Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

A HENIN-BEAUMONT, BARRONS LA ROUTE AU NATIONAL FRONT !

La faillite financière annoncée de la ville d’Hénin Beaumont ne doit pas entraîner la faillite politique qui ouvrirait un boulevard au Front National et à ses sbires dans la région. Le FN n’est pas un parti comme les autres, il masque une arrière-boutique peu reluisante pour la démocratie et la fraternité de classe !

Hénin-Beaumont ne doit pas devenir la vitrine municipale du FN dans le Nord à cause des malversations d’un Maire « ex PS » et de quelques individus, présumés coupables d’avoir tenté de s’enrichir sur le dos des contribuables. Là où il est arrivé au pouvoir, le FN l’a toujours pris dans un contexte de médiocrité du personnel politique local, quand ce n’était pas d’abandon total du terrain politique par les forces de progrès.

La populiste Le Pen, et son sous-fifre Briois (parti au MNR de Mégret puis revenu au FN) entendent se servir des « magouilles » d’une girouette arrivée au PS pour s’emparer de la Mairie.

Le FN prône l’intégrité et la morale alors que dans toutes les villes qui ont été gagnées à un moment par le FN, les élus ont souvent été mis en examen pour prise illégale d’intérêt, des élections ont été invalidées, des procès ont été gagnés contre leurs pratiques sexistes, racistes et homophobes.

Le Pen et Briois tentent une opération « main propre » et depuis plusieurs semaines, ils pratiquent la stratégie de la tension en s’attaquant à l’ensemble des élus municipaux qui envisagent de barrer la route au FN : ainsi les conseillers municipaux, Mme Lienemann et M. Noël, socialiste et communiste oppositionnels ont été vilipendés par les frontistes.

Ils le font alors que leur chef de file historique vient encore de déraper avec des propos infâmes sur les chambres à gaz, et alors qu’en mars le FN avait accueilli le « gratin nauséabond » des partis fascistes européens dans une salle municipale d’Arras.

Sans oublier tous les propos racistes, identitaires et xénophobes tenus… alors que la richesse de la région s’est bâtie avec la sueur et le sang de l’immigration belge, italienne, polonaise et africaine du nord… dans les mines, dans les filatures et dans les usines… !

Conséquences sur la vie citoyenne dans les différentes villes qui ont été tenues par le FN, ainsi :

Sur la vie sociale. Toutes ont subi des attaques sur les mêmes fronts : personnel communal, écoles, cantines scolaires, centres sociaux, subventions aux associations, politiques culturelles, fermeture des locaux syndicaux, mise en place de l’association Fraternité Française (néofasciste) au détriment de l’action communale, pourrissement de la vie des quartiers par abandon de services publics comme l’enlèvement des ordures ménagères ou le non entretien des espaces verts, fermeture de parcs au nom de l’insécurité, tentative de mise au pas des associations progressistes (suppression des subventions) et création de nouvelles associations (pro FN) avec soutien financier... le tout accompagné par une Police Municipale à la limite du paramilitaire.

Sur la vie culturelle. Elle est aussi en première ligne des attaques si elle ne se met pas au service de l’idéologie FN. Ainsi à Orange, le maire-adjoint à la culture avait supprimé des livres proposés par la bibliothécaire pour imposer ceux qui sont conformes à l’idéologie promue par le Front.

Sur les libertés.
Les libertés sont aussi restreintes, en particulier pour les étrangers ou leurs amis français : refus de signer les certificats d’hébergement demandés par les administrés, mariages binationaux bloqués. Ainsi sont déniés aux concitoyens de ces villes le droit de recevoir chez eux des amis étrangers ou la liberté d’épouser la personne de leur choix.

Sur les finances. Le bilan financier des villes qui ont été dirigées par le FN confirme que les promesses pré-électorales n’engageaient pas leurs auteurs : partout les impôts locaux et fonciers avaient été augmentés de plusieurs dizaines de pourcent, et de nombreux services municipaux avaient été externalisés.

FAISONS DU 8 MAI 2009, jour de la chute de la bête immonde nazie en 1945 UN MOMENT DE RESISTANCE AUX VISEES FASCISTES LOCALES et REGIONALES !

Le Comité « Libérez-les ! » appelle l’ensemble des forces progressistes de la région… politiques, associatives, syndicales, culturelles… à venir manifester pour faire face au Front National et empêcher qu’il s’empare de la ville d’Hénin-Beaumont. Une ville qui a été marquée par l’héroïque histoire de la Résistance au fascisme national-socialiste et de ses martyrs locaux comme les camarades Debarge et Politzer, Vasil Porik, héros soviétique et chef des FTP-MOI, assassinés par les SS.

RASSEMBLEMENT LE VENDREDI 8 MAI A 14H30, DEVANT LA MAIRIE D’HENIN-BEAUMONT POUR UNE MANIFESTATION DES PROGRESSISTES ET DE LA RESISTANCE ANTIFASCISTE LOCALE, DEPARTEMENTALE ET REGIONALE !

Envoyez vos signatures sur liberez.les@gmail.com

1ers signataires : Citoyen(ne)s, Section d'Hénin-Beaumont du PCF, BCOPP, Comité de Vigilance Antifasciste d'Arras, Libérez-les !, Alliance Rouge et Noire, PRCF 59, PRCF 62, CFDT Santé-Social 62...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ben 13/05/2009 09:44

D'un autre côté, la stratégie "tous pourris" est intelligente car on en vient à estimer que le FN serait peut-être la moins pire solution !Ce que je reproche à votre mouvement, c'est qu'il combat le FN pour sa xénophobie, son fascisme...Cette lutte fonctionnera tant que Le Pen en sera président, mais sa fille, elle, n'a pas un discours raciste.C'est pourquoi au lieu de faire des manifestations contre l'extrême-droite, il faut proposer un projet cohérent (et non de vieux dogmes qui ne fonctionnent pas) dont on pourrait dire : ah, l'économie va pouvoir prospérer, le pouvoir d'achat des salariés va augmenter etc...Une question : avez-vous vu le FN appeler dans la rue à une manifestation anti-communiste ?

