Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par PCF

C’est à une terrible violence sociale de cette Europe du capital, déclinée dans les politiques nationales, que se heurtent les travailleurs européens. La loi de la jungle de la concurrence de tous contre tous, la liberté totale de circulation des capitaux, a permis à l’actionnaire allemande de Continental de s’accaparer 1,2 milliard d’euros de profits réalisés l’an passé dans cette entreprise pour racheter une filiale de Siemens, pour cette même valeur.

Ainsi, cette Mme Schaeffler, après avoir réalisé des plus-values sur les deux sociétés et empoché les profits, jette les salariés à la rue. Le scénario est le même à Caterpillar, à Molex ou chez Freescale à Toulouse. Pour ces sales besognes, le grand patronat utilise les tables de la loi ultralibérale européenne qu’ont cosignées les dirigeants français. L’alternance des larmes de crocodile du pouvoir de droite avec les menaces répressives contre les salariés et, fait nouveau contre le comité d’entreprise de Caterpillar, ne peut cacher cette donnée de fond : à son stade actuel le capitalisme va jusqu’à détruire les forces productives pour les seuls besoins d’une rentabilité accrue.

L’actuelle construction européenne, avec ses directives et ses traités ultralibéraux, ne vise qu’à légaliser la possibilité pour les forces de l’argent d’augmenter leur taux de profit contre les salaires, l’emploi, les services publics sociaux. Seul le groupe de la Gauche unitaire européenne a refusé une plus grande libéralisation des secteurs de l’énergie. Les salariés d’EDF-GDF agissent contre ces projets. La loi Bachelot est en conformité totale avec le traité de Lisbonne qui veut imposer l’uniformisation vers le bas des systèmes de santé. Mais rien n’est tout à fait joué ! Puisque le traité de Lisbonne n’est toujours pas ratifié par tous les pays.

Il existe une possibilité, le 7 juin, de porter un coup à l’eurocapitalisme avec le Front de gauche. La confrontation est sociale. Mais elle est aussi de nature extrêmement politique. Il s’agit désormais de choisir. Soit cette Europe ultralibérale codifiée dans le traité de Lisbonne qui constitutionnaliserait la seule liberté du capital. Soit l’action et le vote pour un changement radical de la construction de l’Europe au service des travailleurs et des peuples. Telle est la question !

Voilà d’ailleurs qui explique le silence organisé autour du scrutin du 7 juin. Les tenants du capital et leurs mandataires au pouvoir ne veulent absolument pas que la colère sociale, que les souffrances, que l’aspiration à une autre Europe pour une vie meilleure s’expriment dans les urnes le 7 juin. S’ils réussissaient, cela leur laisserait les mains libres pour leur sale besogne par la suite. L’abstention ou le vote pour des partisans du traité de Lisbonne jouerait, à terme, contre la puissance des mobilisations sociales actuelles.

Ce sont les salariés français et allemands manifestant ensemble à Hanovre qui montrent la voie d’une Europe sociale possible. En ce sens, les propositions du Front de gauche sont les seules en phase avec le mouvement. Celles d’augmenter partout les salaires, de taxer les mouvements spéculatifs, les hauts revenus, de changer les missions de la Banque centrale européenne pour un crédit favorable à l’emploi, aux salaires, au développement des activités industrielles et agricoles, et un droit suspensif contre les licenciements par les comités d’entreprise et les comités de groupe européens, portent cette Europe progressiste à construire.

Travailleurs de tous les pays européens, unissons-nous ! Dans la rue et dans un vote efficace, positif, vraiment à gauche en utilisant le 7 juin le Front de gauche. C’est le moyen de débloquer la situation, de changer la donne politique au service des peuples.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JACKUSE 06/05/2009 20:00


jackuse Says: 6 mai 2009 at 19:58
mr J.M.L,
quand allez vous une fois au moins pendant vos mandats et avant votre départ imminent,faire respecter la loi à hénin-beaumont ?. en permanence sur les places des marchés,à l’entrée de l’église,devant les distributeurs de billets.des jeunes originaires de l’est incommodent les passants de façon agressive. vous etes incapables de diriger votre bande de cow boys,vous etes nuls et mouillé dans l’attribution des marchés publics.UNE FOIS DANS VOTRE VIE,soyez courageux ,vous le roi des hableurs,donnez votre démission.PENSEZ A VOTRE FAMILLE ET A VOS ENFANTS,si vous voulez qu’ils vous respectent plus tard

