Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Dimanche soir, ce n'est pas seulement Daniel Duquenne et son groupe qui ont gagné. La victoire de la liste emmenée par M. Duquenne est d'abord la victoire de tous les démocrates, c'est la victoire des Héninois et des Beaumontois.

 

Cette victoire n'aurait jamais été possible sans la mobilisation de notre électorat. Dans les quartiers populaires, l'électorat de gauche et notamment l'électorat communiste, méprisé par Daniel Duquenne qui avait refusé entre les deux tours que les communistes soient représentés sur sa liste de rassemblement qui n'en était pas une, s'est malgré tout massivement mobilisé pour barrer la route à l'extrême droite. Alors aujourd'hui, la victoire de Daniel Duquenne est aussi notre victoire.

Avec le MJS, le MoDem et le MRC, le Parti Communiste s'est fortement mobilisé entre les deux tours de l'élection municipale. Nous avons été présents sur les marchés pour distribuer des tracts appelant à battre le FN, nous avons été de toutes les manifestations contre le FN aux côtés du Collectif des Artistes en Réflexion et de tous les militants démocrates et antifascistes.

Cette victoire des démocrates contre l'extrême droite, nous l'accueillons avec gravité. Avec près de 48 %, le score du FN nous impose dès demain de redonner l'espoir aux habitants d'Hénin-Beaumont. Face à la désespérance, au "tous pourris" agité par le FN, c'est à nous, demain, de reconquérir les électeurs perdus en leur donnant une nouvelle image de la politique, qui a été souillée par Gérard Dalongeville et ses pratiques.

L'enquête de la Brigade Financière se poursuivra sans doute dans les semaines à venir. Partout où le clientélisme et l'affairisme règneront, le Parti Communiste se battra. Le combat que nous avons commencé à mener avec Pierre Ferrari pour le renouveau de la vie politique ne s'arrêtera pas et ceux, où qu'ils puissent se trouver, qui ont soutenu Gérard Dalongeville et cautionné ses méthodes peuvent s'inquiéter. Ils nous trouveront toujours sur leur chemin.  

Le Front National a donc perdu son pari. Nous avons toujours pensé que Marine Le Pen souhaitait une victoire symbolique à Hénin-Beaumont pour conquérir son parti. Battue, Marine Le Pen sait aujourd'hui qu'elle n'a plus aucune chance de s'emparer d'Hénin-Beaumont. Les frontistes ne retrouveront jamais des conditions aussi favorables. Les jeunes FNJ arrogants qui ont débarqué sur Hénin-Beaumont comme une armée de vautours vont pouvoir repartir ; Marine Le Pen elle-même repartira et Hénin-Beaumont pourra enfin retrouver un peu de sérénité. 

Daniel Duquenne a obtenu 20 % des voix au premier tour. Il obtient 52 % au second tour. Les 3/5 de son électorat n'ont pas voté pour lui au premier tour. Daniel Duquenne a gagné grâce à la mobilisation républicaine de tous les Héninois et Beaumontois. Demain, il devra être le maire rassembleur de tous les Héninois et Beaumontois et plus le chef de file d'une organisation isolée et anti-partis qu'il a été durant l'entre-deux-tours, suscitant colère et déception de nombreux hommes et femmes de gauche, du centre, de droite et des simples citoyens qui nous appelaient à dépasser les rancoeurs et à nous rassembler.
Daniel Duquenne, qui a passé toute la campagne à nous présenter mensongèrement et de concert avec Steeve Briois comme "l'équipe sortante", n'a pas su le faire hier et a surfé sur la volonté de changement des Héninois et des Beaumontois, que nous incarnions tout autant que lui. Espérons qu'il saura rassembler demain et se montrera digne de la confiance que les électeurs d'Hénin-Beaumont lui ont accordé. 

Nous serons vigilants pour que Daniel Duquenne tienne ses engagements et nous continuerons de nous battre, avec nos partenaires de la liste Un nouvel élan pour Hénin-Beaumont pour le renouveau de la vie politique dans notre ville et ailleurs.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

melduha 21/08/2009 22:28

bonsoir monsieur !!heu la taupe vous sier mieux !! je ne voterais jamais pour vous !!!!!

David NOËL 22/08/2009 09:48



Quel dommage...

