Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Steeve Briois prétend ce matin sur son blog que je serais "désavoué par les communistes", citant un article de La Riposte, une tendance interne du PCF en concurrence avec Faire vivre et renforcer le PCF, un autre réseau animé par André Gérin et qui luttent depuis le 34ème congrès pour le leadership de l'opposition de gauche à Marie-George Buffet.

Il n'est pas étonnant que les "tendances" minoritaires du PCF, qui ne sont pas aux prises avec la réalité locale, donnent des leçons de théorie politique dans la perspective du prochain congrès.

Le titre mensonger de Steeve Briois ne pourra pas occulter le fait que le PCF héninois s'est engagé complètement sur la liste Un nouvel élan pour Hénin-Beaumont qui incarnait un profond renouvellement des pratiques politiques et un véritable espoir à gauche, avec l'approbation du comité de section (notre instance décisionnelle locale), et du comité fédéral (notre instance décisionnelle départementale) à l'unanimité, une stratégie soutenue par Marie-George Buffet en personne.

A partir de là, nous laissons aux tendances le soin de nous critiquer, mais nous, nous continuerons de nous battre et d'être dans l'action au quotidien pour résister à la politique de casse sociale du gouvernement et pour défendre les habitants d'Hénin-Beaumont.

Par charité, nous nous abstiendrons donc de citer les propos des amis de Carl Lang sur Steeve Briois et Marine Le Pen. Nous pourrions titrer nous aussi "Steeve Briois désavoué par les nationalistes..."

Les attaques de Steeve Briois témoignent surtout de l'agacement du leader frontiste, un homme particulièrement fourbe et manipulateur qui ne supporte pas que l'on rappelle que c'est lui qui rencontrait secrètement Dalongeville la nuit sur des parkings pour échanger des informations et que c'est donc lui le premier qui a fait élire Dalongeville en 2001.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ils sont aveuglés 01/10/2009 18:40


Mr Briois,
arriverez vous dans votre vie à passer une journée sans mentir ?
sur votre blog d’aujourd’ui,vous osez dire que parmi les complices de dalongeville était un certain POLICANTE.
si jeune et déja atteint de la maladie d’alzheimer..!!!!
vous ne vous souvenez pas que, sur votre blog,vous l’aviez accusé d’etre atteint du “syndrome de venise”, parce qu’il avait refusé un poste d’adjoint. Il ne voulait pas participer au pillage de la
ville comme beaucoup d’élus de l’époque. Vous le saviez bien puisque vous étiez renseigné chaque jour par votre complice d’hier et d’aujourd’hui, mr bouquillon. Evitez de mettre tout le monde dans
le meme sac, cela vous rendra plus crédible.
à part la politique qui vous paye grassement, avez vous déja était dans le monde du travail….et si oui, combien de temps et chez qui ?


rouge de colére 01/10/2009 08:56


Pourtant c'est pas lui qui léve le bras avec gérard.

La photo est accablante.


David NOËL 01/10/2009 16:21



La photo est trompeuse. Ce soir-là, je ne suis resté qu'un quart d'heure au Cèdre Bleu... Oui, je me suis réjoui de la défaite de l'extrême droite, mais pour autant, je ne me suis pas réjoui de
la victoire de Dalongeville.



autant ne pas vous le dire 01/10/2009 08:43




les héninois qui pensaient voter pour l'union de la gauche,sont roulés dans la farine par une union front national et alliance républicaine.

BRIOIS n'attaque pas sur son blog la secte.et l'alliance républicaine n'attaque pas le front national.les deux complices ciblent ferrari, noel et le modem.
or, ces derniers ne sont pas élus,ne siegent pas au conseil municipal. les prochaines élections sont dans 4 ans.pendant qu'ils vomissent sur leurs adversaires politiques ,ils ne
parlent pas de ce qu'ils font(ou plutot de ce qu'ils ne font pas),mais surtout,ils ne parlent pas de projets (parce qu'ils n'en ont pas).c'est plus facile de laisser gérer la ville par le
préfet,cela permet de se défausser.
les 35 élus qui gouvernent la ville meritent le nom d' "ALLIANCE NATIONALE"