Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Tête haute et mains propres... Le slogan préféré du FN ne s'applique décidément pas au leader de l'extrême droite locale, Steeve Briois qui est tout le contraire d'un homme propre, mais appartient plutôt à la catégorie des experts en manipulations.

Après avoir fait élire en 2001 Gérard Dalongeville, qu'il rencontrait secrètement la nuit sur le parking de Babou pour échanger des informations contre Darchicourt comme il l'a lui même révélé en 2002, Steeve Briois s'est métamorphosé en pourfendeur des petites manoeuvres dalongevilliennes... en faisant la même chose, en trichant et en magouillant.

C'est ainsi que Steeve Briois a conclu un pacte de non-agression avec l'Alliance "Républicaine", invitant chez lui, Georges Bouquillon et Christine Coget pour préparer le débat télévisé La Voix est libre sur France 3 en 2008. Au contraire de Christine Coget dont ce sera le motif de rupture avec l'Alliance "Républicaine", Georges Bouquillon ne reconnaîtra jamais les faits.

Par la suite, les manoeuvres souterraines continueront et c'est le FN par la plume de Bruno Bilde qui rédigera le recours en annulation des élections municipales 2008 déposé par l'AR au Tribunal Administratif, un coup de main intéressé destiné à sortir pendant la campagne municipale pour discréditer complètement l'Alliance "Républicaine" et qui n'aura pas eu l'impact espéré par le duo Briois-Bilde.

Aujourd'hui, l'expert en manoeuvres et en manipulations vient donner des leçons à l'équipe d'Un nouvel élan pour Hénin-Beaumont sur le thème "pour réussir, il faut être propre !". Steeve Briois parle d'or, mais ce conseil, il devrait plutôt se l'appliquer à lui-même !

Les Héninois n'oublieront pas en tout cas que c'est bien le fourbe Steeve Briois et ses pitoyables manoeuvres souterraines qui ont porté au pouvoir Dalongeville et Duquenne !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

à David Noel 18/09/2009 11:30

tout a fait d'accord avec votre analyse des methodes ignobles du  fn .Mais de grace, cesser de nous seriner avec votre vote Chirac en 2002ainsi que votre vote D Duquenne 2009; vote secret , personnel,!!

la fouine 18/09/2009 09:40

pendant qu on parle de sujets sans interets destines à salir, on ne traite pas l essentiel et cela arrange le tandem ar-fn.L important aujourd hui serait qu on soit au courrant de la situation de la ville-qu on connaisse le plan d action, mais j ai bien peur que personne  en mairie ne puisse répondre à ces questions essentielles

lola 18/09/2009 07:27

Entiérement d'accord avec Hemingway. Et plus encore avec la conclusion.

Hemingway 18/09/2009 00:41

Attaque "ignoble", non. Attaque de caniveau, oui. Le FN est coutumier du fait. C'est le degré "0" de la politique, cela n'apporte strictement rien à la vie politique d'H-B si ce n'est de rabaisser, par petitesse intellectuelle, Pierre Ferrari. On ne peut rien retirer de ça, aucune analyse, aucun enseignement. Bref, aucun intérêt politique donc de "médiatiser" le non vote de Ferrari « père ». Par contre, pour la polémique politicienne, là...
Franchement, on s'en fout de savoir si la grand-mère ou le père de X a pris part au vote, ou pas, qu'ils aient voté "bidule" ou "tartempion".
Le vote est secret en France, je pense que les listes électorales ne devraient pas être rendues publiques. Cela met trop en évidence les "mauvais citoyens" qui ne vont pas voter. A partir du moment où le chiffre d'abstention est une donnée publique, les abstentionnistes doivent rester anonymes. Ce n'est qu'un avis. Cela nous épargnerait des attaques de ce genre...Paraît que Cécilia n'a pas voté au 2nd tour en 2007 : idem, on s'en fout ! Encore que, le cas échéant (et avec une vision a posteriori), on pouvait s’en étonner et l’analyser « politiquement », étant donné que Sarkozy avait mis délibérément sa vie privée sur la place publique (et ça continue…)
Le père de Pierre Ferrari n’ayant joué aucun rôle dans la dernière élection, son non vote n’aurait pas dû faire l’objet d’une attaque du FN…
Je m’étonne de cette « découverte » bien soudaine. Le FN d’H-B scrute-t-il toujours les listes électorales ? Cherche-t-il toujours la « petite bête » dans l’espoir de la trouver et de l’utiliser à des fins politiciennes ? Ou est-ce une « trouvaille » interne (en Mairie, je veux dire) qui leur a été soufflée ? J’ai un doute, cette attaque de caniveau me semble trop bien orchestrée… Elle arrange FN et majorité en place… Cela  permet au FN de donner du grain à moudre dans son dénigrement du pseudo (selon lui) rassemblement « ripouxblicain » du 2nd tour. Pour l’AR, ils sont bien contents d'apporter une « preuve »  que des sympathisants du « Nouvel Elan pour H-B » n’ont pas exécuté leur devoir républicain. Cela avait fait, il y a quelques jours, l’objet d’un « article » sans intérêt de Bouquillon sur le blog de l’AR…
De l’art de détourner les vrais problématiques de la vie politique héninoise…

Camille 17/09/2009 22:14

Pourquoi nous Héninois ne devrions nous pas savoir que le papa de Pierre Ferrari n'a pas voté au deuxième tour ?Les cahiers d'émargement sont accessibles à tous.Et puis si le papa de Pierre Ferrari n'a pas voté au deuxième tour c'est que peut-être il n'approuve pas complètement ce que fait son fils, peut-être que le papa a des raisons pour ne pas avoir soutenu son fils à 100 %.

David NOËL 17/09/2009 22:33



En politique, il y a des règles. On peut s'attaquer entre responsables politiques, mais on ne touche pas à la famille ou à la vie privée. L'attaque de S. Briois contre le père de Pierre est
ignoble, à l'image du FN.

Sur le fond, Pierre et moi avons rencontré entre les deux tours de très nombreux sympathisants interloqués par le choix sectaire de Daniel Duquenne de refuser toute fusion alors que de notre
côté, nous disions depuis des jours à tous nos camarades que si nous arrivions en tête de la gauche, nous proposerions une fusion aux autres listes pour rassembler largement et constituer une
équipe représentative de tous les Héninois et Beaumontois.
Daniel Duquenne nous a dit "je vous emmerde". La position de Daniel Duquenne a choqué nos partisans, qui ont été d'autant plus choqués qu'ils étaient proches de nous. Certains nous ont
fait part de leur désir de voter blanc ou nul, ils ne pouvaient pas voter pour un traître et un menteur, pour quelqu'un qui nous insultait et humiliait notre électorat. Notre discours a toujours
été sans ambiguïté. Nous avons toujours appelé à voter Daniel Duquenne. J'ai voté Daniel Duquenne, j'ai appelé tous mes camarades et tous mes amis à voter Daniel Duquenne pour barrer la route au
FN, quoi qu'ils puissent penser de lui.