En même temps, si vous n'avez pas compris le principe d'un front républicain contre l'extrême droite et celui de l'indépendance des communistes à l'intérieur d'une majorité plurielle que je me
suis efforcé de porter pendant tout mon mandat, c'est que vous n'auriez de toute façon jamais voté pour nous.
Vous êtes peut-être un électeur frontiste, UMP ou Alliance Républicaine, vous n'avez qu'à retourner sur les blogs de vos amis.  



jules 08/07/2009 10:39

il est important que les vérités soient révélées, que les non dits d'une campagne propre soient dévoilésles membres de la liste "ferrari" ne disparaitront pas du paysage politique, laissant la seule place de l'opposition au F-hainele temps de se concerter et nous allonsmonter une véritable opposition, mais qui sera certainement plus constructive que ce qui va exister à présent en conseil municipalau niveau local, l'alliance allant du PCF au Modem n'est pas rédhibitoire, Hénin étant la seule motivation des personnes constituant cette alliance.pour s'en convaincre, il suffira de venir aux réunions de travail que nous mettrons en place

Yves LOURDEL 07/07/2009 23:53

Permettez le commentaire d'un "observateur extérieur". Si un article anodin sur la défaite du FN et la poursuite du combat contre ses idées délétères suscite 11 commentaires tous très polémiques et certains franchement haineux (et c'est un peu la même chose pour les autres articles publiés depuis dimanche), alors les gars vous n'êtes pas sortis de l'auberge. Car pendant que vous allez vous bouffer le nez le FN lui va poursuivre son travail de sape.Dans l'immédiat ce qui me semble important est que l'équipe mise en place s'attaque à la remise en ordre des finances locales, sous le contrôle des autres forces républcaines (= il faut demander la transparence). Ensuite il serait bon de poursuivre la lutte contre les idées d'extrème droite. Et enfin, si c'est encore possible (?) de restructurer à gauche, autour du Front de Gauche et du NPA une force capable d'incarner un vrai changement à Hénin-Beaumont.

linette 07/07/2009 20:26

en white-tiger, georges bouquillon a trouvé le "zozo" de service pour faire dire tout ce qu'il n'a pas le courage d'assumer et c'est ce genre de personne qui va travailler pour la ville d'hénin beaumont, ça promet!

Jules 07/07/2009 14:07

à White tiger, vous qui semblez si bien renseigné quand aux conversations téléphoniques entre Christine Coget et Bruno Bilde, pouvez vous nous en donner un extrait? ou alors Georges bouquillon ne vous l'a t'il pas encore soufflé à l'oreille ?M bilde lui meme n'en parlera pas, et m Briois non plus, ces conversations touchant à sa vie privée, il a cherché une oreille attentive et pensait l'avoir trouvée auprès de Mme Coget. Que voulez vous, au fn, il n'est pas encore très bien vu d'avoir une vie sentimentale qui ne colle pas avec la ligne directrice du parti.

anti-duquenne-bouquillon-mouton 07/07/2009 13:49

J.M.ALEXANDRE,apres avoir essayé de faire tomber dans sa toile d'araignée M.R.C(afin de mieux te manger,mon enfant) MR ERNEST VANDEVILLE,maire de courcelles et MR DEFRANCK,maire de dourges,essaye la meme chose avec DUQUENNE(et des promesses pour lui et mr bouquillon-bilde).il continue de prendre les gens pour des cons,c'est son habitude.sauf que les deux premiers maires sont, eux, intelligents et incorruptibles,ce qui n'était pas le cas de DALONGEVILLE.il croit pouvoir acheter un élu avec un repas(ou un plat de lentille).il aurait pu peut-etre avec MR MOUTON,si par malheur pour les héninois,ce dernier avait été élu

