Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par PCF

Selon les prévisions de la Commission des Comptes de la Sécurité sociale, le déficit atteindrait plus de 20 milliards d’euros fin 2009. La dégradation de l’emploi fait fondre les recettes. L’urgence d’un vrai plan de relance économique et de reconquête de l’emploi est plus que jamais d’actualité.

Le déficit du régime général devrait doubler cette année. Toutes les branches seraient impactées. Principal responsable ? L’effondrement des recettes. L’emploi, les salaires, sont pour la Sécu le nerf de la guerre.

Devant ces sombres perspectives pour la Sécu, les propositions de relèvement de l’age ouvrant droit à la retraite faites par le gouvernement ne sont pas la bonne solution. Pas plus que celle de confier à d’autres opérateurs des pans entiers de la protection sociale.

Au contraire, il faut d’urgence une toute autre politique économique ainsi qu’une révolution des critères de gestion des entreprises avec l’intervention des salariés. Le Parti Communiste porte des propositions de financement permettant de garantir un développement pérenne de la protection sociale avec notamment l’emploi, les salaires, un autre type de croissance.

Il s’agit d’un nouveau crédit pour l’emploi et la formation, d’un bouleversement du rôle et du statut de la BCE, d’une extension du secteur public, d’une véritable sécurisation de l’emploi et de la formation source même de nouvelles rentrées de cotisation, une cotisation nouvelle sur les revenus financiers des entreprises et des institutions financières pourrait apporter de nouvelles recettes dans l’urgence, etc.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article