Makhno 06/05/2009 11:09

Pour info et parce que je partage cette façon d'entrevoir les "choses", extrait d'un article paru sur le site "Coordination Communiste 59/62".
"L’Union Européenne est une imposture anti-démocratique, construite contre le monde du travail pour le profit des possédants. Voilà pourquoi vous aurez raison de boycotter cette parodie de démocratie électorale pour une institution, le parlement européen, qui a été créé sans consulter aucun peuple.
Ils nous avaient promis la prospérité : l’Euro nous a volé notre pouvoir d’achat et c’est la crise.
Ils nous avaient promis la paix : ils font la guerre et veulent constituer une armée européenne couplée à l’OTAN qui intervient contre les peuples « rebelles » d’ici, la Yougoslavie et d’ailleurs, l’Afghanistan.
Ils nous avaient promis la démocratie : ils ne respectent pas nos votes, le parlement européen n’a pas de réels pouvoirs et c’est la commission européenne non élue et au service des patrons européens qui décide de tout.
Est-ce logique et tenable pour notre peuple de se voir continuellement édicter des directives européennes qui s’imposent à nos lois nationales, détruisent nos emplois, ruinent l’Education et la santé et jettent dans la misère les retraités.
Ces directives ont cassé les services publics : La Poste, France télécom, EDF, GDF, Air France ont été ou seront privatisés pour ouvrir leurs marchés aux profits des capitaux privés.
Ces directives ont cassé l’agriculture en imposant par la PAC et les quotas la mort des petits paysans au profit des grands propriétaires terriens et de l’agrobusiness.
Ces directives tuent les petits pêcheurs pour favoriser les flottes des gros armateurs. Les quotas de pêche ne sont pas écologiques, ils n’existent que pour supprimer les petits bateaux et les artisans pêcheurs.
Ces directives ont cassé la sidérurgie, les mines et désindustrialisé la France.
La construction européenne s’est faite contre nous, quittons l’Union Européenne, sortons de l’Europe du capital!"Cordialement.

DUCON 05/05/2009 20:51

MONSIEUR DAVID NOEL,je suis complétement d'accord avec votre analyse .quand je pense que ce triste personnage qui dans son boulot fut l'objet d'une pétition de l'ensemble du personnel ,à cause de sa nullité chronique.elle est élue M.R.C,à l'insu de son plein gré,alors qu'elle ne paye pas ses cotisations depuis 3 ans et qu'elle insulte J.M.A.cette espece d'elue salit la gauche et le M.R.CSA SEULE MOTIVATION,c'est le pognon et elle est capable de trahir tout le monde pour quelques deniers de juda .heureusement,elle fera parti du prochain ramassage de la B.F dans l'affaire du C.C.A.Sen effet,elle était adjointe,lors du détournement d'héritage

JACKUSE 05/05/2009 13:29


jackuse Says: 5 mai 2009 at 13:27
les héninois sont scandalisés par l’affaire du leg donné au C.C.A.S et détourné par la secte du gourou G.D.savez vous qui était l’adjointe et donc la coupable et la responsable aux yeux de la loi.je vous le donne en mille,émile.la reine de la vulgaritéD.F.il faut qu’elle aussi,prépare sa valise,sans oublier ses cigarettes et sa bouteille.

David NOËL 05/05/2009 18:43



Cette affaire est absolument scandaleuse. Comment ces gens-là ont-ils pu ainsi bafouer les dernières volontés d'une défunte ? C'est à vomir ; je suis écoeuré.

L'adjointe dont vous parlez est une élue odieuse, haineuse, connue pour la nullité de ses commentaires hargneux en réunion de groupe et en conseil municipal, qui n'a pas une once de réflexion
politique, qui n'est certainement pas de gauche et qui n'a sans doute jamais distribué un tract de sa vie.
Elle ne pense qu'aux 1000 € de son indemnité d'adjointe et aux avantages personnels qu'elle peut retirer de son statut d'élue pour elle et pour sa famille.
Je méprise ce genre de personne indigne d'être élue et de représenter les citoyens.



JACKUSE 05/05/2009 13:18



jackuse Says: 5 mai 2009 at 13:13
à la lecture de l’article paru dans nord éclair,ce jour,j’invite J.M.L à préparer sa valise,sans oublier sa boite de capote,car la seve de printemps monte dans les cellules, en ce moment.en effet maitre CATOIRE qui n’empécha pas la condamnation de MELLICK,nous informe que le responsable des magouilles et des fausses factures, n’est pas G.D;mais le président de la commission des marchés.si j’étais l’éponge de beaumont ,je préparerais la meme valise,car l’adjoint aux travaux sera bientot dans la meme galere,puisque certains travaux payés par l’adjoint aux finances,C.C, n’ont pas été realisés. ce qui signifie que ni la qualité,ni la realité des travaux n’étaient controlées.voila ce qui se passe quand on donne un peu de pouvoir à des incapables ,à des corrompus,à des ripoux,e.t.cet comme disait la soeur de ma belle-mere…..MORT AUX CONS