé, je ferai entendre la voix des communistes, et des 10 % de la population qui a voté pour nous". » (Libé Lille, 30-09-08)

Le lendemain et le surlendemain, Briois Steeve, décidément en désaccord avec Steeve Briois à propos de mon « soutien sans faille » à Gérard Dalongeville, racontait l’anecdote sur son blog :

« David Noël, adjoint communiste au maire d’Hénin-Beaumont, a été démissionné de ses fonctions hier soir en bureau municipal. (Blog FN, 01-10-08) […]
David Noël est sorti KO de ce bureau municipal où il n’était pas convié ! Il s’est invité et à provoqué la fureur de plusieurs élus dont Duberger et Deshayes. (Blog FN, 02-10-08)
[…]
Au cours d’une soirée particulièrement tendue et haineuse, plusieurs adjoints ont exigé la tête du leader communiste. Gérard Dalongeville a retiré les délégations de David Noël en raison d’un article paru sur le blog de LibéLille. (Blog FN, 01-10-08)
[…]
A la suite d’un échange particulièrement vif, Gérard Dalongeville lui a signifié le retrait de sa délégation par oral. (Blog FN, 02-10-08) »

Steeve Briois aurait-il une double personnalité ? L’explication est sans doute plus prosaïque. En septembre et en octobre, le leader frontiste voulait prouver que l’alliance constituée autour de Gérard Dalongeville par réflexe antifasciste n’était en réalité qu’une union de façade prête à exploser, ce en quoi il avait d’ailleurs parfaitement raison, seul l’antifascisme explique notre alliance conjoncturelle avec les amis de Gérard Dalongeville.
 
Comprenant aujourd’hui que son plus grand risque réside dans la constitution d’un nouveau front républicain constitué de gens intègres et qui combattra à la fois le système Dalongeville et le Front National, Steeve Briois cible dorénavant les principales figures de cette union qu’il craint par-dessus tout sans se rendre compte que ses attaques d'aujourd'hui viennent contredire ses critiques d'hier.

De deux choses l'une, ou j'ai toujours manifesté un "soutien sans faille" à Gérard Dalongeville (et ce n'est évidemment pas le cas !) et dans ce cas, les articles de Steeve Briois étaient de mauvaise foi en septembre dernier, ou l'union de la gauche derrière Gérard Dalongeville était une union de façade et Steeve Briois, perspicace en septembre, est de mauvaise foi aujourd'hui.

Les Héninois et Beaumontois ne sont évidemment pas dupes de la stratégie assez transparente du leader local du FN. Nous nous attendons donc à ce que dans les semaines à venir, les attaques de l’extrême droite redoublent de mauvaise foi.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

claudius 25/04/2009 15:59

Pour répondre à Turc. Dans mes souvenirs, Marx avait fait au 19ème siècle une analyse du capitalisme mais n'avait pas proposé de solution alternative. Il faut la chercher en tenant compte des réalités d'aujourd'hui. On vient de constater avec la crise que le libéralisme qui caractérise la mondialisation de l'économie et de la finance n'est pas sans risques. Faut-il pour autant prêcher le repli sur soi ! Pourquoi le nationalisme est une erreur ? Je me lance en vous proposant quelques réponses de béotiens :- La France est une économie ouverte ; Importations et exportations représentent environ chacune le tiers de la richesse produite sur le sol Français (PIB).Les grandes entreprises sont multinationales. Certaines activités et les emplois qu'elles génèrent - l'industrie aéronautique, l'agriculture , les industries agro alimentaires, le tourisme - dépendent manifestement du commerce extérieur. On ne peut pas fabriquer des airbus uniquement pour la France, refuser la venue d'étrangers en France, renoncer à ce que l'on a appelé le pétrole vert (excédent de l'agriculture et des industries agro alimentaires),etc... La croissance est tributaire du commerce extérieur et des investissements directs des étrangers sur le sol national (532 milliards d'euros en 2005, 11450 entreprises concernées). - le risque et les contraintes écologiques ne peuvent se comprendre qu'au niveau international ; le nuage radio actif ne s'arrête pas à la frontière, le sauvetage de la planète n'est pas un problème franco français.- le déséquilibre Nord-Sud et ses conséquences (sangatte par exemple) n'est pas un problème franco français. La lutte contre le dumping fiscal , le reconnaissance des droits de l'homme et des libertés fondamentales reposent sur une volonté et une coopération internationale.- la lutte contre la fraude et  l'évasion fiscale permettant le financement de politiques nationales ne peut être efficace que sur la base d'une coopération internationale : idem pour la lutte contre le grand banditisme international et les mafias !Bref, la France n'a pas les moyens de régler seul la plupart des principaux problèmes actuels. La défense des intérêts de la Nation passe donc nécessairement par une coopération renforcée (et non réduite) avec les pays étrangers notamment avec nos principaux partenaires commerciaux, à savoir l'union européenne car nos intérêts convergent davantage. La fermeture des frontières n'est ni possible ni souhaitable . Croire que des règles prises au niveau hexagonal (mesures protectionnistes notamment) peuvent nous avantager n'est qu'un  leurre, il faut en revanche savoir les obtenir et les faire évoluer au niveau de l'europe et du monde. Dur combat !

