Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Depot-de-gerbe-11-novembre-2011-Leforest.jpgPetite infidélité au 11 novembre héninois ce vendredi matin, puisque je n'ai pas participé aux 93èmes commémorations de l'armistice de 1918 à Hénin-Beaumont, en tant que responsable du PCF, mais à Leforest, en tant qu'enseignant, comme je l'avais promis à plusieurs de mes élèves qui font partie du Conseil Municipal des Jeunes de Leforest.

Parti de la salle du Planty, le cortège s'est dirigé jusqu'au monument aux morts où Lucile, jeune musicienne de l'harmonie municipale a lu le message des anciens combattants. C'est ensuite le président de l'association des anciens combattants qui a lu le message de Nicolas Sarkozy avant que les jeunes du CMJ ne se relaient pour lire leur discours. Enfin, Christian Musial, le maire de Leforest a cloturé la série de discours avec un discours offensif critiquant la dernière proposition de Nicolas Sarkozy de faire du 11 novembre un "Memorial Day" à la française, une proposition qui remet en cause le sens même des commémorations du 11 novembre. Le maire, le président des anciens combattants et Mélany, maire du CMJ, ont ensuite procédé aux dépôts de gerbes avant que le défilé ne se dirige vers la salle des fêtes du haut.

Mes camarades du PCF de Leforest étaient évidemment présents, autour de Jean-Jacques Vanwesemael, adjoint au maire à la jeunesse (qui était aussi fier que moi du travail des jeunes du CMJ) et avec leur porte-drapeau.

A Hénin-Beaumont aussi, le 11 novembre était placé sous le signe de la jeunesse avec la participation des enfants des écoles lors de la retraite aux flambeaux et des cérémonies commémoratives. A Leforest comme à Hénin-Beaumont, c'est pour la jeunesse, une jeunesse éprise de paix, de tolérance et de fraternité qu'il faut préserver le sens du 11 novembre ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article