Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Un conseil communautaire de rentrée se tenait hier soir, dans la salle du conseil de l'hôtel communautaire.

David Noël, secrétaire de la section PCF d'Hénin-Beaumont était sur place, aux côtés de ses partenaires de l'association politique Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont, Jean-Pierre Policante (MRC), Claudine Cymbalist et les militants du MoDem Smaïl Yousfi, Patrick Piret et Christine Coget.

D'autres responsables politiques héninois étaient présents sur place, à l'instar de l'ex-UMP Laurent Bocquet, de Pascal Wallerand, de Debout La République et d'un certain nombre d'anciens élus de l'équipe Dalongeville comme Jean-Marc Legrand, Brigitte Bombeke, Nadine Tavernier, Yves Martel et Annick Genty

Ce premier conseil communautaire depuis les élections partielles héninoises avait à peu près pour seul objet la désignation des deux vice-présidents héninois et la désignation des représentants héninois dans les diverses commissions.

Sans surprise, Daniel Duquenne devient premier vice-président de la CAHC, chargé des travaux et son bras droit Georges Bouquillon devient 14ème vice-président, chargé de la valorisation des déchets. 
On se souvient qu'en avril 2008, l'obtention d'une deuxième vice-présidence à la CAHC avait été la contrepartie du renversement d'alliances opéré par Gérard Dalongeville qui avait conduit à l'éviction d'Albert Facon et à l'élection de Jean-Pierre Corbisez. Abandonnant la vice-présidence de la CAHC, Gérard Dalongeville, avait proposé les noms de deux simples conseillers municipaux, Roger Lenfle et Jean-Pierre Wirtgen, pour la simple et bonne raison qu'il leur avait promis des postes d'adjoints et que les accords conclus avec Marie-Noëlle Lienemann l'obligeaient à réserver des postes d'adjoints aux élus de gauche critiques du front républicain, Pierre Ferrari, Claudine Policante et David Noël. Il fallait bien trouver quelque chose pour compenser...

La page Dalongeville est maintenant tournée et on ne peut que se féliciter de voir le maire d'Hénin-Beaumont siéger à nouveau au bureau communautaire. Il faut dire que la présence de Roger Lenfle et Jean-Pierre Wirtgen faisait rire tout le monde...

Hélas, l'arrivée de l'équipe de l'AR à la CAHC s'accompagne de la création d'un nouveau groupe divers-gauche et républicain qui s'ajoute au groupe socialiste et au groupe communiste. La création de ce nouveau groupe fragilise Jean-Pierre Corbisez qui risque de n'avoir bientôt plus de majorité. Présidé par le maire de Dourges Patrick Defrancq, le nouveau groupe divers-gauche et républicain regroupera les élus d'Hénin-Beaumont et de Dourges, soit 11 élus, qui pourraient être prochainement rejoints par des conseillers communautaires actuellement non-inscrits.
La CAHC compte 49 élus. Si les 11 élus du nouveau groupe divers-gauche et républicain, les 9 élus communistes et les 7 non-inscrits (de Courrières, Noyelles-Godault et Bois-Bernard), le voulaient, ils pourraient mettre Jean-Pierre Corbisez et le groupe socialiste en minorité sur certains dossiers.
On imagine que la création de ce troisième groupe n'a pas dû plaire au président de l'agglomération, désormais contraint à des négociations encore plus serrées s'il veut faire avancer les projets communautaires.

