Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Le FN est amer. On le serait à moins. Steeve Briois et Bruno Bilde ont tout fait pour gagner les élections municipales. Concluant un pacte de non-agression avec Georges Bouquillon et l'Alliance Républicaine qui se sont laissés manipuler, le FN espérait les pousser à se maintenir en triangulaire au deuxième tour des élections, ce que Daniel Duquenne et Georges Bouquillon auraient certainement fait s'ils n'étaient pas arrivés en tête des forces républicaines. Aveuglés par le ressentiment et le désir de revanche, Daniel Duquenne et Georges Bouquillon ont pactisé avec le Front National et nous ont traités comme si nous étions les sortants, ce que nous n'étions pas.
Comme l'Alliance Républicaine, Pierre Ferrari, Jean-Pierre Policante et moi, sans parler de Christine Coget, avons combattu Dalongeville et son système, mais le FN et l'Alliance Républicaine avaient tout intérêt à nous présenter mensongèrement comme des complices que nous n'avons jamais été pour nous affaiblir.
 
Steeve Briois et Bruno Bilde avaient également prévu l'hypothèse d'un duel de second tour face à l'Alliance Républicaine. Les leaders frontistes espéraient visiblement que le sectarisme et le mépris de l'Alliance Républicaine à notre encontre et la révélation des collusions entretenues entre eux et l'Alliance Républicaine provoqueraient de mauvais reports de voix ce qui leur aurait permis de l'emporter sur le fil.

Ce scénario idéal pour le FN ne s'est pas réalisé. Passant en tête des listes républicaines, l'Alliance Républicaine l'a emporté grâce à la discipline de vote des électeurs de gauche et notamment des électeurs communistes.

Défaite amère pour le FN, mais victoire à la Pyrrhus pour l'Alliance Républicaine, enfermée dans un face-à-face mortifère avec l'extrême droite.

Après avoir fait allégeance à Daniel Percheron et Jean-Marie Alexandre, Daniel Duquenne et ses amis, fragilisés et à qui le FN a promis "cinq ans d'enfer" ont tout intérêt à jouer la carte de l'ouverture. Comme des sarkozystes de bas étage, Daniel Duquenne et Georges Bouquillon vont proposer aux autres listes qu'ils ont méprisées et rejetées entre les deux tours deux ou trois strapontins dans des commissions municipales élargies. Nous ne tomberons pas dans ce piège. Le PCF se refuse à apporter une quelconque caution de gauche à l'équipe Duquenne en lui permettant de nous utiliser pour donner l'illusion de l'ouverture.

Plutôt qu'une ouverture en trompe-l'oeil, nous demandons à Daniel Duquenne et à son équipe autre chose, nous lui demandons la transparence. Nous transmettre le document des délibérations municipales avant chaque conseil municipal serait un signe fort de transparence et à cet égard, il est piquant de constater les contradictions du FN, qui a tout intérêt à ce que cette transparence n'existe pas pour que le face-à-face mortifère FN/AR se poursuive. Le même Steeve Briois qui écrivait mercredi fort justement que "la loi n’interdit pas à la majorité de laisser des sièges à l’opposition, bien au contraire. Dans de nombreuses communes, le maire fait entrer l’opposition dans des structures au scrutin majoritaire, c’est une question de volonté politique et de partage du pouvoir" était hier d'un tout autre avis, estimant que "la démarche consistant à vouloir recevoir les dossiers des conseils municipaux est surréaliste. [...] Mme Coget ne doit pas obtenir de  traitement privilégie, elle peut, comme n’importe quel citoyen,  demander copie à ses frais des dossiers des conseils municipaux après les séances". A chaque jour sa vérité ?

Les habitants d'Hénin-Beaumont ne veulent pas de ce face-à-face mortifère. Ouverture en trompe-l'oeil, collusion avec le FN, absence de transparence... la plupart de ceux qui ont voté pour Daniel Duquenne souhaitent en finir avec les pratiques dalongevilliennes. Daniel Duquenne saura-t-il se montrer à la hauteur ? Rien n'est moins sûr...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LOURDEL Yves 22/07/2009 00:03

L'article de Max Staat publié par l'HUMA le 20 juillet et intitulé "Le danger Front national reste une réalité" me semble bien répondre à ces préoccupations. Pourquoi ne pas le reproduire sur ce blog?

David NOËL 22/07/2009 11:15



Cet article ne m'avait pas échappé. Sa mise en ligne prochaine est programmée !



non ! 21/07/2009 10:05

C'est Christine Coget qui a pactisé le plus avec le FN et vous etes avec elle dans votre association...

David NOËL 21/07/2009 11:14



C'était Daniel Duquenne qui était tête de liste. Christine Coget, elle, s'est expliquée. Daniel Duquenne et Georges Bouquillon ne l'ont jamais fait. Quelle honte !



ras le bol 21/07/2009 00:03

c'est la jalousie et la haine qui l'emporte chez vous monsieur NOEL. Vous avez sans doute fait comme votre papa vous l'a dit : mieux vaut voter pour un con que pour un extrémiste. Mais la question, qui est ou qui sont les cons dans cette affaire. Moi j'ai une idée sur cela. En tout cas vous pouvez toujours dire mais Daniel DUQUENNE n'a jamais été dans la majorité de DALONGEVILLE alors que vous.....Maintenant je suis certain que vous allez censurer mes propos mais ce n'est pas grave vous les retiendrez tout de même

David NOËL 21/07/2009 09:03



Daniel Duquenne n'a jamais été avec Dalongeville, mais il a fait pire, il a pactisé avec le FN ! Moi, j'ai bien figuré sur la liste de Dalongeville dans le cadre d'un front républicain, mais je
n'ai jamais pactisé avec Dalongeville et je ne cautionnais ni sa gestion, ni ses méthodes et c'est bien pour ça qu'il m'a viré. Vous pouvez essayer de réécrire l'histoire, mais les faits sont là
: j'ai voté contre le budget de Dalongeville et il m'a viré !
Mais ce qu'a fait Daniel Duquenne, c'est injustifiable...



anonyme 19/07/2009 22:15

Attention aux provocations. les dérapages absents sur Alter echo pourrait être provoqués ici ou sur d’autres blogs

R R 19/07/2009 09:56

PCF = 2%Mr Mme Policanté = 0,2 %

David NOËL 22/07/2009 09:11



Dans vos rêves de facho. J'ai fait 9,07 % aux cantonales l'année dernière (9,94 % sur la partie héninoise du canton d'Hénin-Noyelles) et aux européennes, nous faisons 8,82 % avec des pointes à 18
% dans certains bureaux de vote. Il n'y a que les fachos pour croire que le PCF fait 2 % et que les électeurs communistes votent pour vous.
Il y a à Hénin un électorat anticapitaliste (PCF. NPA, LO) qui pèse 15 à 20 % des voix et qui ne vote certainement pas pour vous. Le PCF peut rassembler cet électorat avec un inlassable travail
de terrain que nous allons continuer à mener, soyez-en sûr !