Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL


Le blog de la section d'Hénin-Beaumont du PCF se met en pause le temps de la campagne électorale.

Retrouvez-nous sur le site officiel de la liste Un nouvel élan pour Hénin-Beaumont

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

martin 30/06/2009 12:10

Bon sang, l'heure est grave. Unissez-vous pour éviter à votre ville de sombrer dans le fachisme. C'est à pleurer.

David NOËL 30/06/2009 12:45



Nous avions proposé une liste de rassemblement et nous avions proposé la fusion des listes républicaines pour créer une dynamique de rassemblement. M. Duquenne refuse et préfère partir seul,
c'est son choix.
Pour ma part, je ferai campagne pour battre le Front National et pour battre le Front National, il n'y a qu'un seul moyen, utiliser le bulletin de vote "Daniel Duquenne".



Diablo 30/06/2009 08:16

Vos propos confirment que vous "fonctionnez" dans une logique électoraliste: çà m'attriste!

David NOËL 30/06/2009 09:07



Je ne fonctionne pas dans une logique électoraliste, je milite pour défendre les intérêts de la classe ouvrière, mais pas seulement. L'objectif, c'est de gagner et de changer la vie de ses
concitoyens en menant une vraie politique de gauche qui leur rende espoir et fierté et qui redonne enfin du crédit à l'action politique.



Diablo 30/06/2009 06:48

La meilleure façon de combattre les "mafieux" c'est peut-être de sortir du marigot politicien et électoraliste. Qu'est ce qu'une liste de "témoignage" sinon un concept inventé par des politiciens qui ne veulent rien changer, des adeptes du "vote utile" et du bi-partisme qui nous ont menés là où nous sommes: dans la m.....! C'est terrible d'être sur la mauvaise route et de ne pas vouloir l'admettre.

David NOËL 30/06/2009 07:35



Je ne suis en aucun cas adepte du bipartisme, notre liste était une liste de coalition respectueuse des sensibilités des uns et des autres et si nous avons réalisé cette union, c'est au contraire
parce que nous avions la volonté de gagner et d'incarner un véritable renouvellement des pratiques politiques.

Lorsque je vois tout ce que certains élus PS du secteur ont fait pour nous affaiblir, je sais que je suis sur la bonne route. Regardez Jean-Marie Alexandre, le maire de Souchez et responsable du
MRC, le même qui avait appelé ses élus à soutenir Dalongeville jusqu'au bout et à voter notre retrait de délégation. Ce triste personnage qui doit détenir un certain nombre de secrets sur les
malversations de Dalongeville a appelé à nous battre et à voter pour Daniel Duquenne. Il n'avait pas peur du NPA, il n'avait pas peur des Verts, il avait peur du renouvellement que nous
incarnions.

Dans cette campagne, l'intégrité et le renouvellement étaient de notre côté, c'est clair et les gens qui nous ont savonné la planche finiront bien un jour ou l'autre par tomber.



Diablo 29/06/2009 18:33

Cher David Noël, pourquoi utilisez-vous toujours la première personne quand vous évoquez les municipales de 2008 ? Vous prenez des décisions collectives dans votre parti, j'imagine ! Alors, est-ce pour dédouaner le PCF et sa stratégie suicidaire qui mène aux catastrophes telle cette montée en force du FN dans votre ville?...Dimanche, vous voterez pour "barrer la route au FN" mais après ? Quels enseignements tirera votre parti de cette situation? Toujours le "Front de gauche" ou le PS selon les situations électorales pour sauver "vos élus"? A force de vouloir "sauver vos élus" vous finissez par perdre votre raison d'être...et vos électeurs. C'est en défendant les fondamenatux que vous finirez pas regagner de l'influence, pas en vous noyant dans des coalitions douteuses et en mettant votre drapeau dans votre  poche. Simple conseil d'un communiste sincère.     

David NOËL 30/06/2009 00:17



Mon cher Diablo, que les choses soient claires, je ne suis pas pour les listes anticapitalistes ou d'extrême gauche de témoignage, je suis pour les listes de gauche à vocation majoritaire.

