Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

La famille Benbouhafs, résidant à Avion depuis deux ans, est sous la menace permanente d’une expulsion. La préfecture du Pas-de-Calais, sans prendre en compte sérieusement la situation de cette famille, a en effet rejeté le recours déposé auprès d’elle.

Pourtant, cette famille, qui doit désormais vivre cachée, a des raisons évidentes et légitimes de demander à pouvoir vivre en France. Une petite fille est en effet scolarisée en CP à Avion et est bien sûr parfaitement intégrée à sa classe. Un bébé est d’autre part né en France, il y a quelques mois. Le père est maçon, et l’on sait à quel point la France manque de personnes pour exercer ce métier ! Cette famille est venue en France pour fuir la misère qui l’attend à nouveau si elle est expulsée : elle a dû s’arracher à sa terre natale pour pouvoir assurer à ses enfants une vie digne et humaine. Le gouvernement, par la voix de la préfecture, ne lui répond que par le mépris.

Depuis l’été 2006, de nombreuses familles ont été plongées des situations désespérées par le gouvernement. Leurs enfants suivent une scolarité normale en France et parfois elles n’ont plus d’attaches à l’étranger. Souvent, elles ont dû fuir la misère ou les persécutions dans leur pays d’origine. Aujourd’hui, la circulaire Sarkozy empêche une régularisation légitime, et organise l’arrestation, la détention en centre de rétention et l’expulsion froide et systématique des enfants et de leurs parents. Ces familles vivent dans la peur permanente d’une « reconduite à la frontière » qui risque d’avoir pour elles des conséquences catastrophiques, et plus particulièrement pour les enfants dont l’intérêt supérieur n’est pas respecté comme l’exige la convention internationale des « Droits de l’Enfant ».

La préfecture du Pas-de-Calais doit étudier positivement ces dossiers collectivement, avec humanité et justice !

Les demandes et dossiers déposés à la Préfecture du Pas-de-Calais sont traités souvent plus durement que dans nombre d’autres préfectures et trop rarement, les arguments humanitaires sont pris en compte.

IL FAUT CESSER CETTE « CHASSE A L’ENFANT » IMMEDIATEMENT !
TOUS ENSEMBLE, MONTRONS NOTRE SOUTIEN A CES ENFANTS ET A LEURS FAMILLES !

Les communistes d'Hénin-Beaumont soutiennent la famille Benbouhafs et appellent leurs adhérents et sympathisants à signer en ligne la pétition pour leur régularisation.
http://www.petition.cappaix.org/?petition=5

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/03/66/15/tract-benbouhaf.pdf
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article