Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

La votation citoyenne pour l'avenir de La Poste s'est achevée hier à Hénin-Beaumont. Elle avait commencé mardi au local SUD Santé-Sociaux de l'IME d'Hénin-Beaumont. Vendredi matin, les militants CFTC, MJS, PCF, MRC, NPA et Verts étaient sur le marché où nous avons récolté plus de 400 signatures.

Toute la journée de samedi, nous avons continué à faire voter les habitants d'Hénin-Beaumont croisés devant les deux bureaux de postes d'Hénin et devant la mairie.

Les militants de FO, de la CFTC, du MJS, du PCF et du MRC étaient présents devant la vieille Poste de la rue Robert Aylé, les militants des Verts et du NPA étaient devant la nouvelle Poste du rond-point des villes jumelées tandis que les militants de Debout La République tenaient le bureau de vote de la mairie, dans l'ancien local de la police municipale et du service logement.

Contactée par le collectif unitaire héninois, la municipalité avait accepté que nous tenions un bureau de vote au niveau de la mairie et nous avait prêté trois urnes.

En fin d'après-midi, Pascal Wallerand (DLR), Pierre Ferrari (MJS), Jean-Pierre Policante (MRC), Séverine Duval (NPA), David Noël (PCF) et Jean-Marie Lemoine (Verts) ont procédé au dépouillement.
Les chiffres sont sans appel et montrent l'attachement des habitants d'Hénin-Beaumont au service public et le refus des Héninois d'une transformation de La Poste en Société Anonyme synonyme de privatisation et de fermeture de bureaux de poste.

Résultats de la votation citoyenne à Hénin-Beaumont :

Votants : 682
Oui : 6
Non : 673
Blancs et nuls : 3

Soit 98,68 % pour le non au changement de statut de La Poste.

Les résultats ont immédiatement été transmis à la presse et au collectif départemental contre la privatisation de La Poste.
Le PCF d'Hénin-Beaumont se félicite du succès de la votation citoyenne et appelle le gouvernement à faire machine arrière et à retirer son projet. Nous restons mobilisés avec nos partenaires du collectif local jusqu'au retrait du projet de loi gouvernemental.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article