Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

La nouvelle est finalement tombée : les juges du tribunal de Béthune ont placé Sublistatic en redressement judiciaire.
Ce n'est qu'un sursis pour l'entreprise où la suppression de 60 emplois dans un premier temps est déjà programmée.

Les militants communistes héninois et une délégation d'élus communistes du secteur composée de Jean-Claude Danglot, d'Yves Coquelle, de Jean Haja et de Cathy Poly, se sont rendus hier aux portes de Sublistatic pour soutenir les salariés qui attendaient avec angoisse le jugement de la chambre commerciale du tribunal de Béthune.

Les photos de la distribution de tracts sont en ligne dans la rubrique militantisme.
Nous reproduisons ci-dessous le tract de la fédération du Pas-de-Calais du PCF distribué aux salariés de Sublistatic.

FAURECIA et SUBLISTATIC
PRES de 500 EMPLOIS MENACES
à HENIN-BEAUMONT
C'EST INACCEPTABLE

INACCEPTABLE d'abord pour les salariés qui n'ont pas manqué d'effort et qui aujourd'hui seraient jetés comme des kleenex au nom de la Loi du Marché et de la concurrence, qui épargne les actionnaires et les chefs d'entreprises.

INACCEPTABLE par le procédé patronal qui consiste à profiter de la période estivale encore une fois pour annoncer des mauvais coups contre l'emploi.

INACCEPTABLE pour un secteur qui, après Métaleurop, la Cokerie de Drocourt et bien d'autres entreprises fermées, voit tous les efforts des Collectivités et des Elus pour reconquérir des emplois, anéantis par de telles annonces de licenciements.

Les directions des 2 grands groupes internationaux, Sublistatic et Faurecia ne peuvent s'en tirer ainsi sans rendre des comptes.

Le Parti Communiste Français apporte son soutien le plus total aux salariés de ces entreprises et actions qu'ils envisageraient de mener.

Les Elus Communistes interpellent les Pouvoirs Publics et le Gouvernement pour d'abord qu'aucune décision ne soit prise avant la rentrée afin de permettre la mobilisation de toutes les parties concernées.

Dans l'attente, ils exigent un plan suspensif des licenciements et l'intervention au plus haut niveau de l'Etat et du Gouvernement sur les directions de ces deux groupes pour éviter la casse.

Fédération du Pas-de-Calais
du Parti Communiste Français
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article