Nico Geoffroy 07/07/2009 13:09

Continuez à vous focaliser sur le "fascisme" du candidat perdant, ça vous évite d'avoir à regarder la vérité en face : vous avez été les complices conscients d'une politique désatreuse,menée par des gens malhonnêtes, qui font qu'aujourd'hui HB est une ville ruinée. Plutôt que de vous focaliser sur les étiquettes politiques vous feriez mieux de prendre en compte les personnalités de votre paysage politique.Monsieur le nouveau maire a dors et déjà mis un pied dans les traces de son prédécesseur, mais heureusement, la démocratie a triomphé. Tous contre le fascisme, tous pour la lie de la politique. Vous ne viendrez pas vous plaindre, pas encore une fois. Vous aviez le choix.Et, M. Noel, en vous comparant à Trotsky, vous exagérez gravement. Trotsky a conseillé ce rapprochement avec la SFIO surtout pour créer la 4è Internationale, et un parti fort, pas faire une alliance de circonstance pour garder sa situation professionnelle, ou pour faire barrage coute que coute à une équipe municipale sans doute plus intègre, en s'alliant contre nature avec la droite, le fond du panier de la politique locale, et les escrocs en chef, connus et reconnus.Vous n'êtes pas le héros que vous voudriez être monsieur, juste un pantin qui a bien servi sa cause, celle de l'UMP, celle du PS, celle des escrocs qui ont saigné cette ville.Pas de quoi être fier, non vraiment.Et puis se cacher derrière le front républicain, encore une fois en prenant l'histoire à partie, tel des héros, c'est de la démagogie pure et simple.Vous n'êtes pas à féliciter pour avoir cautionner ces années désatreuses pour Hénin Beaumont. Vous devez avoir honte, pas vous vanter.

David NOËL 07/07/2009 14:04



Les démagogues, ce sont ceux qui ont fait campagne en trompant les électeurs et en salissant leurs adversaires.

Moi, j'ai la conscience tranquille. Nous avons mené une campagne propre alors que d'autres avaient choisi de faire dans la dénonciation calomnieuse.

Contrairement à ce qu'ont dit Briois & Duquenne, pas une seconde, je n'ai été complice de Dalongeville qui me méprisait et que je soupçonnais fortement d'être une crapule, mais comme il
aurait gagné les élections de toute façon ou aurait offert la mairie au FN à la faveur d'une triangulaire, nous avons adopté une stratégie entriste :

- entrer dans une organisation/une majorité et s'y constituer ouvertement en fraction
- mener un patient travail de sape en manifestant un soutien de plus en plus critique et en se démarquant dès que l'occasion se présente
- se renforcer en attirant vers soi une partie des militants et des électeurs de l'organisation/de la majorité qu'on feint de soutenir
- se tenir prêt à être exclu ou à faire scission

Cette stratégie, nous l'avons plus ou moins imaginée avec Pierre et Marie-Noëlle à partir du moment où nous avions la certitude que Dalongeville avait pratiqué le clientélisme à outrance et ne
pouvait pas perdre les élections et lorsque nous avons compris qu'il serait soutenu jusqu'au bout par la fédération PS du Pas-de-Calais.

Cette stratégie, je l'ai appliquée point par point et en aucun cas, elle ne fait de moi un complice de Dalongeville. La stratégie que je viens de vous décrire était une stratégie de combat et il
faut être malhonnête pour prétendre le contraire et chercher à me faire endosser les malversations et la gestion désastreuse de Dalongeville. Depuis que j'ai pris la tête du PCF Hénin en 2006, je
combats Dalongeville et je n'ai jamais cessé de le combattre.  



white-tiger 07/07/2009 01:26

Oui j affirme!!!!moi aussi j affirme que christine a eux des entretiends telephoniques avec le numero 3 du fn ,et elle etait seule derriere son telephone.Les heninois ont ce qu ils veulent ,une equipe nouvelle!Alors pour quoi tant de haine?pourquoi vous metre au niveau du fn?vous valez mieux qu eux ou pas?Ce que personnellement je reproche a david noel et a pierre ferrari c est qu ils ont ,tout en connaissant l individu,et malgrés les avertissements de Daniel Duquenne et de Christine Coget en mars 2008 (qui ce sont avérés vrais)vous vous etes alliés avec dallongeville et l avez fait réelire.vous disiez David noel,que vous n aviez pas de preuves!Vous vouliez une lettre d aveux signée de l ancien maire?Et pourquoi n avoir pas démissionner pour prouver que vous partagiez pas les agissements de Dalongeville?une histoire d indemnitées?Maintenant la situation est telle qu elle est!avec un fn a 48%.a present laissez travailler la nouvelle equipe qui va bientot etre mise en place ,et vous aurez tout le loisir de nous juger et de nous critiquer

David NOËL 07/07/2009 07:31



Ce n'est pas nous qui avons fait réélire Dalongeville en mars 2008, c'est son clientélisme, et il aurait sans doute été réélu sans nous.