A partir de septembre 2007, avec mes amis Pierre Ferrari pour le MJS et Jean-Pierre Policante pour le MRC, nous nous sommes lancés dans un combat pour la moralisation de la vie politique locale
et pour proposer une alternative aux Héninois et aux Beaumontois.

Ce combat contre Gérard Dalongeville et des pratiques qui existent dans tout le département du Pas-de-Calais était un combat difficile et on le savait. Nous l'avons mené aux côtés de Marie-Noëlle
Lienemann et nous avons été contraints de nous allier avec Dalongeville le temps d'une campagne pour barrer la route au FN.
Au sein de la majorité, alors que Dalongeville était entouré de fidèles inféodés, Pierre, Marie-Noëlle et moi avons été une force de résistance, avec le soutien du MJS et du PCF local.

La liste que nous avons lancée MJS, PCF, MRC a été la continuation de cette aventure humaine, une aventure humaine qui gêne de grands élus qui se comportent en seigneurs féodaux.
Je vous le dis comme je vous le pense. L'enquête de la brigade financière sur la mise en place d'un système complexe de marchés truqués ne s'arrêtera pas à Hénin-Beaumont et notre jeunesse, notre
liberté de ton, notre fougue associées à l'expérience et à la sincérité de Marie-Noëlle Lienemann ont fini par effrayer le président de la région, le président de l'agglo ou encore le maire de
Souchez qui préside le MRC départemental. Ces gens-là nous ont démoli et ont appelé à voter Daniel Duquenne.

Aujourd'hui, loin de mettre mon drapeau dans ma poche, je poursuis ce combat pour une alternative démocratique à Hénin-Beaumont, et pour mettre bas tout le système clientéliste mafieux qui s'est
développé dans le Pas-de-Calais. Ce n'est pas une vengeance personnelle contre des gens qui nous ont poignardé dans le dos, mais c'est un combat pour la morale en politique et ce combat, je le
mène au nom de mon parti et drapeau déployé. 

Ma fédération m'a soutenu de bout en bout dans ce combat et mes camarades de la section étaient tous derrière moi. Aujourd'hui, nous avons perdu une bataille, mais le combat continuera pour
dézinguer les pourris et les mafieux qui ont ruiné notre ville et qui sont en train de la servir comme sur un plateau au FN. Combattre les mafieux, j'en fais un fondamental.



Makhno 29/06/2009 11:08

Comme on dit ici : "Quand c'est versé, faut le boire !" (et jusqu'à la lie).Il n'est plus temps d'ergoter sur le passé, une seule chose compte maintenant, battre la fille du "sinistre" et ses "enfants de Pétain", pour autant, "après" et quel que soit le résultat, j'attends une sérieuse auto critique sur la stratégie et la ligne du Parti.Au sujet du "front républicain",  afin que tu puisses te faire une "religion" mon camarade : http://www.lepost.fr/article/2009/06/29/1598776_les-fronts-republicains-ca-marche-de-gauche-a-droite-mais-pas-de-droite-a-gauche.htmlA  toujours vouloir jouer les "idiots utiles", on en est là.Bon courage David !Cordialement

cimares 29/06/2009 10:14

quelle haute opinion des internautes, M. Noël !J'ai dit et écrit qu'aucun d'entre nous ne possédait la vérité, et, internet est un moyen de communication pour qui le souhaite, les emmerdeurs comme les autres !Chacun est l'emmerdeur d'un autre, c'est bien connu. Mais faut-il que vos craintes soient bien fondées pour en avoir été jusqu'à refuser toute discussion sur le blog.Quoique vous en pensez, cela a pour avantage de prendre le pouls de ce qui se dit. Votre profil d'historien ferait bien de vous inviter à regarder comment furent rédigés les cahiers de doléances avant la révolution... et pourtant, il y en avait, là aussi, des emmerdants !

David NOËL 29/06/2009 17:41



Je suis prêt à répondre à toutes les questions, Cimarès, mais pendant une campagne, il n'est pas question de laisser un site de campagne se transformer en tribune de nos adversaires qui vont
l'inonder de commentaires.



