Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Après le conseil national du PCF hier, Marie-George Buffet participera aujourd'hui à la rencontre des collectifs d'initiative pour un rassemblement antilibéral de gauche, qui se tient à la Bourse du Travail de Saint-Denis.

Du côté des personnalités, José Bové, Olivier Besancenot, Clémentine Autain seront présents et on imagine que Patrick Braouezec et les "refondateurs" du PCF qui se battent pour une candidature de rassemblement feront le forcing pour obtenir que Marie-George Buffet renonce à sa candidature ou qu'elle accepte de concourir à l'élection présidentielle sous une étiquette plus large que celle du seul Parti Communiste.

Au cours de nos distributions de tracts, jamais nous n'avons rencontré d'Héninois hostiles à la candidature de Marie-George Buffet ou désireux de voir la secrétaire nationale du PCF s'effacer derrière une personnalité comme José Bové.
Il y a visiblement un fossé entre la couverture médiatique dont bénéficie le Parti Communiste dans la presse parisienne, qui consacre tous ses articles, depuis des mois, à la question de la place du PCF dans un hypothétique rassemblement antilibéral, et les préoccupations des salariés qui connaissent bien les militants communistes et n'évoquent jamais les questions organisationnelles.
A croire que les jugements des uns et des autres sur la fin des partis et la nécessité de fédérer autrement le mouvement social n'intéressent qu'un groupe restreint d'activistes parisiens qui rêvent d'une refondation communiste à l'italienne avec la LCR...
Cette préoccupation est manifestement très éloignée des soucis quotidiens des Héninois qui craignent pour leurs emplois et attendent une revalorisation des salaires.
Sur ces questions, le Parti Communiste est attendu.

A nous de ne pas décevoir les attentes. Quelle que soit la décision qui sera prise et l'étiquette que choisira de porter Marie-George Buffet, il est urgent de se lancer dans la campagne avec des propositions fortes : le programme du Parti Communiste en contient, sur les salaires, sur l'emploi et la formation, sur l'école, sur la création d'un pôle public bancaire, sur la renationalisation d'EDF et GDF, sur la lutte contre les licenciements...

A Hénin-Beaumont comme dans de très nombreuses sections, les militants communistes attendent qu'une décision soit prise, qu'on mette un terme aux atermoiements et que les communistes se lancent enfin dans la campagne avec des propositions qui répondent aux attentes des citoyens.  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

el diablo 12/09/2006 23:45

La question est-elle : "QUI ?" ou "POURQUOI FAIRE ?". Beaucoup subissent l'intox des médias : "Ségo ou Sarko" mais qui sait ce qui peut se passer d'ici le 1er tour des présidentielles . Après tout le PS peut très bien exploser à l'occasion de la désigantion de son candidat (e)!....tout çà c'est du cirque et pour que le peuple travailleur puisse reprendre un jour la main il y a tout à reconstruire et d'abord l'outil révolutionnaire. Salut et fraternité et bon nuit ..
EL DIABLO
N.B. )si çà vous dit il y a une très grosse collection d'affiches politiques et syndicales sur mon blog (que je complète quotidiennement

Jacques Heurtault 12/09/2006 14:31

Le seul candidat capable de fédérer les "non de gauche", c'est, bien évidemment José Bové. J'ai hâte qu'il annonce sa candidature et que tous les autres se retirent.
De la sorte, on pourra compter les "non de gauche" et s'apercevoir, enfin, qu'ils ne pèsent pas, loin s'en faut, 55%!

el diablo 11/09/2006 00:05

Texte adopté par la réunion nationale des collectifs unitaires et populaires - -le 10 septembre 2006 à Saint Denis.Cliquez sur le lien ci-contre: http://eldiablo.over-blog.org/article-3799468.html