Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Avec son lyrisme coutumier, Jean-Louis Borloo s'est félicité de la hausse du SMIC qui est selon lui une "réponse à la demande très forte des Français sur le pouvoir d'achat".

Drôle de réponse !
Chaque année, le SMIC augmente mécaniquement pour tenir compte de l'inflation...
Le gouvernement s'est donc contenté d'accorder un coup de pouce de 0,3 % à la revalorisation obligatoire de 2,75 %.

L'augmentation du SMIC dont se félicite bruyamment le gouvernement se traduira donc par une hausse de 24 centimes d'euros du salaire horaire.
Dérisoire quand on songe aux fortunes amassées par les patrons du Cac 40...
 
16 % des salariés, 3 millions d'hommes et de femmes, sont aujourd'hui payés au SMIC, un salaire minimum qui s'élève à 986 € nets par mois.

Il s'est trouvé pourtant, du côté du MEDEF et des éditorialistes du Figaro, des adorateurs du marché pour contester cette hausse du SMIC au motif qu'elle pénaliserait l'emploi et la compétitivité des entreprises !
Et le dénommé Yves de Kerdrel, éditorialiste au Figaro de souhaiter "que ce processus prenne fin avec la prochaine législature" (et la victoire de Sarkozy).

Les patrons du Cac 40 et leurs porte-plumes ne vivent décidément pas dans le même monde que nous !

Les communistes réclament l'augmentation du SMIC à 1500 € bruts tout de suite, pas en 2012...
C'est le seul moyen pour répondre aux attentes de nos concitoyens dont le pouvoir d'achat ne cesse de diminuer et pour relancer la croissance et l'emploi !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article