Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Le communiqué de Daniel Duquenne rapporté dans La Voix du Nord de ce dimanche est consternant de mauvaise foi. Décidément, Daniel Duquenne est le roi des menteurs !

Le maire d’Hénin-Beaumont y attaque à nouveau les militants MJS, PCF, MRC et MoDem d’un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont en inventant pour l’occasion une «équipe Ferrari-Dalongeville» qui n’existe que dans les tracts de propagande du FN et de l’Alliance Républicaine. 

Aux côtés de Pierre Ferrari et du MJS, le PCF s’est engagé en 2008 dans un Front Républicain pour battre l’extrême droite. Comme en 2002, le seul moyen de battre Le Pen était d’offrir un plébiscite républicain à Jacques Chirac malgré ses mensonges, malgré sa politique anti-sociale, malgré les affaires qui l’entachaient, le PCF a participé en 2008 sans illusion à un «Front Républicain». Loin de plébisciter Dalongeville que nous combattions, il s'agissait de plébisciter la République et de dire non au FN.
Le PCF s’est immédiatement positionné en contre-pouvoir à l’intérieur de la majorité municipale dénonçant dès les premières semaines du mandat un clientélisme «hautement condamnable», les mensonges sur l’état réel des finances qui ont conduit à la hausse des impôts locaux, les engagements non-tenus en matière de subventions aux associations culturelles et sportives ou encore la censure, à deux reprises, de la presse locale... La liste des communiqués critiques du PCF héninois serait longue.

Daniel Duquenne, que nous respections alors, avec qui nous travaillions au point de s’échanger des informations et de préparer ensemble un conseil municipal en janvier dernier n’ignorait pas notre opposition à Gérard Dalongeville et ne confondait pas à l’époque les élus du Front Républicain et les «dalongevilliens».

Il faut croire que la campagne municipale 2009 lui est montée à la tête pour qu’il insulte ainsi les militants de gauche intègres qui ont accepté, par antifascisme, de se rassembler derrière un maire soutenu par le PS sans jamais renier leurs idées et en se battant durant des mois avec détermination au point d’être virés par Dalongeville et ses sbires. 

Les pitoyables attaques de Daniel Duquenne visent en fait à faire oublier les premières semaines calamiteuses de son mandat marquées par les démissions de deux élus, un rapprochement contre-nature avec les parrains politiques de Gérard Dalongeville et une complaisance insupportable vis-à-vis du FN, déjà à l’œuvre en 2008 quand Georges Bouquillon, élu dalongevillien de la première heure, convenait avec Steeve Briois et Marine Le Pen d’un pacte de non-agression sur le plateau de La Voix est libre…   

Le PCF d'Hénin-Beaumont condamne les attaques lamentables de Daniel Duquenne et invite le maire d'Hénin-Beaumont à se mettre au travail au lieu d'insulter les militants de gauche.

Télécharger le communiqué de presse
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

au secours 15/09/2009 13:15

DUQUENNE n'est pas seulement le roi des menteurs.il est pire ...c'est un vrai SOCIALISTE.il a le sang de la trahison qui coule dans ses veines,stimulé,activé,oxygéné et manipulé par son judas......BOUQUILLON

David NOËL 16/09/2009 08:07



Je ne suis pas d'accord. Pierre est un vrai socialiste, un militant de gauche intègre, attaché à la défense des services publics, qui a des valeurs progressistes chevillées au corps, qui se bat
pour défendre les habitants de la ville et les classes populaires.

Je dirais plutôt que Daniel Duquenne est un socialiste tendance fédération du Pas-de-Calais comme l'était Dalongeville - et ce n'est pas un compliment - et qu'il est désormais pris au piège d'un
système de renvois d'ascenseurs et de petites combines piloté par des gens comme Daniel Percheron ou Jean-Marie Alexandre à qui Duquenne ne pourra rien refuser ; ça ne fait pas de lui un vrai
socialiste...  



au secours 15/09/2009 09:18

Le front national qui soutient bouquillon et duquenne, est-ce que cela gene la maffia socialiste de la région ?Ces gens là auront tout fait pour faciliter la prochaine élection du F.N.L’A.R est une secte maçonnique qui divise et qui se met à dos, définitivement, 2000 électeurs de gauche. ces derniers s’ajouteront à tous les trahis et les déçus de ces incapables. bon courage bouquillon-bilde.Il me semble qu’il y avait une liste qui RASSEMBLAIT….mais qui fut le coeur de cible lors d’une récente élection.VICTIME DE MENSONGE, DE MANIPULATION, DE TRAHISON, etc... elle faisait peur car ses membres étaient incorruptibles et non manipulables. Certains avaient peur que l’on découvre tout ce qui s’était passé en mairie. Soyez rassurés, tout sera étouffé avec l’équipe en place.

David NOËL 16/09/2009 07:00



Le Front National n'est pas gêné... Il faut rappeler à leurs électeurs qu'en 2001, c'est Briois qui a fait élire Dalongeville, qu'ils étaient potes, qu'ils se rencontraient la nuit sur le parking
de Babou pour s'échanger des infos contre Darchicourt. Celui qui a fait élire Dalongeville, c'est Briois !



Emmanuelle B. 14/09/2009 07:51

J'ai beaucoup apprécié ta réponse , David , aux attaques de Daniel Duquenne.Comment peut-on inventer une équipe Ferrari-Dalongeville (et ainsi faire de gens honnêtes des complices du barbu) et en même temps afficher un rapprochement avec des parrains politiques de Dalongeville comme Alexandre et cie….Quelle crédibilité !!!!