Diablo 29/06/2009 08:58

Vous auriez pu modérer les commentaires: ne pas publier les "farfelus" et les insultes et publier les autres (je pense d'ailleurs que c'est ce que vous faites tout au long de l'année). Là, vous laissiez le visiteur dans le doute :censure ou arrêt du blog. Dernière chose, le mauvais résultat de votre liste n'est t-il pas la conséquence conjointe de votre participation active à l'ancienne majorité municipale et du manque de clarté politique de votre liste incluant le Modem. Comme je le disai à "Makhno" dans un message privé : On pourrait espérer, en cette période où le grand capital tape très fort contre le monde du travail (et ce n'est pas fini...) une position plus claire et sans ambiguïté..."Battre le FN " d'accord (il y a un second tour pour çà éventuellement) mais se compromettre sur un premier tour avec la droite atlantiste et anti-sociale (Modem) pas d'accord...du toutSalut et fraternité, à vous lire. 

David NOËL 29/06/2009 17:40



Comme Pierre Ferrari, je suis de la génération du 21 avril 2002 ; je venais de prendre ma carte à Attac et à l'Unef la présence de Le Pen au second tour de l'élection présidentielle a été comme
un coup de tonnerre. J'ai immédiatement rejoint la LDH en mai 2002.

Lorsqu'en mars 2008, j'ai eu la conviction que si nous faisions une liste de rassemblement sans le maire sortant, encore très populaire en raison de son clientélisme éhonté, il ferait sa propre
liste et qu'il provoquerait une triangulaire quitte à faire gagner le FN, j'ai rejoint avec Marie-Noëlle Lienemann la liste Dalongeville comme j'ai voté Chirac le 5 mai 2002, sans enthousiasme.
Dès le mois de juillet, je me démarquais de sa gestion, j'amplifiais mes critiques au mois d'août et au mois de septembre, j'étais exclu du bureau municipal et menacé d'un retrait de
délégation.
Lorsque j'écris que j'ai participé à un front républicain et que je n'ai pas cautionné la gestion et les méthodes dalongevilliennes, c'est la stricte vérité.

Vous avez raison, la participation critique à la majorité transformée dans les tracts du FN en soutien inconditionnel a fait qu'une partie de la population aura été réceptive à leur argumentaire
et nous aura associés aux pourris que nous combattions. Pendant un an, je me suis battu au bureau municipal contre des pourris et des mafieux qui me méprisaient, qui m'ont fait du chantage, qui
m'ont insulté, qui m'ont retiré ma délégation d'adjoint et il se trouve encore des abrutis pour trouver que je "cautionnais le système Dalongeville". Il faut être sacrément gonflé !

Ce n'est pas l'alliance avec le MoDem qui a posé question. Le MoDem est estimé à Hénin puisqu'ils se sont battus contre Dalongeville et le système mafieux qu'il avait mis en place. On paie
principalement le rejet de l'équipe sortante à qui nous avons été associés à notre corps défendant et le rejet du PS, mais je ne regrette rien, nous avions la bonne stratégie. Nous avons
construit un rassemblement inédit et si nous avions eu quelques jours de plus, nous aurions été devant.   



Pleinleculdesmagouilleurs 18/06/2009 12:15

Je voulais juste affirmer que j'ai toujours voté PC et PS (par défaut).Mais je vous confirme que jamais au grand jamais je ne donnerais ma voix à votre liste de complices passifs ou volaontaires de Dalongeville, que votre "barrage au FN" ne prends pas, si il le faut, il devra avoir lieu mais sans vous, vous nous avez fait le coup en 2008 mais pourtant, il fallait le faire sans cet escroc (peut-etre meme proxénète au vu des dernières nouvelles). Vous avez malheureusement perdu toute crédibilité aux yeux de beaucoup. Attention, les méthodes Dalongevilliène sont de retours dans votre liste avec rencontre des personnels qui risquent leur place en leur faisant des promesses intenables! C'est scandaleux!!!!!

David NOËL 30/06/2009 10:01



Je suis de la génération du 21 avril 2002, j'ai voté Chirac pour battre Le Pen.