Turc 21/04/2009 17:11

Ce genre d'appels est une honte pour le mouvement communiste, il faut le dire quelles que soient nos idées, c'est une trahison du marxisme. L'analyse marxiste de l'histoire établi le 'fascisme' comme l'aboutissement suprême du capitalisme, son dernier stade pour résister aux forces progressistes. Quand on a compris ça, on comprend que la 'lutte anti-fasciste' est une arnaque politique. D'un point de vue marxiste en tout cas, car on s'attaque aux symptomes et non aux causes. Vous voulez lutter contre le fascisme? Attaquez le MEDEF et ceux qui délocalisent, licencient, répriment. Voilà un comportement de communistes comme peuvent l'avoir les militants de LO. Le reste c'est du théatre pour se donner bonne conscience.Le pire c'est que le FN n'est pas fasciste. On peut le juger ultra-réactionnaire si on veut, mais pas fasciste. Que je sache on est en temps de crise et le FN n'a pas encore déployé ses milices pour réprimer les mouvements sociaux : parce que c'est ça, historiquement le fascisme la 'réaction'. D'ailleurs le FN tractent même devant Faurecia ou ailleurs... M. Dubois a même eu une remarque pas très gentille contre le responsable de l'usine. Au 21eme siècle, à l'heure de la mondialisation qui débride tout, il faudrait peut-être s'interroger : est-ce que finalement dans ce contexte historique défendre la nation ne serait pas 'progressiste'? Après tout, le mouvement communiste a bien défendu le 'nationalisme' des pays pauvres pour s'émanciper de l'impérialisme occidental. Pourquoi nous défendre nous?Un homme de gauche qui déséspère de la voir se tirer systématiquement dans les pattes et qui va finir par rejoindre le FN tant le sérieux politique devient de plus en plus rare...

claudius 21/04/2009 15:15

Comment ne pas le FN séduire les héninois déçus et dépités ?Une manif ? OK mais je crains qu'elle ne  rassemble que les concitoyens les plus avertis de l'imposture que constitue ce parti ! Le FN rassemble à mon avis une fraction de politicards aguerris profitant des erreurs et des insuffisances des partis classiques, d'illuminés convaincus de la supériorité de leurs croyances mais aussi de braves gens déboussolés qui,  ne sachant plus à quel saint se vouer, constituent le gros de l'électorat du FN et risquent de manifester leur écoeurement en votant FN. C'est à cette troisième catégorie -et uniquement à eux - qu'il faudra s'adresser pour leur éviter la tentation du pire. Comment ? Il y a probablement plusieurs pistes et il ne faut en négliger aucune. Encore faudra-il être clair, cohérent et  bien construire  son propos car dans le contexte actuel, il lui est facile de parader (on vous l'avait dit, tous complices, ...) ! - expliquer ce que  le discours simpliste du FN cache , montrer comment il mélange le vrai et le faux pour nous séduire ; heureusement, il y a toujours quelques illuminés qui révèlent le vrai visage de ce parti ! Profitons en pour prévenir nos concitoyens !-  rappeler les dégâts causés par le triomphe d' idées similaires il n'y a pas si longtemps (Hitler, la guerre, ...) et faire appel à la mémoire collective,- souligner que comme dans les autres partis traditionnels qu'il dénonce, se livre au sein du FN une guerre des chefs ;  le chef (Jean Marie)  utiliser toutes les ficelles pour que sa fille lui succède ! Pour Marine, une victoire à Hénin s'inscrit dans cette perspective, le sort des Héninois n'est pas sa priorité mais une opportunité ! Certes, le PC et plus longtemps encore le PS  ont cautionné Dalongeville mais, surtout pour le PC, y-avait-il une alternative dès lors que GD devenait le candidat officiel du PS ?  Le FN n'avait-il pas  rencontré secrètement Gérard Dalongeville pour lui donner les moyens de renverser Darchicourt et obtenir son premier mandat !Enfin et surtout, pour apporter un bémol à mes propos ci-dessus mais aussi à l'idée de la manif anti-FN, il ne faudrait pas commettre l'erreur de présenter  la lutte contre le FN comme la priorité absolue ; le redressement de la ville constitue la préoccupation majeure des héninois  lesquels supportent de plus en plus mal les "querelles politiques" et attendent à mon avis des réponses précises aux questions suivantes :- comment ça a été possible ? quels sont les dégâts ? comment on va faire pour que cela ne se reproduise plus ? 