Mais au-delà de la CAHC, la création d'un groupe divers-gauche et républicain intéresse forcément le décidément omniprésent Jean-Marie Alexandre. Le maire de Souchez et patron du MRC 62 est actuellement vice-président de la CALL et vice-président du Conseil Régional, mais il vise un poste de sénateur aux prochaines élections sénatoriales. Pour obtenir son poste de sénateur, il est prêt à tout. Derrière Dalongeville dont il a été le parrain politique, appelant en mars dernier ses élus à soutenir Dalongeville jusqu'au bout et à virer Marie-Noëlle Lienemann et le PC pour cause d'opposition au budget, Jean-Marie Alexandre est, on le sait, réconcilié avec Georges Bouquillon depuis la campagne électorale de 2009. Son objectif n'a pas changé : s'assurer d'un maximum de grands électeurs, par tous les moyens. Mais Jean-Marie Alexandre aura besoin pour être élu des voix socialistes que pourrait lui apporter Daniel Percheron. Par l'intermédiaire de Sabine Van Heghe, conseillère générale MRC du canton de Dourges, Jean-Marie Alexandre compte bien être le vrai patron du groupe divers-gauche et républicain de la CAHC et monnayer cet affaiblissement de Jean-Pierre Corbisez voulu par Daniel Percheron auprès du président de la région aux sénatoriales.
Pitoyable... comme l'attitude des neuf conseillers communautaires héninois qui acceptent de se prêter aux manoeuvres de M. Alexandre. Où sont les intérêts d'Hénin-Beaumont là-dedans ?

Le PCF d'Hénin-Beaumont, en lien au niveau de la CAHC avec le groupe communiste sera extrêmement vigilant sur ce que feront les conseillers communautaires héninois à l'agglo, afin que les intérêts des habitants d'Hénin-Beaumont soient respectés et que notre ville retrouve son rôle de ville-phare de l'agglomération.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BG 06/09/2009 17:29

Tu aurais dû dire tout cela au moment de l'installation de la CAHC en 2008.

David NOËL 06/09/2009 17:30



Si tu veux, on peut comparer mes propos d'avril 2008 et tes propos d'avril 2001, mais je doute que tu aies marqué aussi vite que moi ton opposition.

En 2008, sur ce même blog, j'ai critiqué un "brusque renversement d'alliances", j'ai parlé de "méthodes manoeuvrières que je déplore" et j'ai ajouté "ce n'est pas ma
conception de faire de la politique".



ils nous ont déja pourri la ville 05/09/2009 21:32

le paragraphe 2 de l'article du blog d'alpern, paru ce jour ,prouve que bouquillon est vraiment un tordu.non seulement il perd ses adjoints,mais encore il perd ses soutiens.à quand le tour de GENISSON.PERCHERON.FACON.MOUTON,CORBISEZ un jour,j'en suis sur, ils regretteront leur choix,comme ils ont tous regretté aujourd'hui celui de dalongeville.

David NOËL 05/09/2009 22:00



Je ne mélangerai pas Eric Mouton avec Daniel Percheron et Albert Facon. Daniel Percheron a tout fait pour flinguer Marie-Noëlle et Pierre parce que Marie-Noëlle Lienemann maire d'Hénin-Beaumont,
c'était une femme honnête et intègre en mesure de fédérer les socialistes dégoûtés par la corruption (et l'affaire Dalongeville n'est pas finie...)
Eric Mouton a été pratiquement jusqu'au bout avec nous. Je crois qu'il faut tourner la page.

Ceci étant, sur le fond, je suis d'accord. Une partie de ceux qui ont soutenu l'Alliance Républicaine vont s'en mordre les doigts.



ils nous ont déja pourri la ville 05/09/2009 20:44

un fois n'est pas coutume,je vous invite à vous rendre exceptionnellement sur le site d'alain alpern qui est tout ,sauf un con.néanmoins je ne lui pardonnerai jamais son comportement lors des dernieres élections municipales,dans laquelle,il a participé avec le fourbe MOUTON à la défaite de la liste qui restera pour moi ,la plus honnete et la plus compétente .cet homme d'expérience politique confirme ce qu'on lit sur ce blog démocratique depuis la séance de l'agglo d'hier soir.je confirme la mort programmée de J.P.C (connaissant bien l'activiste ALEXANDRE)seuls les sourds,les aveugles ,les autistes,croient à la survie du maire de oignies.mais l'employé de percheron,directeur de service,sans bureau et sans personnel,sait que le nerveux fait trop d'ombre à certains maffieux du P.S.