David NOËL 13/05/2009 10:01



Si elle n'en a pas le discours, elle en a la pensée et je maintiens que ce que Steeve Briois écrit sur son blog lorsqu'il parle des sans-papiers est xénophobe et vise à diviser les classes
populaires.

Vous me dîtes que le FN n'appelle pas à manifester contre le PCF. Certes, mais les députés européens FN, comme M. Gollnisch et M. Lang ont voté, avec les libéraux pour instituer une journée
européenne de criminalisation du communisme. Quelle falsification de l'histoire !

Vous portez un jugement de valeur en opposant un projet cohérent à de vieux dogmes. Je crois pour ma part que le communisme est une idée moderne et que le néolibéralisme et le libre-échange sans
freins est, pour le coup, un dogme dont nous mesurons jour après jour les conséquences néfastes.

Les communistes ont un projet cohérent et je suis d'accord avec vous, c'est en l'affirmant et en étant dans les luttes sociales, dans les quartiers, auprès de la population que nous parviendrons
à faire reculer l'extrême droite. 



ben 13/05/2009 00:42

cette journée d'appel a été un fiasco total, et a permis au FN de se moquer encore un peu plus de l'ensemble de la gauche locale...Pourquoi ne pas combattre les frontistes directement sur le terrain des idées ?

David NOËL 13/05/2009 07:55



Je ne m'arrête pas aux moqueries du blog de Steeve Briois. Que nous ayons été 10 ou 3000, le FN aurait de toute façon ironisé et critiqué le fiasco-des-vilains-méchants-gauchistes... Ils peuvent
écrire ce qu'ils veulent, ce n'est pas ce qui me fera abandonner la lutte antifasciste.

Ce que nous appelons aujourd'hui la lutte antifasciste fait partie des valeurs de la gauche depuis l'apparition d'une extrême droite populiste, xénophobe et antisémite à la fin du XIXe siècle
avec l'Affaire Boulanger et l'Affaire Dreyfus. Je ne vois pas pourquoi il faudrait hésiter à manifester sous le prétexte que le timing ne s'y prête pas, que nous risquons d'être peu nombreux, que
le FN réagira en disant sur son blog tout le mal qu'il pense de nous...

Je combats le FN dans l'action et sur le terrain des idées. J'ai dévoilé, sur le blog et dans nos tracts la xénophobie frontiste qui s'inscrit dans une stratégie de division des classes
populaires au service des capitalistes. Sur ce terrain, l'UMP, qui fait la chasse aux sans-papiers rejoint le FN. En réalité, qu'on soit travailleur français ou travailleur sans-papier, qu'on
soit salarié ou au chômage, qu'on travaille dans le secteur public ou dans le secteur privé, les travailleurs ont les mêmes intérêts de classe face à la classe capitaliste et ça, je n'ai cessé de
le dire et de l'écrire comme je n'ai cessé de dire et d'écrire que le FN avait adopté une stratégie poujadiste à Hénin-Beaumont, espérant par l'amalgame et le discours "tous pourris" faire de
cette ville un nouveau Vitrolles et un fief du FN qui servira de marchepied aux ambitions présidentielles de Marine Le Pen.

Hénin-Beaumont mérite mieux que ça et je ne cesserai jamais de le dire.



Libérez-les ! 27/04/2009 08:47

Salut les camaradesA ce jour, seuls Libérez-les, la BCOPP et quelques citoyens ont signé cet appel.Pourtant, la situation est inquiétante et la fille du père a encore été très clair hier soir sur FR3. Il y a un sectarisme politicien très grave et nous pensons que cela nuie à la lutte contre cette présence fasciste, aujourd'hui à Hénin, demain ailleurs... et ce n'est pas les groupuscules sectaires qui feront plier le fascisme par les urnes, seule l'unité est capable de mettre le fascisme hors de nuire ! le FN n'est pas un parti comme les autres, il est dangereux pour la démocratie soit elle bourgeoise. Et nous vous rappelons cette phrase de Lénine en 1905: "contre l'oligarchie (en 1905 le fascisme n'existait pas), la classe ouvrière a le devoir de s'allier avec la bourgeoisie tout en sachant qu'elle est son pire ennemi de classe"A méditer !Pour combattre les idées du FN, il faut une unité de ceux qui combattent idéologiquement le fascisme sans se soucier des "chapelles", même à quelques semaines d'une élection européenne !Le FN est partout: affiches en masse, présence sur les marchés, chez Faurécia, chez Renault, Valéo....attention quand la crise est là et que le navire coule, même les bouées pourries sont disputées...

heninois 25/04/2009 09:58

Je me marre en lisant mon journal ce matin.Un adjoint au maire ancien communiste, anti-fasciste, grand défenseur de la liberté d'expression interdit à HB l'organisation d'une réunion publique dans une salle municipale d'un de ses trés récent opposants ! C'une réunion du FN ? non ! une reunion du Parti communiste dans le cadre des Européennes !!!!Un élu de gauche JB Deshaye vs David Noel PCF une belle tête d'affiche, un beau spectacle, une lutte fraticide.Mais dîtes moi messieurs, je ne vous suis plus ? les vilains fachos c'est qui alors ????