Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Les salariés de MSI ont manifesté hier matin, dans les rues d'Hénin-Beaumont pour protester contre l'annonce de la suppression de 53 emplois sur les 189 répartis entre les sites d'Hénin et de Billy-Montigny.

Fragilisée par une procédure de redressement judiciaire engagée en 2004 et de grosses mensualités à rembourser, MSI avait mis ses salariés en chômage partiel depuis le mois de février.
La société de la rue Paul-Bert s'abrite derrière la baisse du carnet de commandes pour justifier des licenciements qui permettraient, à en croire la direction de l'entreprise, d'économiser 120 000 €.

En Belgique, où le groupe est aussi installé, les effectifs ont déjà été réduits de moitié avec le non-renouvellement des intérimaires. Tandis qu'en Inde - où MSI s'est implanté en 2007 pour la production de petites pièces -, on est passé de 300 tonnes produites à seulement 4 en janvier et à 50 postes supprimés sur 300.

Affaiblie par la crise, la forge industrielle ne livre plus que 10 à 15 % de ses tonnages habituels.

Après STAF et IGA, l'annonce de ces licenciements chez MSI est un nouveau coup dur pour notre secteur, qui frappe une usine historiquement liée à Hénin-Beaumont. Le site d'Henin-Beaumont est dédié à la métallurgie depuis plus de 120 ans. Les aciéries Sartiaux de l'origine ont été reprises par le groupe allemand Schwinn AG en 1954 et l'usine s'est consacrée dès cette époque à la productions de pièces pour le ferroviaire.

La société héninoise compte désormais sur des aides de la CAHC et du Conseil Régional pour accompagner le plan social.

Pour beaucoup de salariés, c'est l'incompréhension, d'autant plus que la société affichait + 20 % d'activité en octobre dernier par rapport à 2007.

Les élus et militants communistes étaient venus en nombre hier aux portes de MSI pour apporter leur soutien aux salariés de l'entreprise, qui ne connaissent pas encore le nom des 53 futurs licenciés.

Pour les communistes, beaucoup d'élus du secteur étaient présents, comme Jean Haja, Maire de Rouvroy et vice-président de la CAHC, Dominique Watrin, adjoint au Maire de Rouvroy et vice-président du Conseil Général et David Noël, secrétaire de la section d'Hénin-Beaumont du PCF et conseiller municipal.

Parmi les autres personnalités, on notait la présence de Pierre Ferrari, secrétaire national du MJS et conseiller municipal, d'Anne-Sophie Taszarek, animatrice fédérale du MJS 62, de Christine Coget, conseillère municipale Modem, Daniel Duquenne, conseiller municipal Alliance Républicaine, Jean-Pierre Policante représentant le MRC ainsi que de Steeve Briois pour le Front National.

Parti de l'usine Meca Stamp International, c'est aux cris de "Non au chômage, non aux licenciements !" que le cortège s'est rendu jusqu'à la mairie d'Hénin-Beaumont bloquant au passage une partie du centre ville.  Jean-Bernard Deshayes, 1er adjoint au Maire d'Hénin-Beaumont, Guy Creuze et Annick Genty, adjoints au Maire et Jean-Pierre Wirtgen, conseiller municipal délégué et vice-président de la CAHC représentaient la majorité héninoise et ont reçu, après quelques hésitations de M. Deshayes, une délégation de salariés en mairie d'Hénin-Beaumont, en présence de Jean-Pierre Corbisez, Maire de Oignies, vice-président du Conseil Général et président de la CAHC.

Les collectivités n'ont pas à supporter le financement d'un plan social chez MSI. Pour les élus communistes, les aides qui pourraient être versées par les collectivités doivent avoir pour corollaire le maintien des emplois. Solidaires des salariés de MSI, les élus communistes apporteront toute leur aide aux ouvriers de l'usine héninoise pour empêcher un nouveau drame social.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PCF section Gard rhodanien 02/05/2009 22:18

Sans être défaitistes ou exagérément négatifs nous avons fait le constat dans notre section comme nombre d’entre vous que le Parti souffre dans une proportion  importante de la population d’une perception négative dont nous avons les pires difficultés à nous défaire.Nos nouvelles orientations de Congrès, nos efforts pour travailler l’unité, le militantisme de nos adhérents ne changent malheureusement pas suffisamment cette image. La crise avec sa critique du capitalisme n’a pas non plus beaucoup modifié la donne.C’est pourquoi dans l’état d’esprit de faire autrement nous lançons modestement une initiative autour de notre blog par la publication d’un roman inédit en feuilleton qui se veut un polar qui met les communistes sur le devant de la scène. Une façon, au moment où Sarkozy fête ses deux ans de présidence de jouer une autre partition que la sienne. A vous de découvrir cette démarche et de, pourquoi pas, mettre en avant ce projet complètement militant et désintéressé qui n’a qu’un seul but : servir notre cause. Bien sûr on ne peut pas réécrire « les communistes » d’Aragon mais nous devons faire, au moins pour ne pas trahir nos pères. N’hésitez donc pas à en faire la promotion, la diffusion sur vos blogs, dans vos publications…Le Communisme a un avenir mettons-le en perspective avec son passé !Fraternellement consultez le blog de la section:http://vdr.pcf30.over-blog.com/

cimares 01/05/2009 22:32

à DLRVous avez raison de rappeler votre présence, mais je ne crois pas me tromper quand je remarque qu'aujourd'hui, le nom de Daniel Duquenne est mentionné en sa qualité de conseiller municipal. Je crois qu'il y a une évolution dans la nomination de ceux qui sont présents aux manifestations sur ce blog. Encore un petit effort et vous pourrez bientôt  y figurer !

DLR1(ch) 01/05/2009 15:20

DLR était également présent, certe pas tous le temp qu'a duré la manifestation car son représentant local ayant des obligations professionnelles, n'a  pu se libérer que pour peu de temps. L'important étant que cette manifestation soit soutenue par DLR.