David NOËL 05/09/2009 20:50



Oui, en effet, le dernier article d'Alain Alpern rejoint notre analyse sur ce qui s'est passé hier soir à la CAHC.



ils nous ont déja pourri la ville 05/09/2009 20:09

le gourou de la secte maçonnique,appelée L’A.R. ,mr bouquillon(dont le grand maitre est ALEXANDRE)vient de sévir à la C.A.H.C.,apres avoir commencé à la ville d’hénin-beaumont.héninois appretez vous à connaitre le grand frisson

008 05/09/2009 18:12

j'ai l'impression que le petit naif bien manipulé par bouquillon et ALEXANDRE, n'a pas bien dormi cette nuit.il faudra qu'il s'habitue aux somniferes ,le plus dur pour lui,arrive.et si jamais il vient se ressourcer à H.BT,j'en connais au moins 2000 qui lui diront du fond du coeur,    "donnez votre démission."à hénin,il n'y a pas d'amnésiques,contrairement à OIGNIES et à COURRIERES

marinette 05/09/2009 13:18

BOUQUILLON désigné 14é  et dernier vice-président à l'agglo,responsable des poubelles(ou dechets)était vraiment prédestinné à ce poste. il a l'infime honneur de succéder à roger lenfle et je pense qu'il est dan la meme lignée.il n' a pas fait l'unanimité dans le vote,il manque 3 voix,du jamais vu.- comme il ne fait l'unanimité à la marie-à l'A.R.-et comme il ne le faisait pas comme directeur d'un I.M.E. sous la coupole de son fidele ami ALEXANDRE-ceci explique cela.

David NOËL 05/09/2009 14:11



A la CAHC, on avait déjà l'inénarrable Jean-Claude Lecamus, on perd Roger Lenfle et Jean-Pierre Wirtgen, mais on hérite de Georges Bouquillon. Pas sûr que la CAHC y gagne au change...



marinette 05/09/2009 10:30

et voila, CORBISEZ ,comme certains l'avaient prévu ,est sous respiration artificielle.son reve d'etre élu député (promesse faite par qui vous savez ),s'envoleil rejoindra tres bientot la liste des cocus du P.S.
quand à FACON qu'il ne reve pas trop,ses 52% CONTRE 48%pourraient se transformer en 48 % CONTRE 52 %.certains ont des comptes à régler à hénin-beaumont.suivait mon regard ,c'est le prix de sa trahison et ce n'est pas les voix du P.R.G. qui le sauvera du naufrage.le prochain candidat à la députation risque de venir de DOURGES avec l'appui de bouquillon.monsieur CORBISEZ vous avez fait rentrer le loup dans la bergerie ou le renard dans le poulailler.vous en subirez les conséquences.j'ai trouvé votre attaché tres tendu,hier soir.sent-il venir, mieux que vous, sa mort prochainepourtant,il y avait mieux à faire aux élections à H.B.T,vous avez manqué de lucidité ou de courage,mis sous pression par la maffia.quant au sénat auquel pensent 2 candidats concurrents,l'un à souchez et l'autre à courrieres,ils vont apprendre ,ce qu'on appelle la bérézina

Le petit rapporteur 05/09/2009 09:46

Etrange l' Absence du Directeur de Communication de la Cahc, par contre le futur ancien Directeur de Communication de la Ville d' Hénin était bien présent........Et que dire du Directeur du Développement Economique à l'image d'un " Fantôme " qui erre et fait de brèves apparitions dans la salle du conseil.....Vivement la retraite !!!.En tout cas Notre Président laissait paraitre un comportement fébrile certainement dû à la présence "des Amis de la Rose" et tontons flingeurs de Marie Noelle Lienemann et ce n'est pas son voisin de Carvin qui allait le rassurer......Heureusement il peut compter sur sa "Dream Team" avec une Directrice de Cabinet au zénith de sa forme qui affichait un teint bronzé qui illumina notre soirée.....

David NOËL 05/09/2009 16:30



Vous êtes mauvaise langue sur notre admirable directeur du développement économique. Il est si occupé à la CAHC qu'il se lance dans une carrière de romancier à succès avec un livre très attendu
qui devrait raconter la lutte héroïque d'un certain J.-P. C. pour redresser les finances d'une certaine ville. Malheureusement, le héros incompris du livre de notre ami n'a pas pu arriver à ses
fins et être élu maire à l'interne du conseil municipal après la révocation de son maire à cause des démissions d'un groupe de méchants putschistes (appelons-les MNL, DN et PF) qui n'ont fait
rien que d'embêter notre héros.