Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Faurecia-06-03-13.jpgHier, les communistes d'Hénin-Beaumont se sont rendus aux portes du lycée Darchicourt pour distribuer notre bulletin de circonscription qui annonce notre grande fête fédérale d'Avion, les 8 et 9 mai prochain pour laquelle des billets seront très bientôt en vente au siège du PCF d'Hénin-Beaumont.
Déclinaison départementale de la Fête de l'Humanité, la fête "L'Humain d'abord" d'Avion sera un grand rendez-vous festif et militant. Notre bulletin de circonscription revient aussi sur nos propositions contre l'austérité et sur l'action des élus et des militants communistes contre Recylex. Plusieurs centaines de tracts ont été distribués aux lycéens. L'accueil a été extrêmement positif.

Le midi, nous étions aux portes de Moy Park et de Faurecia. Là aussi, nous avons été très bien accueillis aux portes de ces deux entreprises où les communistes se rendent régulièrement pour s'adresser aux salariés.

Journee-de-la-femme-Mericourt-06-03-13.jpgEnfin, dans la soirée, avec plusieurs camarades de la section, je me suis rendu à Méricourt où la fédération PCF 62 fêtait la journée de la femme. Environ 200 militants et militantes étaient réunis dans la salle Jean Vilar où Guillaume Sayon a animé un débat d'une petite heure sur la place de la femme dans la société et en politique. Hervé Poly, premier secrétaire de la fédération, Cathy Apourceau-Poly, conseillère régionale, Bernard Baude, le maire de Méricourt et notre sénateur Dominique Watrin se sont exprimés tour à tour. La parole a été largement donnée à la salle avec plusieurs interventions saluant cette initiative fédérale mais pour Hervé Poly, ce n'est pas suffisant que notre fédération fête la journée de la femme tous les ans depuis quarante ans, la journée de la femme sera un succès le jour où chacune de nos sections s'en emparera et organisera au niveau local des initiatives. Le message est passé.
A l'issue du débat, les militants présents ont pu se restaurer avec un plateau repas avant le spectacle d'Armel et de son orgue de barbarie dont les chansons ont été reprises en coeur par la salle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article