En 2008, partir dans une quadrangulaire sur la liste du Club des 5, c'était offrir la mairie soit au FN, soit à Dalongeville et son clan. Partir en triangulaire avec l'AR, c'était prendre le même
risque, alors oui, nous avons fait de l'entrisme.

Regardez ce que font les trotskistes en 1934. Face au danger fasciste, à la demande de Trotsky lui même, ils ne deviennent pas socialistes, mais ils entrent à la SFIO, s'y constituent ouvertement
en fraction, grossissent en attirant à eux de nouveaux sympathisants et quittent le parti socialiste en 1937-38 au moment où ils sont exclus pour fonder un parti trotskiste indépendant, mais le
passage à la SFIO leur a permis de tripler leurs effectifs.

C'est, toute proportion gardée, la stratégie menée en 2008 par le MJS et le PCF pour couper Dalongeville d'une partie de ses réseaux et pouvoir le battre, ce que nous voulions faire en lien avec
l'Alliance Républicaine. Faire de l'entrisme, ce n'est pas capituler et cautionner ! Je ne suis pas trotskiste, mais sur le coup, nous avons adopté une stratégie entriste. L'entrisme, ça se
définit par deux choses : vous vous constituez ouvertement en fraction (sans jamais dire que vous préparez votre sortie, évidemment !), vous cherchez à attirer à vous les adhérents de
l'organisation dans laquelle vous entrez et vous avez prévu, dès le départ, que vous seriez exclu et qu'il faudrait sortir.

Rendez-vous à l'évidence, nous n'avons pas été dalongevilliens, nous avons fait de l'entrisme pour mieux combattre Dalongeville et nos nombreuses déclarations critiques sont là pour le prouver !
Que nous reprochez-vous ? De ne pas avoir dit expressément à la presse que nous faisions de l'entrisme ? Mais ça ne se dit pas, sinon, on vous empêche d'agir !
Nous accuser de complicité, c'est comme accuser Trotsky en 1934 quand il conseille aux trotskystes de créer une tendance bolchevik-léniniste au sein de la SFIO d'être devenu réformiste !

Je laisse travailler la nouvelle équipe et ne vous inquiétez pas, je réagirai quand il le faudra. Mais je ne laisserai personne dire que j'ai été un complice de Dalongeville, parce que c'est
malhonnête et mensonger.

Quant à la question des connivences AR/FN, je vois qu'encore une fois, vous bottez en touche et que personne de l'AR ne veut reconnaître que c'était une faute politique, mais c'est devenu une
habitude.



Manuel Tourbez (PCF Carvin) 06/07/2009 23:04

Prenons tout le recul nécessaire à l'analyse de ce scrutin douloureux. Les leçons sont multiples mais elles ne seront vraiment éclatantes que si nous prenons la hauteur nécessaire. Nous avons évité le pire certes, mais pouvons nous réellement crier victoire? Le score du FN aux dernières européennes est conséquent sur notre territoire. Il aurait dû nous alerter davantage. Il a très certainement bénéficié de cette affaire Dalongeville dont nous n'avons pas fini d'entendre parler. La corruption est l'ennemi de la démocratie, voilà la première leçon que nous devons en tirer. Les idées courtes sont là, la peste brune à l'affut, et le ventre d'où est sorti la bête immonde est encore fécond, pour reprendre la célèbre citation de Brecht. Cette bête qu'on croyait affaiblie, retrouve toute sa vigueur quand le terrain lui est propice, c'est à dire jonché d'ordures que sont la corruption et le clientélisme. Comment des hommes "de gauche" ont ils pu en arriver à des telles extrémités? hénin est elle un cas isolé ou des situations similaires existent elles ailleurs? A l'heure où la gauche cherche une nouvelle voie, un nouveau souffle, il nous faut retrouver les vraies valeurs qui sont les nôtres et les mettre en application, quitte à laisser quelques plumes (quelques mandats?)! L'honnêteté, la loyauté, la démocratie, la justice... la liste de nos valeurs communes est sans doute longue mais il convient très sérieusement de se la réapproprier... Il n'est jamais trop tard pour bien faire. le FN à près de 48%, c'est une semi-victoire pour lui... Même s'il ne remporte pas la ville, il a conquis tellement d'esprits. Pour lui répondre, n'ayons pas peur de faire preuve d'un humanisme sans faille, défenseur des plus faibles, des opprimés, de ceux qui souffrent. J'accuse ceux qui ont pactiser avec le diable lui offrant ainsi une légitimité! Reconstruire à gauche passe par savoir ce que vraiment cette appartenance signifie. Il faut savoir avant tout redonner du rêve... Pas simple après le cauchemar que nous venons de vivre!