En mars 2008, avec Marie-Noëlle Lienemann, nous nous sommes interrogés : que se passait-il si nous constituions une liste commune MJS-PC-PRG-MRC-Verts-Alliance Républicaine-MoDem derrière
Marie-Noëlle Lienemann et Daniel Duquenne ? Dalongeville allait-il maintenir sa liste ou provoquer une triangulaire face au FN ?
Moi, je voulais rejeter toute alliance avec Dalongeville et je voulais d'une alliance avec l'Alliance Républicaine, mais à la condition d'être absolument sûr et certain qu'il n'y aurait pas de
triangulaire et d'être absolument sûr et certain que nous serions loin devant le FN et Dalongeville. Ces deux conditions n'étaient pas remplies et j'ai donc eu un comportement républicain, celui
d'appeler au front républicain derrière Dalongeville.
J'ai soutenu Dalongeville comme j'ai soutenu Chirac le 5 mai 2002. Pour Chirac aussi, tout le monde savait que c'était un magouilleur, mais ce n'est pas suffisant de le savoir, il faut pouvoir le
justifier devant le procureur de la République.

Le comportement républicain que j'ai eu en mars 2008 n'a JAMAIS signifié une quelconque complicité avec un maire que je tenais pour une crapule, qui me méprisait et que je méprisais. Alors,
m'accuser aujourd'hui d'avoir été le complice de ce magouilleur, c'est insultant. Jamais je n'ai été le complice de ce triste personnage que je n'ai eu de cesse de combattre. Décidément, les
calomnies de Briois et Bouquillon ont fait leur chemin.



Vieux con sans doute... 15/06/2009 20:49

Désolé, mais impossible de laisser le moindre commentaire sur "votre" site de campagne. Voulu ou dysfonctionnement opportun???

David NOËL 29/06/2009 08:12



Voulu, nous n'avons pas souhaité que le site de campagne soit pollué par 150 commentaires différents émanant de 10 internautes à multi pseudos venus "foutre la merde".



May be 15/06/2009 19:32

Je lance le débat quel avenir pour les municipaux....Ils sont visés de plein fouet par la crc...Mais les hommes et les femmes employés ne sont en aucun cas responsable des erreurs des politiques...La situation est critique pour eux...Les candidats doivent prendre position et certifier par écrit leur perspectives pour les employés de la commune...Halte a la casse et sauvons l'emploi des gens qui subissent le systéme!!!

darwin62 15/06/2009 14:39

David,Les fautes sont dans la rubrique présentation

darwin62 15/06/2009 14:23

Bonjour David,Pas mal de fautes d'ortographe dans l'édito de Ferrari. relisez le texte!!! ca ne fait pas sérieux.Cordialement.

Makhno 15/06/2009 11:09

L'union ! L'union ! L'union !Peu importe avec qui ! Peu  importe dans quel but ! L''important, c'est de : "faire l'union"Eh ! Ben ! Nan ! Mon cher David.Je ne dis pas qu'à un moment (je pense à l'élection du maire), il ne sera pas possible de rejoindre les "républicains" (pour faire court), afin de batttre les "enfants de Pétain", je dis qu'avant ça : il faudra  "rassembler son camp".Je ne pense pas qu'une liste telle que celle que le Parti se prépare à soutenir à Hénin soit de nature à y parvenir.Faudra un jour penser à "éclaircir" le message mon cher camarade (et pas que toi).Non ! La Gauche ne va pas du Modem au PCF, en passant par ...Non ! Les communistes n'ont rien à voir avec le "deuxième fer au feu de la droite" ( traduisez les Centristes), ou alors (et ce n'est pas à un marxiste que je vais l'apprendre), ils n'ont plus qu'à disparaître en tant que Parti.Même si ça fait très "djeune" et particulièrement "rénovateur" par les temps qui courent de s'exprimer ainsi à la télé (ou ailleurs), n'empêche, dans le "petit peuple", la "recette miracle" ne passe plus et je pense (mais je peux me tromper, on verra bien), que de grandes désillusions nous attendent si nous persévérons dans cette voie (sans issue pour des communistes).Rassembler la gauche autour du  PC et de Ferrari,  oui !Mélanger tout ça en y intégrant un zest de centrisme qui ne rapportera rien ou presque en terme de voix,  c'est inutile et contre productif (à mon humble avis).Cordialement