Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Le 15 août prochain, les tarifs d'EDF augmenteront de 1,7 %. Cette nouvelle hausse représenterait une hausse mensuelle d'environ un euro par foyer.

Le lendemain de cette annonce, l'action d'EDF a grimpé de 5 % à la Bourse de Paris... Les actionnaires, qui sont comblés par la progression du chiffre d'affaires d'EDF (+ 19,2 % sur le deuxième trimestre 2006) n'ont décidément pas les mêmes priorités que les usagers.

 

Encore une fois, l'augmentation des tarifs de l'électricité s'attaque au pouvoir d'achat des familles et notamment des plus modestes.

 

Les communistes condamnent cette nouvelle hausse, qui est évidemment liée à l'ouverture du capital d'EDF et donc à la marchandisation de l'énergie.

EDF est une entreprise rentable, qui n'avait nul besoin d'entrer en bourse. Ses bénéfices devraient être réinvestis dans l'amélioration des installations, les recherches sur les énergies nouvelles et les salaires des agents en maintenant les prix au plus bas plutôt que d'aller servir les profits de quelques actionnaires.

En 2007, si la gauche remporte les élections présidentielles, EDF et GDF devront redevenir les services publics qu'ils n'auraient jamais dû cesser d'être et un coup d'arrêt devra être porté à la marchandisation de l'énergie voulue par les libéraux de Paris et de Bruxelles, qui comble les actionnaires sans se préoccuper du pouvoir d'achat des citoyens.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article