Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Les commémorations du 65ème anniversaire de la libération de la ville d'Hénin-Beaumont se sont tenues mercredi 2 septembre, à 18h. C'est à cette date qu'il y a 65 ans, notre ville était libérée par les troupes anglaises. Pour les Héninois et les Beaumontois, c'était la fin d'un long cauchemar.  

Daniel Duquenne, maire d'Hénin-Beaumont, entouré de ses adjoints, a déposé une gerbe au monument aux morts du cimetière centre ainsi qu'au monument aux morts de Beaumont, en compagnie de Caroline Troy, adjointe spéciale de Beaumont.

Raisons budgétaires obligent, pas de défilé de véhicules militaires comme celui de l'année dernière sur la place de la République, mais l'association Véhicules Militaires de l'Artois avait tenu à prêter gracieusement quelques véhicules d'époque pour accompagner les cérémonies. Un coup de pouce du maire de Souchez, Jean-Marie Alexandre, qui se verrait bien récupérer Daniel Duquenne comme il avait récupéré Gérard Dalongeville ? Difficile à dire...

Daniel Duquenne a conclu les cérémonies du 65ème anniversaire de la libération de la ville par un discours à la salle Debeyre de Beaumont avant de convier les participants au verre de l'amitié.

La plupart des forces politiques étaient représentées pour commémorer la libération de notre ville : d'anciens élus comme Jean-Marc Legrand, Brigitte Bombeke et Micheline Rudi, Pascal Wallerand, de Debout la République, Steeve Briois, Bruno Bilde et plusieurs conseillers municipaux du Front National, ainsi que l'équipe d'Un nouvel élan pour Hénin-Beaumont avec Pierre Ferrari pour le MJS, Christine Coget et Patrick Piret pour le MoDem, Jean-Pierre Policante et Claudine Cymbalist pour le MRC, David Noël et Yves Mascarte, pour le Parti Communiste. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Yves LOURDEL 04/09/2009 23:22

Allez, je vous livre une petite anecdote plus en rapport avec le sujet du jour, et qui permettra peut être de détendre l'atmosphère.Je suis né le 30 août 1944 à 23h15, au 4 rue de Rouvroy à Hénin (n° 281 du registre d'état civil). Je me suis laissé raconter que les troupes anglaises sont arrivées le lendemain par la rue de Lens, donc le 31 août, mais peut être n'était ce que deux jours plus tard comme semble l'indiquer cette commémoration. Pour convaincre ma mère de l'arrivée des Anglais ma grand'mère a invité un soldat anglais à pénétrer dans la maison. Et il s'en serait suivi une distribution de chocolat!

David NOËL 05/09/2009 00:34



Merci pour cette belle anecdote !



I.M.E 03/09/2009 20:36

monsieur BRIOIS ET BILDE,vous avez de mauvaises fréquentations.
BOUQUILLON qui avec vous ,a combattu à juste titre G.D,couche maintenant avec son seul soutien depuis 2001 ,l' infaillible J.M.A qui avance ses pions pour bouter J.P.C.qu'il aille foutre la merde dans sa circonscription ......dans la 14é,il y en a suffisamment,n'est-ce pas MR FACON.certains ,à l'A.R,commencent à grincer des dents,car on leur a fait avaler qu'ils étaient dans une liste apolitique.le mensonge et la manipulation sont les deux principales qualités de G.B et J.M.A