Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Annonce-candidature-Jean-Luc-Melenchon-Colysee-12-05-12.jpg"Un symbole fort", une "bonne nouvelle": les habitants d'Hénin-Beaumont attendaient samedi avec impatience le duel à venir entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais pour les élections législatives.

L'officialisation de la candidature de Jean-Luc Mélenchon, "c'est un symbole fort dans ce fief de Marine Le Pen. Ce sont deux statures politiques nationales qui s'affrontent localement, sur le même terrain, c'est bien, c'est super bien équilibré", affirme Dominique Hamel, 52 ans, attablé à une terrasse de café sur une place d'Hénin-Beaumont.

Assise à ses côtés, lunettes de soleil sur le nez, Laurence Bockl, 44 ans, espère que le duel Front de gauche-Front national sera "constructif".

"Si c'est juste pour contrer Marine Le Pen, ça n'a pas d'intérêt. Il ne faut pas qu'ils oublient que le département est sinistré", poursuit cette native d'Hénin-Beaumont.

"Fatigués" des luttes au sein du Parti socialiste local, André et Martine Legrand, la cinquantaine, se déclarent "contents" de la venue du leader du Front de gauche et du "retour du communisme" dans le bassin minier.

"On ne veut plus du socialisme. S'il n'y avait pas Mélenchon, je voterais Marine Le Pen", confie Mme Legrand.

Au coeur de cette commune de 26.000 habitants, les militants locaux du Parti communiste préparaient en fin de matinée la venue du candidat Mélenchon près de leur siège récemment inauguré, et devant lequel les affiches électorales n'ont pas encore été modifiées.

Dans une salle comble pour l'annonce de sa candidature, les militants réunis en cercle ont accueilli samedi après-midi Jean-Luc Mélenchon avec des "résistance, résistance", ont chanté L'Internationale et la Marseillaise, et déployé une banderole "Jean-Luc, bienvenue chez les ch'tis".

Marine Le Pen "est une figure de proue de l'extrême droite de toute l'Europe. (...) il faut la battre rudement", a exhorté M. Mélenchon, qui a écarté toute idée de "revanche" et souhaité devant les militants qu'on amène la leader frontiste "à débattre".

"Les gens sont tellement déçus par la crise économique, le chômage, la fermeture de Samsonite et de Métaleurop avant ça, le climat d'affaires au PS, (qu'ils) ont une certaine fierté d'être défendus par une personnalité nationale", estime David Noël, secrétaire de section du PCF à Hénin-Beaumont.

"Marine Le Pen est là (à Hénin-Beaumont) par opportunité, c'est son tremplin national. L'opportunité de Jean-Luc Mélenchon, c'est de la balayer (...), de lui faire comprendre qu'elle n'est pas ici dans son royaume", souligne Rachida Khelidj, 45 ans.

Pour cette femme qui se dit "de droite" et qui votera Mélenchon aux législatives, "les ténors de droite et de gauche n'ont même pas essayé de se frotter à Marine Le Pen et ont abandonné" la commune au Front national.

Pour un autre riverain, Samir Jabiri, 29 ans, la candidature de Mélenchon "ne suffira pas" pour battre la candidate du FN dans cette circonscription où elle est arrivée en tête lors du premier tour de la présidentielle (31,42% des suffrages), Jean-Luc Mélenchon prenant la quatrième place (14,85%).

Dans la commune, quelques voix s'élèvent contre ce "parachutage". "C'est dommage de faire venir des gens qui sont extérieurs à Hénin-Beaumont et au Pas-de-Calais. Ca vaut pour les deux !", témoigne Gérard Deloffre, 59 ans.

Anne-Sophie LASSERRE

Légende photo : "Un symbole fort", une "bonne nouvelle": les habitants d'Hénin-Beaumont attendaient samedi avec impatience le duel à venir entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais pour les élections législatives.
© Denis Charlet


Source : AFP
Samedi 12 mai 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Roland Agret Président Action Justice 13/05/2012 19:11


"N'existe que celui qui combat", l'une de mes devises...


Jean-Luc Mélanchon la réactualise avec ses délicieux et courageux larguages de bourres-pifs au FN...