Antoine 21/04/2009 14:52

Ah bon les Juges se sont trompés en condamnant les associations proches du FN pour discrimination !Il ne faut pas confondre ex: Femmes de France et Femmes Françaises.ne jeter pas le doute, car je pourrais vous rappeler les déclarations fracassantes de haine de votre leader et de votre parti le F-Haine depuis le début année 80, elles sont pour certaines terribles à lire, donc à diffuser mais s'il le faut !

euh... 21/04/2009 09:06

Vous pourriez peut être vaguement m'expliquer en quoi Fraternité Française est "neo-fasciste" ? Et les villes socialistes et communistes ne mettent pas en avant des associations qui leur sont favorables peut être ?

David NOËL 21/04/2009 10:27



Il y a une grosse différence entre Fraternité Française et Solidarité Des Français et les véritables associations caritatives comme le Secours Catholique ou le Secours Populaire.
Le Secours Catholique et le Secours Populaire n'excluent personne et aident toutes les personnes en détresse, sans distinction d'origine ou d'opinion politique ou philosophique.
Des associations comme Fraternité Française, émanation du Front National ou Solidarité Des Français, émanation des Identitaires qui elle qui me paraît réellement néo-fasciste fondent leur action
pseudo-caritative sur la discrimination.

Dans Fraternité Française et Solidarité des Français, "français" signifie visiblement "blanc catholique" et tous ceux qui ne sont ni blancs, ni catholiques, en premier lieu les juifs et les
musulmans ne sont manifestement pas les bienvenus lors des distributions de soupe au cochon.
Je soupçonne les gens qui ont créé Solidarité des Français d'être un poil xénophobes et antisémites...



Antoine 20/04/2009 20:43

Oui il faut y être en masse et surtout aussi il faut que les partis progressistes, les syndicats, les associations contre le fascisme mais aussi culturelles... signent et appellent à la large mobilisation... Faisons ensemble front aux fascistes d'Hénin et d'ailleurs,..mais aussi front contre les mafieux présumés qui ont permis que ce danger FN grandisse...

FOSSIER 20/04/2009 14:51

On y sera !

Jean-Eric 20/04/2009 13:48

Salut david,De mémoire, la meilleure manif contre le fascisme local fut celle de la manif contre la venue de Maigret .Je me souviens d'avoir sauvé de jeunes manifestants qui s'étaient introduits dans les locaux du Novotel et, se retrouvaient confrontés  à la garde rapprochée (armée) de Maigret.Je pense que le FN local ne mérite pas tant d'intérêts.Que dirait Gramsci? L'heure  est  ailleurs.Si ce rassemblement a lieu, j'y serai.Jean-Eric.

David NOËL 20/04/2009 14:08



Salut Jean-Eric,

moi aussi, évidemment, j'y serai, mais ce rassemblement devra être un rassemblement à la fois contre le Front National et contre le système mafieux qui lui a permis d'en arriver là. Les deux sont
liés.



Comité Libérez-les ! de soutien aux prisonniers et réfugiés politiques (59 - 62) 20/04/2009 11:47

