Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Est-ce la multiplication des ralliements de députés PS - Albert Facon en tête - à la candidature de Ségolène Royal qui pousse ses adversaires à prendre des risques pour décrocher l'investiture socialiste, ou la tendance naturelle de Jack Lang à l'exagération ? Toujours est-il que, depuis jeudi dernier, le député du Pas-de-Calais fait rire tout le monde.

Dans une interview au Nouvel Observateur, Jack Lang, se présentant comme le meilleur candidat socialiste possible a affirmé à Claude Askolovitch : «J'étais l'autre jour au Festival des Vieilles Charrues. Un événement extraordinaire, inventé, porté par des bénévoles. La preuve de la vitalité de ce pays, qui n'attend qu'une délivrance... On m'attrapait dans les allées. "On sera avec vous l'an prochain, débarrassez-nous de cette droite !" Je suis monté sur scène pour saluer Jamel Debbouze. 50 000 jeunes m'ont applaudi. Ils criaient, "Jack président !" »

Des propos catégoriquement démentis par les spectacteurs présents, par les journalistes de Ouest France qui couvraient l'événement comme par le directeur du festival.
Si Jack Lang a bel et bien salué Jamel Debbouze en coulisses, à aucun moment, il n'est monté sur scènes et personne, à part lui, n'a entendu les acclamations dont il se vante.

Une anecdote qui illustre une nouvelle fois le jeu malsain de la personnalisation et de la pipolisation de la vie politique...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

makhno 22/08/2006 14:28

Pôv Jack, lui qui voudrait tant faire "djeun", qui fait tant d'efforts dans ce seul but, c'est pas de veine. Heureusement que le ridicule ne tue plus, car je ne donnerais pas cher de sa peau, quant à ses idées, elles sont aussi vieilles que la bourgeoisie, autant dire que ce n'est pas ça qui va le rajeunir. Pourtant, il est bien gentil Jack, il a "inventé" la fête de la musique et tout et tout, il fait bien un peu son énervé de temps en temps mais ça ne va pas plus loin, jamais un mot de trop contre le système, mais, allez savoir pourquoi, dans les médias en général on lui préfère la "starlette de la gauche", sans compter, que comme dit el diablo, nous, ON S'EN FOUT ! Cordialement

el diablo 22/08/2006 13:19

Politique politicienne : tout le monde s'en fout...mais pendant ce temps là Le Pen monte, monte, monte...