Peut-être bien qu'à Henin-Beaumont, vous verrez Gilbert Collard, l'inscrit au Barreau et son pote, Denis Le Her alias Seznec, fers de lance du comité de soutien au beu-marine-merdâtre, venir vous
donner un petit coup de fanfare...


J'espère, de consciene et de coeur, que la toise sera somptueuse


Félicitations et soutien au F de G, des magnifiques couillus !


Un truc me chagine pourtant : On parle de "Justice et d'indépendance", je veux bien, mais personne ne parle de "solutions".


Quant au monde carcéral...Il reste dans son cachot. Pourtant...Il y a urgence à s'en inquiéter.


Une seule question : A quel moment donne t-on à un individu d'avoir le plus de chance d'être dangereux : Au moment où il entre où lorsqu'il en sort ?


La prison aura servi à quoi ? A du meilleur ou a du pire ?


Et qui récolte ces "purs produits société" ?


Je sais de quoi je parle...


Avec tout mon soutien, je persiste et je signe !


Roland Agret


 

fondamentaux 13/05/2012 16:02


Enfin ! on commence a voir le bout du tunnel... Et dire qu'il aura fallu tout le savoir faire des communistes pour rappeler au PS62 les bases de ce qu'est le socialisme.


Naturellement, les hobereaux dirigeants du PS 62 n'ont rien compris au sens de l'histoire, trop imprégnés qu'ils sont à maintenir leurs prébendes et leurs privilèges au détriment de leur mission
historique... Et  bien sûr Kemel demeure le candidat d'un système à bout de souffle qui est dans l'incapacité de mesurer les risques qu'il fait prendre à la gauche populaire.


On compte sur Mélanchon, non seulement pour faire éradiquer la peste brune, mais aussi, après son élection, pour aider les miltants socialistes qui se sont vus exclus malgré eux à Hénin, pour
avoir osé s'opposer au système mafieux.


C'est donc aussi un appel à tous ces militants écoeurés du système PS 62. A tous ceux et toutes celles qui sont animés d'une authentique conviction socialiste, à tous ceux et toutes celles qui
ont été méprisés et humiliés par les usurpateurs qui ont pivatise le PS62, mettez vos forces à disposition du candidat Jean-Luc Mélanchon. Il le mérite bien et vous aussi.


C'est depuis Hénin- Beaumont que les turpitudes d'un PS 62 ont été démontrées, c'est depuis Hénin-Beaumont que pourra renaître un PS 62 assaini et ce grace au courage conjugué des quelques
résistants au système et au sens de l'histoire qui a dû galvaniser David Noêl. Ce coup là nous aide à faire oublier son erreur de jeunesse.


Jean-luc Mélanchon ne sait sûrement pas marcher sur l'eau ou multiplier les pains, mais il sait galvaniser les foules avec un discours clair et sans ambiguité. Et, surtout,  il n'y a pas de
hiatus entre sa vie politique et son savoir être. On va pouvoir parler doctrine, défense des sans grades, défense des plus humbles et joindre les faits à la parole. Jean luc Mélanchon ne peut
être Jésus, mais il est surement un de ses lointains disciples.


On va enfin savoir de quoi on parle quand on evoque la gauche et la promotion des sans grades.

Didier 13/05/2012 12:02


Bonne chance à Hervé Poly et Jean-Luc Mélenchon. Je vous ai vu sur Itélé hier midi.  J'espère que bien que vous allez gagner ! Moi j'ai voté pour Jean-Luc aux présidentielles. Dommage que
j'habite pas à Hénin Beaumont, je suis en région parisienne. Mais le Front de Gauche aura ma voix dans ma circonscription, vous pouvez en être sûr.


 


Encore toutes mes félicitations pour avoir le courage d'aller chercher Le Pen dans sa tanière.


 


Amitités politiques.


Un sympathisant.


Didier91

Mellick est de retour 13/05/2012 11:14


Est-ce bien Serge Pachéka, le fidèle adjoint de Jacques Mellick qui état présent derriere JL Mélenchon lors de sa conférence de presse? (Le grand Barbu Chauve avec des lunettes)