Christine Coget 06/07/2009 20:48

Alors, ok, crevons l'abcès!Oui j'affirme que l'AR considère le FN comme un parti démocratique. Oui j'affirme que Georges Bouquillon a toujours considéré Briois et Bilde comme des gens sympathiques et tout à fait fréquentables. Oui j'affirme que leurs contacts étaient quotidiens en 2008, et sans doute jusqu'à la veille du 1er tour 2009 (voir les angles d'attaques des deux listes et le débat de France3 du 20 juin). Oui, j'affirme que le recours de l'AR de 2008 a été écrit par Bilde. Oui j'affirme que Georges Bouquillon était présent au "dîner" avec Marine Le Pen.Oui j'affirme avoir aperçu Bruno Bilde juste devant chez Georges Bouquillon à 2 reprises, le samedi 13 juin à 9h10 et le mercredi 15 juin à 10h.Pour le détail de leurs conversations et de leurs connivences, merci de vous adresser, cher Jean-Eric, directement aux personnes concernées.

David NOËL 06/07/2009 22:57



Je suis convaincu de ta sincérité, Christine et je sais que tu as prêché dans le désert et que les militants de l'AR n'ont rien voulu voir, ni entendre.
Ce que tu disais hier, c'est maintenant Steeve Briois qui le dit dans des tracts et tout le monde sait qu'il ne s'amuserait pas à balancer ce genre d'infos sans preuves. Il y a donc des
preuves.

L'absence de démenti de Daniel Duquenne et Georges Bouquillon est d'ailleurs lourde de signification. Maintenant, c'est aux militants de l'AR de choisir en leur âme et conscience, soit qu'ils
ferment les yeux, soit qu'ils exigent des réponses.



Jean-Eric 06/07/2009 15:11

Se mettre à table : avouer !
Irais-tu jusqu'à dire cette"cène": ce dernier repas pris ensemble, montrerait que l'AR considère le FN comme un parti démocratique.Cet abcès doit être crevé.Jean-Eric

orfeo 06/07/2009 13:55

david,arrête de répondre avec des arguments qui ne tiennent pas la route et qui relèvent de la calomnie, plus tu répondra de telles inepsies, plus tu te discréditera.je pense que tu me connais, ancien communiste moi-même, j'avais de l'estime pour toi, mais depuis quelques temps, j'ai l'impression que tu dis n'importe quoi

David NOËL 06/07/2009 14:19



Orféo, il faut remettre les choses à l'endroit ; c'est moi qui ai été calomnié et diffamé par Daniel Duquenne qui a répété durant tout l'entre-deux-tours qu'il refusait toute alliance avec des
complices de Dalongeville.

Tu sais très bien que je me suis battu contre Dalongeville. Pas une seconde, je n'ai cautionné Dalongeville, pas une seconde ! J'ai toujours été fidèle d'une part à mon parti qui devait avoir une
ligne autonome et d'autre part à Pierre et Marie-Noëlle. Alors, que Daniel dise depuis une semaine qu'il ne pouvait pas fusionner avec des Dalongevilliens et que nous lui aurions fait perdre des
voix, c'est insultant et malhonnête. Est-ce que tu es capable de l'entendre ?

Si tu es un ancien communiste, tu dois pouvoir saisir la nuance entre participer à un front républicain tout en se démarquant et être un dalongevillien inféodé. Pendant la campagne, vous n'avez
pas fait dans la nuance et vous avez repris l'argumentaire de Briois qui nous présentait comme des complices de Dalongeville. Je ne trouve pas ça très honorable. Je crois que Daniel Duquenne ne
pensait pas ce qu'il disait de Pierre et de moi, mais ses déclarations sont là, il les a faites et je me sens insulté.

