Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Gérard Dalongeville est décidément un politicien surprenant. Lui qui a su habilement manoeuvrer (sur le plan de la tactique politicienne) pour bénéficier de l'appui du PS et pousser Daniel Duquenne vers la porte de sortie montre aujourd'hui un tout autre visage en menaçant Steeve Briois de fermer son blog et en faisant distribuer deux tracts anonymes qui attaquent le FN et Civisme et Transparence.

On aimerait croire que Gérard Dalongeville est sincèrement anti-fasciste, mais outre que l'épisode de la "cassette Babou", fondé ou pas (je ne l'ai jamais écoutée) peut semer le doute, la manière dont il s'en prend au leader du FN paraît très maladroite...
A moins qu'elle soit très adroite ?

En voulant faire fermer le blog de Steeve Briois (avec l'argent des contribuables !), Gérard Dalongeville offre au FN une occasion en or de se poser en victime et en défenseur de la liberté d'expression, ce que Steeve Briois n'a pas manqué de faire, comme il fallait s'y attendre.

Gérard Dalongeville cherche-t-il sciemment à faire monter le Front National, en face de qui il n'aurait plus qu'à se poser en ultime recours ? On peut légitimement se poser la question...

En tout état de cause, ce n'est pas la justice qui fera reculer le Front National et ses idées détestables ; le vote FN est un vote de désespoir de citoyens qui ne croient plus en la politique.
A nous de les faire changer d'avis en menant un travail de terrain avec sérieux et humilité, en étant présent sur les marchés et aux entreprises, en expliquant notre programme.
C'est ce que font les communistes héninois !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Motivé 26/10/2006 22:05

David, sache que depuis plus de dix jours, en me rendant au travail, je m'aperçois que la plaque de Blanche Volanti a disparu complètement. Ne faudrait-il pas réécrire à la municipalité pour faire remplacer cette plaque qui a dû être, une fois de plus, vandalisée ? Si tu veux, j'ai pris des photos, je peux te les envoyer.