Pour un 8 mai antifasciste à Hénin beaumont
A HENIN-BEAUMONT, BARRONS LA ROUTE AU NATIONAL FRONT !
La faillite financière annoncée de la ville d’Hénin Beaumont ne doit pas entraîner la faillite politique qui ouvrirait un boulevard au Front National et à ses sbires dans la région. Le FN n’est pas un parti comme les autres, il masque une arrière boutique peu reluisante pour la démocratie et la fraternité de classe !
Hénin Beaumont ne doit pas devenir la vitrine municipale du FN dans le Nord à cause des malversations d’un Maire « ex PS » et de quelques individus, présumés coupables d’avoir tenté de s’enrichir sur le dos des contribuables. Là où il est arrivé au pouvoir, le FN l’a toujours pris dans un contexte de médiocrité du personnel politique local, quand ce n’était pas d’abandon total du terrain politique par les forces de progrès.
La populiste Le Pen, et son sous-fifre Briois (parti au MNR de Maigret puis revenu au FN) entendent se servir des « magouilles » d’une girouette arrivée au PS pour s’emparer de la Mairie.
Le FN prône l’intégrité et la morale alors que dans toutes les villes qui ont été gagnées à un moment par le FN, les élus ont souvent été mis en examen pour prise illégale d’intérêt, des élections ont été invalidées, des procès ont été gagnés contre leurs pratiques sexistes, racistes et homophobes.
Le Pen et Briois tentent une opération « main propre » et depuis plusieurs semaines, ils pratiquent la stratégie de la tension en s’attaquant à l’ensemble des élus municipaux qui envisagent de barrer la route au FN : ainsi les conseillers municipaux, Mme Lienemann et M. Noël, socialiste et communiste oppositionnels ont été vilipendés par les frontistes.
Ils le font alors que leur chef de file historique vient encore de déraper avec des propose infâmes sur les chambres à gaz, et alors qu’en mars le FN avait accueilli le « gratin nauséabond » des partis fascistes européens dans une salle municipale d’Arras.
Sans oublier tous les propos racistes, identitaires et xénophobes tenus… alors que la richesse de la région s’est bâtie avec la sueur et le sang de l’immigration belge, italienne, polonaise et africaine du nord… dans les mines, dans les filatures et dans les usines… !
Conséquences sur la vie citoyenne dans les différentes villes qui ont été tenues par le FN, ainsi :
  Sur la vie sociale. Toutes ont subit des attaques sur les mêmes fronts : personnel communal, écoles, cantines scolaires, centres sociaux, subventions aux associations, politiques culturelles, fermeture des locaux syndicaux, mise en place de l’association Fraternité Française (néofasciste) au détriment de l’action communale, pourrissement de la vie des quartiers par abandon de services publics comme l’enlèvement des ordures ménagères ou le non entretien des espaces verts, fermeture de parcs au nom de l’insécurité, tentative de mise au pas des associations progressistes (suppression des subventions) et création de nouvelles associations (pro FN) avec soutien financier... le tout accompagné par une Police Municipale à la limite du paramilitaire.
  Sur la vie culturelle. Elle est aussi en première ligne des attaques si elle ne se met pas au service de l’idéologie FN. Ainsi à Orange, le maire adjoint à la culture avait supprimé des livres proposés par la bibliothécaire pour imposer ceux qui sont conformes à l’idéologie promue par le Front.
  Sur les libertés. Les libertés sont aussi restreintes, en particulier pour les étrangers ou leurs amis français : refus de signer les certificats d’hébergement demandés par les administrés, mariages binationaux bloqués. Ainsi sont déniés aux concitoyens de ces villes le droit de recevoir chez eux des amis étrangers ou la liberté d’épouser la personne de leur choix.
  Sur les finances. Le bilan financier des villes qui ont été dirigé par le FN confirme que les promesses pré-électorales n’engageaient pas leurs auteurs : partout les impôts locaux et fonciers avaient été augmentés de plusieurs dizaines de pourcent, et de nombreux services municipaux avaient été externalisés.
FAISONS DU 8 MAI 2009, jour de la chute de la bête immonde nazie en 1945 UN MOMENT DE RESISTANCE AUX VISEES FASCISTES LOCALES et REGIONALES !
Le Comité « Libérez-les ! » appelle l’ensemble des forces progressistes de la région… politiques, associatives, syndicales, culturelles… à venir manifester pour faire face au Front National et empêcher qu’il s’empare de la ville d’Hénin-Beaumont. Une ville qui a été marquée par l’héroïque histoire de la Résistance au fascisme national-socialiste et de ses martyrs locaux comme les camarades Debarge et Politzer, Vasil Porik, héros soviétique et chef des FTP-MOI, assassinés par les SS.
RASSEMBLEMENT LE VENDREDI 8 MAI A 14H30, DEVANT LA MAIRIE D’HENIN- BEAUMONT POUR UNE MANIFESTATION DES PROGRESSISTES ET DE LA RESISTANCE ANTIFASCISTE LOCALE, DEPARTEMENTALE ET REGIONALE !
Envoyez vos signatures sur liberez.les@gmail.com
1ers signataires : BCOPP -