Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéos Hénin-Beaumont sous le FN

Archives

Publié par David NOËL

Les plus anciens d’entre nous se souviennent certainement du dicton populaire qui avait cours pendant la « quatrième république » lorsque les gouvernements alternaient et ne tenaient que quelques mois, voire quelques semaines : « Un ministre socialiste arrive c’est donc une nouvelle taxe qui va nous tomber dessus ! » Certes l’histoire ne repasse pas les mêmes plats, dit-on, mais force est de constater que nous vivons, à gauche, une période bien étrange sur le plan des repères…

En effet, Michel Rocard, mandaté par Sarkozy, vient de confirmer, au nom d’un prétendu consensus de personnalités qualifiées s’arrogeant une fois encore le droit de dire ce qui serait bon pour notre pays, que la taxe carbone serait mise en œuvre dès 2010. Cette taxe aurait notamment pour objet de compenser l’allégement de la taxe professionnelle, contre l’avis des associations d’élus. Une fois encore, les principaux contribuables qui paieront la nouvelle taxe carbone seront les ménages puisque celle-ci sera incluse dans le prix des carburants et sur les factures de chauffage. 8 centimes de plus sur le litre de super sans plomb et quelques autres de plus pour le fuel domestique ou le chauffage au gaz, voilà le prix qu’il conviendra de payer, et jusqu’à 300 euros par an ! Venant peu de temps après l’annonce de la hausse des charges locatives liée au financement des économies d’énergie, voici clairement des mesures qui vont continuer à diminuer le pouvoir d’achat des salariés, des retraités et des familles.

Les ménages paient déjà un lourd tribut en matière de taxes et il n’est pas inutile de rappeler que c’est la TVA qui grève le plus les budgets populaires. De fait, les salariés les plus modestes, ceux dont les revenus sont trop faibles, bien souvent, pour pouvoir habiter près de leur lieu de travail, seront les premières victimes de cette contribution habilement baptisée « climat énergie ». La cause de la défense de l’environnement doit elle passer par une nouvelle mise en cause de l’égalité devant l’impôt ? S’il faut agir pour l’environnement, ce qui est indispensable, pourquoi ne pas réserver l’allégement de la taxe professionnelle aux seuls investissements éco responsables ? Pourquoi ne pas consacrer une partie des 25 milliards d’euros de la taxe sur les produits pétroliers au financement de la protection de l’environnement, à l’amélioration des performances énergétiques des immeubles et logements ? On peut d’ailleurs se demander comment les 8 milliards d’euros de la taxe carbone pourraient, par miracle, faire demain ce à quoi les 50 milliards d’euros de l’actuelle fiscalité environnementale n’ont pas encore permis de faire ?

Je suis intervenu à plusieurs reprises lors du débat sur le « Grenelle de l’environnement » pour défendre ces propositions mais il paraît indécent pour le gouvernement et sa majorité de parler des moyens financiers et de justice sociale lorsque s’agit surtout d’évoquer de manière abstraite les enjeux environnementaux. Les Sénateurs du groupe CRC-SPG, sont clairement opposés à l’instauration d’une nouvelle taxe venant ponctionner un peu plus le pouvoir d’achat des salariés, des retraités et des familles populaires. Nous réaffirmons notre opposition résolue à la mise en place de la taxe carbone version Sarkozy, Juppé et Rocard.

Jean-Claude Danglot,
Sénateur du Pas-de-Calais
Conseiller régional

Commenter cet article

LOURDEL Yves 26/07/2009 23:19

Eh oui, quand les caisses de l'état sont vides on instaure une nouvelle taxe, et pour mieux faire passer la pillule on la peint en vert. Tout celà avec la bénédiction d'un ancien premier ministre "socialiste".Franchement, il est grand temps de se prononcer contre la DICTATURE DE L'ECOLOGIE. 

transparence 26/07/2009 22:04

à mr cimares et mr alpern,alias les experts en conseil politique d’hénin-beaumont
pouvez vous m’indiquer quand le P.S corrompu jusqu’à la moelle du département et de la région avec des barons et des parrains qui ne dorment plus bien la nuit,depuis l’incarcération de dalongeville,espérant que ce second couteau se taise….
pouvez vous m’indiquer ,dis-je ,quand une nouvelle section du P.S sera recrée à HBT ???.je propose la nomination de duquenne,bouquillon,ou MOUTON,vous savez l’homme qui est fier d’agir par derriere.il est tout a fait digne d’integrer ce parti,avec des stars comme facon,son protecteur ou corbisez,son pygmalion

David NOËL 26/07/2009 23:48



Je vous trouve dur avec Eric Mouton, qui a eu une déclaration malheureuse et une attitude que je n'ai pas bien comprise pendant la campagne, mais que je ne mets pas sur le même plan que Georges
Bouquillon.

Eric est un ami, j'en veux à Catherine Génisson d'avoir poussé sa candidature jusqu'au point où Eric n'a plus voulu reculer et s'est senti trahi par notre décision de choisir Pierre. Si le PS
fédéral ne s'en était pas mêlé, Eric aurait sans doute été avec nous, numéro 3 ou numéro 5 de notre liste.



transparence 26/07/2009 21:40

mon cher monsieur alpern,vous qui  avez trahi et quitté une premiere fois le P.S,qui avez rejoint les verts pour etre élu à la région ,puis les trahir et rejoindre pour la deuxieme fois le P.S.critiquer abusivement ce meme P.S.,depuis des mois et des mois,et soutenir l'A.R.aveuglement.quant allez vous cesser vos leçons de moral et vos conseils,vous qui n'etes absolument pas un exemple d'homme de valeur, politique