Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Méricourt

Archives

 

Publié par Marie-Serge OPIGEZ

Marie-Serge Opigez : un au revoir mais pas un adieu…

Désormais, ils ne sont plus que deux… Dès la réunion de conseil de ce lundi, Guy Creuze et Jean-Bernard Deshayes devront faire le deuil de leur camarade Marie-Serge Opigez qui, après de longs mois de bouillonnement et d’affres, a fini par claquer la porte du conseil municipal. Un départ que l’ex-élue communiste explicite au sein d’un courrier narrant les «mois difficiles» vécus «surtout après le vote du budget 2004». Mme Opigez, rappelant son engagement au PC «fait sur la base d’une action nécessaire de lutte contre les injustices, les inégalités» s’est retrouvée devant un fâcheux dilemme à l’heure de voter l’incroyable hausse des taux du BP 2004 : « je me refuse à cautionner une gestion municipale à la dérive qui ne fait qu’accentuer les difficultés et la précarité» explique-t-elle.

« Face au mécontentement, au désarroi d’une grande partie de la population à qui on avait fait tant de promesses, il m’est impossible de continuer à siéger au sein du groupe majoritaire… Il est vrai que je pourrais me démarquer de celui-ci mais ce serait en ajouter à la cacophonie existante …» Un départ, jusqu’à présent non commenté par ses deux camarades n’ayant apparemment pas la même analyse que Mme Opigez. En ce cas, que penser de la volonté de l’élue démissionnaire de ne pas quitter pour autant la vie politique héninoise, celle-ci désirant s’investir «avec les communistes héninois afin de renforcer notre influence et essayer de construire une alternative à gauche autour d’un projet démocratique et social ».

Un projet avec ou sans ses amis Guy et Jean-Bernard ?

  Source : La Voix du Nord
Dimanche 13 mars 2005
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article