Pour le reste, tu as vu comme moi le débat La Voix est libre de l'année dernière. Tu as vu comme moi que C. Coget et Marine Le Pen ne se sont jamais attaquées. Tu as entendu comme moi
Marine Le Pen rappeler en plein conseil municipal, le repas pris ensemble pour préparer La Voix est libre, tu as entendu comme moi C. Coget reconnaître avoir fait une terrible erreur et
faire courageusement son mea culpa tout en demandant à G. Bouquillon de faire le sien. Jusque là, Orféo, ce n'est pas de la calomnie, ce sont des faits.

J'attends toujours un démenti de Georges Bouquillon et c'est moi qui te renvoie la balle. Si ces faits sont avérés, peux-tu continuer à cautionner ce type de méthodes ?    



anti FN et "amis" de Dalongeville 06/07/2009 10:29

Il est vrai qu'il était mieux d'être avec Dalongeville et maintenant de menacer M. Duquenne!Allez vous faire alliance avec le FN pour combattre M. Duquenne???Laissez le travailler avant de déjà l'attaquer!Je suis pas spécialement pour  M. Duquenne mais il faut avouer que j'aurais jamais voté pour un candidat qui a soutenu Dalongeville en 2008!J'attend toujours le mea culpa du PS et du PC concernant l'election de 2008, mais il est tellement plus facile de dire que si c'était pas avec Dalongeville, c'était le FN qui l'aurait emporté. Cette excuse ne tient plus du tout et M. Duquenne l'a prouvé!La réalité est que pour garder vos places vous étiez prêt à faire alliance et même allégeance à l'escroc quitte à mentir honteusement aux Héninois!Si le PS et le PC veulent s'en remettre, ils doivent faire leurs excuses aux heninois et arrêter de les prendre pour des idiots!Un ancien électeur PS/PC qui n'est pas encore prêt à voter FN!

David NOËL 06/07/2009 13:03



Nous n'avons pas de mea culpa à faire pour avoir soutenu en 2008 le candidat de gauche le mieux placé face au FN, ce que nous avons fait cette année en appelant à voter Duquenne au deuxième tour.
On ne peut pas dire en 2009 que le front républicain se fait derrière le candidat de gauche le mieux placé et nous accuser d'avoir appliqué la même stratégie en 2008.
Il faut être cohérent. Soit vous considérez que la menace du FN justifie de constituer un Front républicain, même derrière un type qui vous méprise, soit vous considérez qu'on se fiche de la
menace du FN et qu'on peut se maintenir en triangulaire, voter blanc ou faire n'importe quoi. Mes camarades communistes et moi avons considéré en 2008 comme en 2009 que face au FN, il faut se
rassembler.

Rassemblement ne veut pas dire allégeance. J'ai toujours considéré M. Dalongeville comme une crapule et jamais je ne lui ai fait allégeance. Au contraire, je l'ai combattu avec détermination et
j'ai tout fait pour essayer de le démasquer et de prouver qu'il était l'escroc que je le soupçonnais d'être.

A partir de là, ceux qui doivent présenter des excuses sont ceux qui nous ont présentés mensongèrement comme des complices et ceux qui travaillaient en parallèle avec le FN. Comment peut-on
reprocher au PCF d'avoir participé sans enthousiasme et en se démarquant très vite à un front républicain contre le FN et dans le même temps ne rien dire des collusions et des connivences AR/FN
qui pour le coup sont impardonnables, car s'il y en a qui ont fait alliance avec le FN, c'est bien Georges Bouquillon et Daniel Duquenne !



cruella 06/07/2009 09:05

J'espère que la nouvelle équipe municipale saura être à l'écoute de tous les héninois . Il y a des craintes à avoir , étant donné le comportement sectaire et arrogant de certains pendant la campagne. Mais nous serons vigilants et continuerons notre combat pour que les héninois retouvent enfin la sérénité à Hénin-Beaumont.Georges Bouquillon va-t-il reprendre sa carte au MRC ? Peut-être un futur candidat aux Régionales ? JM Alexandre a été le premier à féliciter Daniel Duquenne!!!!Toujours prêt Jean-Marie!!!!!On pourrait en rire ......