Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Ceremonie mur des fusilles 18-09-11 (30)Le PCF participait ce dimanche aux commémorations du 67ème anniversaire de la libération du Pas-de-Calais qui se déroulent chaque année à Arras, dans l'enceinte de la citadelle. Cette cérémonie d'hommage aux 218 fusillés de la citadelle d'Arras est placée sous la présidence d'honneur du Préfet du Pas-de-Calais et du président du Conseil Général, absents hier, mais représentés, et en présence des associations d'anciens combattants de la résistance (ANACR, FNDIRP), de nombreuses sections du PCF et de la CGT, de la LDH et de beaucoup d'élus du secteur dont en premier lieu Jean-Marie Vanlerenberghe, sénateur-maire MoDem d'Arras, Catherine Génisson, députée PS d'Arras, vice-présidente du conseil régional, Dominique Watrin, vice-président PCF du Conseil Général et les maires de Drocourt, Grenay, Rouvroy, Carvin ainsi que de très nombreux élus d'Auchel, Billy-Montigny, Sallaumines, Montigny-en-Gohelle, Avion...

C'est Dominique Watrin qui a déposé la gerbe commandée par la Fédération communiste du Pas-de-Calais.

La section d'Hénin-Beaumont était bien représentée cette année, plusieurs de mes camarades ayant tenu à m'accompagner dont Yves, notre porte-drapeau.

C'est que le PCF héninois a payé un lourd tribut à l'occupation allemande et c'est un devoir pour nous de rendre hommage à nos militants et à tous les résistants morts pour la France.
L'année dernière, nous avions observé l'absence de la municipalité d'Hénin-Beaumont, une des seuls municipalités à avoir eu des fusillés et à ne pas participer à l'hommage à la citadelle d'Arras et j'avais donc écrit à Eugène Binaisse il y a quelques semaines pour demander à ce que la ville d'Hénin-Beaumont participe à cet hommage. Mon courrier est malheureusement resté sans réponse et il n'y avait dimanche aucune gerbe et aucun élu d'Hénin-Beaumont ce qui est infiniment regrettable.

Ceremonie mur des fusilles 18-09-11 (39) reduitCette cérémonie est pourtant l'occasion de rendre hommage aux résistants héninois, la plupart communistes, fusillés dans les fossés de la citadelle d'Arras et qui bien souvent ont donné leurs noms à des rues ou à des écoles de notre ville :

André LEFEBVRE, né le 13/06/1911, fusillé le 08/09/1941 à l'âge de 30 ans, militant PCF et membre des FTPF (Francs Tireurs et Partisans Français), mort pour la France.
Serge HAVET, né le 20/02/1913, fusillé le 15/06/1942 à l'âge de 29 ans, métallurgiste, militant PCF et membre des FTPF, mort pour la France.
Marcel LEDENT, fusillé le 23/07/1942 à l'âge de 18 ans, mineur, militant communiste et membre des FTPF, mort pour la France.
Julien LETERME, né le 12/09/1902, fusillé le 23/07/1942 à l'âge de 39 ans, employé à la cokerie, militant PCF et membre des FTPF, mort pour la France.
Robert ROLLOT, né le 10/02/1914, fusillé le 26/08/1942 à l'âge de 28 ans, aide chauffeur, militant PCF et membre des FTPF, mort pour la France.
Albert CARRE, né le 24/10/1922, fusillé le 14/06/1944 à l'âge de 22 ans, mineur, membre des FTPF, mort pour la France.
Octave LEGRAND, né le 02/02/1912, fusillé le 17/07/44 à l'âge de 32 ans, instituteur, militant SFIO et membre du réseau Libération Nord, mort pour la France.
et
Vassil PORIK, lieutenant de l'armée rouge, fusillé le 22/7/44 à l'âge 21 ans, mort pour la France.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ben475 19/09/2011 17:10



Félicitation pour ce belle hommage



LOURDEL Yves 19/09/2011 10:29



J'avais en tête le nom d'Octave Legrand mais pas ceux des autres. C'est bien de les rappeler. Y.L.



anonyme 19/09/2011 08:50



cette secte d'autistes ne pense qu'à sa gu....


elle n'en en rien à foutre des autres,ni meme des héninois.