Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Les sénatrices et sénateurs du groupe Communiste, Républicain, Citoyen et des Sénateurs du Parti de Gauche expriment leur plus vive solidarité avec les surveillants de prison qui appellent au blocage des établissements pénitentiaires à partir d’aujourd’hui 4 mai.

Nous avons pu constater les conditions de travail déplorables dans lesquelles étaient placés les surveillants et l’ensemble du personnel lors de visites d’établissements et à l’occasion des nombreux contacts que nous avons eus avec les représentants syndicaux des personnels pénitentiaires. Les choses ne cessent de s’aggraver avec la politique incohérente en matière de justice que mène un ministère plus soucieux de soigner sa communication que d’accorder les moyens nécessaires pour assurer ses responsabilités.

Comment, en effet, ne pas partager les préoccupations des personnels : la surpopulation carcérale est non seulement la cause de suicides de détenus mais également de plus en plus de surveillants. Si l’on y ajoute un déficit de personnels, la situation dans les prisons risque de devenir rapidement explosive et incontrôlable.

Loin de vouloir améliorer rapidement les conditions carcérales, la Garde des Sceaux annonce avoir décidé d’un moratoire concernant la mise en place des Règles pénitentiaires européennes, alors que l’application de ces règles, que les États signataires doivent respecter, est demandée par tous les acteurs de la vie carcérale. Dans le contexte actuel, cette décision relève quasiment de la provocation et le gouvernement confirme ainsi qu’il préfère dilapider des milliards d’euros pour les banques et les grands groupes au lieu de respecter ses obligations en répondant aux aspirations justifiées des personnels.

Qu’attend le gouvernement pour faire adopter la loi pénitentiaire, pourtant votée en urgence au Sénat au mois de mars, mais qui aujourd’hui semble jetée aux oubliettes du calendrier parlementaire ?

Le gouvernement, dont la responsabilité dans la condition carcérale actuelle est importante, ne peut tenir longtemps un double discours sur les prisons : il est temps pour lui de mettre un terme définitif à ce qui est toujours une « honte pour la République ».

Nous ne manquerons pas dans les prochains jours d’apporter notre soutien appuyé aux personnels dans leur lutte en leur rendant visite et en agissant à notre niveau dans le but de faire aboutir leurs revendications légitimes.

 

Lens le 4 Mai 2009

Jean-Claude DANGLOT, Sénateur du Pas de Calais

Jacky HENIN, Député Européen

Photographie : Jean-Claude Danglot, sénateur PCF du Pas-de-Calais accompagné de militants, à la rencontre du personnel de la maison d'arrêt d'Arras.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Motivé 07/05/2009 15:52

David, j'ai lu Liberté de ce jeudi, demain je serai parmi vous pour manifester devant la mairie, pour empêcher le Front National de s'emparer de la ville d'Hénin Beaumont. Autour de moi on me pose la question y a t'il une relation pour la mobilisation des surveillants de la maison d'arrêt de Longuennesse avec l'arrestation de Dalongeville.La liste d'attente pour accéder à cette hôtel devient inquiétante. Les surveillants réclament du personnel et Dalongeville leur a promis dès son retour au fauteuil de Maire.Motivé